Affichage des articles dont le libellé est sanofi. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est sanofi. Afficher tous les articles

jeudi 13 mai 2021

Revenus passifs: les dividendes de mon PEA


Mai est généralement le mois durant lequel je perçois le plus de dividendes. Beaucoup d'entreprises détachent puis versent (souvent 2 jours après) leurs dividendes aux actionnaires à cette période de l'année. 

Ce sera probablement encore le cas pour mon nouveau PEA en 2021, avec le paiement récent des dividendes de 2 sociétés majeures de mon portefeuilles d'actions : Sanofi (14,9% de mon portefeuille actuellement) et Axa (13,1%). 

Le dividende Sanofi

Commençons par Sanofi.  Je possède aujourd'hui 12 actions achetées au prix de revient unitaire (PRU) de 78,702€.   Ce qui a donc représenté un investissement de 1025€.

Le dividende par action qui a été détaché le 05 mai puis payé le 07 mai cette année était de 3,20€ par action. 

J'ai donc reçu un versement en liquidités sur mon PEA de 38,40€ de la part de Sanofi.  (12 x 3,20€)

Avec un prix moyen des mes actions Sanofi de 78,702€ et un dividende par action de 3,20€, ça signifie que le rendement de mon investissement sur Sanofi est aujourd'hui de 4,07%

J'ai donc au total investi 1025€ à 4,07%. En tout cas c'est le rendement obtenu cette année, sur la base du dividende versé en 2021. 

Mais Sanofi présente un historique de dividende croissant très intéressant. Le dividende versé en 2021 (3,2€) est par exemple en hausse de 1,6% par rapport à celui versé en 2020 (3,15€)

Vous pouvez notamment voir ci-dessous cette hausse régulière du dividende année après année. 

mercredi 8 avril 2015

Des dividendes 2015 en hausse

Depuis le début de l’année 2015, la bourse de Paris est en forte hausse, +20% sur le CAC40 ! plus de 5000 points à présent. 
 
Comme vous pouvez le voir sur la synthèse de mon PEA ici, la plupart de mes titres sont largement dans le vert, avec un portefeuille valorisé 50% de plus que mon investissement personnel de 27000€.

Pas de quoi m’inciter évidemment à investir actuellement dans de nouvelles actions !

Puisque je recherche avant tout du rendement, et qu’avec des cours de bourse en hausse, la rentabilité des actions est automatiquement en baisse.

Pourtant pas mal de sociétés annoncent des dividendes versés aux actionnaires en hausse pour 2015 !

Ces annonces de dividendes prévisionnels sont des informations clefs de début d’année, qui me permettent d’estimer plus précisément le montant de revenus passifs que je pourrais tirer de mon PEA sur 2015.

La croissance des dividendes est en effet l’un des piliers majeurs de ma stratégie d’investissement, l’autre étant d’acheter des actions bon marché offrant déjà un rendement élevé, ce qui est difficile à obtenir dans la période un peu euphorique actuelle.


La croissance de mes dividendes en 2015

Si je considère les 13 entreprises dont je possède des actions, pour 11 d’entre elles à priori, le montant des dividendes qui sera versé en 2015 est connu. (Même s'il devra encore être validé en assemblée générale d’actionnaires…). Pour les 2 restantes, Eutelsat Communication et Unilever, les prévisions semblent plutôt optimistes pour bénéficier d’un dividende croissant.

Au final, 6 titres devraient conserver un dividende stable par rapport à 2014 et 7 devraient être croissant.

mercredi 18 février 2015

4 ans d’expériences personnelles d'investissement en bourse

D’ici quelques jours mon PEA aura 4 ans, et même si ces derniers mois j’ai surtout été focalisé sur mon patrimoine et mes investissements immobiliers, cet argent investi en bourse reste un axe majeur capable de me procurer d’ici quelques années un revenu supplémentaire significatif.

Ca fait donc 4 ans que vous pouvez suivre sur le blog l’évolution réelle de ce portefeuille d’actions, et la rentabilité associée ! Pour rappel tous les détails sont sur cette page.

Pas une démonstration théorique, c’est bel et bien du vécu ; je vous montre comment mois après mois j’essaie d’atteindre la cible que je me suis fixé : un potentiel de 5000€ de revenus nets d’impôt (qui se limiteront aux prélèvements sociaux une fois les 5 ans du PEA dépassés) par an à terme.

Sur 4 ans, avec un niveau d’investissement personnel (27000€ à ce jour) identique, certains auraient certainement réalisé des plus-values bien plus importantes que moi, mais en prenant aussi nettement plus de risques !

Je suis resté fidèle à ma stratégie depuis le début, investir pour du long terme, très long terme même, en tout cas sans avoir l’idée de revendre pour réaliser une petite plus-value.

Mon objectif est similaire à celui que j’ai dans l’immobilier, acheter des parts de sociétés (des actions) et récupérer chaque année, une petite partie de leurs bénéfices (les dividendes). Et peu importe si le cours de l’action ne monte pas, voir même si il baisse, à partir du moment où chaque année je reçois une rémunération que j’estime correcte.

Et avec un peu de régularité et de patience, ça marche ! Tout en plaçant de l’argent de manière totalement sereine sur un domaine qui fait pourtant peur à beaucoup de monde, la bourse !

Déjà plus de 4200€ de dividendes perçus en 4 ans, tous réinvestis en nouvelles actions, et plus de 1700€ de nouveaux dividendes prévus en 2015 !

Et pour ceux qui s’inquiéterait de savoir à combien sont aujourd’hui valorisé mes 27000€ de versement personnel, à ce jour, plus de 39000€ !

mercredi 15 mai 2013

Le mois de mai en Bourse : dividendes et « sell in may… »

Mai est réputé pour 2 choses en bourse:

Un mois charnière, où il semblerait d’après certaines statistiques, qu’il soit préférable de vendre ses actions avant la période d’été et ses traditionnelles baisses, avec le fameux adage boursier « sell in may and go away ».

Et le mois des dividendes ! celui où une majorité de sociétés verse totalement ou en partie une part de leurs bénéfices aux actionnaires.

Les sommes perçues en mai représenteront pour mon PEA actuel plus d’un tiers des revenus de l’année.

Montants mensuels des dividendes que je toucherai en 2013
Un mois très important donc !

« Sell in may and go way », pas pour moi

mercredi 1 mai 2013

Sanofi: la tentation de prendre une belle plus-value…

Dans une stratégie de rendement comme la mienne, faut-il vendre ou non les actions pour lesquelles on observe de très fortes plus-values ?

Voilà la nouvelle question que je me pose, depuis que mercredi dernier j’ai fait un point sur les cours de bourse de mes titres.

J’ai toujours dis qu’à priori j’achetais mes actions à vie, uniquement dans le but de percevoir les dividendes annuels, un rente à vie, sans chercher de plus-value sur le capital.

Oui mais voilà quand je vois que j’étais à +76,81% sur ma ligne Sanofi, ça mérite réflexion !

N’y a-t-il pas moyen de mieux exploiter ce gain en capital ?

Voilà ci-dessous mon analyse et surtout j’aimerai avoir votre avis !

Revendre Sanofi pour réinvestir sur quoi ?

J’ai donc investi il y a 2 ans 1150€ pour acheter 24 actions Sanofi au prix de revient de 47,82€. (je me mords les doigts de ne pas en avoir acheté davantage à l'époque, mais avec des si…)

2 années de hausse ont amené le cours à plus de 84€ mercredi 24/04 et ce jour là une revente de ces 24 actions me permettait de récupérer 2033€.

Soit une plus-value de 883€ !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...