lundi 28 juin 2021

Est-ce le bon moment pour investir en bourse ?

En général, c’est la question que l’on se pose lorsque l’on n’ose pas se lancer, que l'on cherche une bonne raison pour ne rien faire... 



Evidemment, oui pour ceux qui n’ont toujours ouvert le moindre PEA ou compte titres.  Prendre date en ouvrant un PEA est essentiel, même avec une petite somme, à l'issue des 5 ans, les plus values n'étant plus imposables. 


Personnellement, je n’ai aucun doute, la bourse a été et sera probablement encore l’un de mes meilleurs investissements. 

 

Il s’avère que je viens de faire un apport supplémentaire assez conséquent sur mon PEA, un versement de 2400€.  Il s’agit d’une prime que je viens de recevoir de mon employeur, et bien sûr mon objectif est de la faire fructifier, d’en obtenir de nouveaux dividendes, des revenus réguliers pérennes, sur du long terme. Et surtout pas de la dépenser ! 

 

J’atteins ainsi un apport personnel de 10000€ sur mon  nouveau PEA âgé à présent d’un peu plus d’un an et demi.

 

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, aujourd'hui plus de 23% du portefeuille est donc composé de liquidités à investir !

                              


Mais faut-il acheter de nouvelles actions dès maintenant ? 

 

L’historique du CAC 40 depuis 20 ans

 

J’aime bien regarder régulièrement les courbes historiques : les évolution de versement de dividendes, les évolutions de cours de bourse, du CAC40…

 

Après avoir entendu parlé récemment de plus haut historiques atteints sur le CAC40, je viens tout de même de regarder quel a été l’historique de cet indicateur sur 20 ans. La voici :

 


Sur du long terme, on constate les cracks boursiers de 2002, 2008, 2011 et le COVID 19 de 2020 finissent tous par être effacé, plus ou moins rapidement. 

Impressionnant ce rebond post COVID-19 ! On peut aussi remarquer que finalement la chute liée au coronavirus n'a pas été si profonde que cela. 

 

Et en effet, quand on regarde la situation actuelle, sans être expert en analyse graphique, on peut tout de même penser que l’on n’est pas loin d’être au somment d’une très forte hausse d’un an, à plus de 6600 points, plus haut que le pic de 2007. 


La poursuite de la hausse me paraît improbable, et je parierai donc sur une correction dans les prochains mois. 

 

Le retour des soldes en bourse ? 

 

Quand je regarde le cours de bourse des différents titres de mon portefeuille, certains n'ont pas encore retrouvé leur cours d'avant COVID-19, mais la plupart oui. 


Et début 2000, le niveau du CAC40 était déjà très haut. 


Alors peut-on espérer profiter prochainement d'actions bon marché, qui subiraient une correction de 10%, 20% ? 


Etant donné que je dispose aujourd'hui de liquidités à investir, je l'espère fortement. Des actions achetées à un prix de revient inférieur offrent mécaniquement un rendement supérieur, pour un dividende donné. 

En supposant évidemment que les dividendes ne soient pas réduit. Un bon choix de ses sociétés limite fortement ce risque. D'où encore une fois l'importance de s'informer sur  l'historique de versement de dividendes des titres choisis et notamment regarder comment l'entreprise à traversé les crises passées. 


Je prône de manière générale l'investissement progressif, étant donné qu'il est très difficile de savoir si c'est le bon ou le mauvais moment pour investir en bourse. Le risque est surtout de ne rien faire et perdre ce temps précieux qui fait toute la différence. 


Mais, ceci dit, l'investissement progressif ne veut pas dire non plus investir aveuglement. On a le droit de moduler un peu à la hausse ou à la baisse selon la situation du marché.  Davantage en période de baisse. 

Et évidemment, même si personne ne sait prédire que le le meilleur moment pour acheter des actions, on peut tout de même essayer d'éviter les pires moment, en plein pic !


Donc malgré aujourd'hui plus de 2400€ disponible sur mon PEA, je vais être patient. Je pense qu'il y aura dès cette année de bien meilleurs opportunités d'achat. 


De toute façon, pour cette année, pas mal de sociétés ont déjà versés leurs dividendes, dans ma course aux dividendes, je peux tout à fait attendre avant de renforcer les lignes ou d'investir sur quelques nouvelles entreprises. 


Pour faire suite à l'article précédent concernant le paiement de ses dividendes en actions, j'ai finalement opté pour le paiement en actions à la fois pour Publicis Group et Rubis, même si la décote ne sera probablement pas exceptionnelle...

 




1 commentaires:

yohann a dit…

Bonjour,
Je partage tout à fait votre avis de rester prudent sur cette période et j'ai moi-même ralenti mes investissements en bourse même si l'on ne peut pas prédire si un krach va avoir lieu demain ou dans 2 ans.

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...