jeudi 9 mai 2013

Plus de revenus, plus d'impôts ! Ma déclaration 2013...

Gagner plus d’argent, développer de nouvelles sources de revenus, c’est grisant, mais attention à ne pas oublier un détail : il faudra en rendre une partie plus ou moins importante l’année suivante ! Evidemment ces nouveaux revenus seront imposés…

2012 a été une excellente année pour moi, la meilleure depuis je gagne ma vie…oui mais voilà, il va falloir passer à la caisse en 2013 !

Avec ma tranche d’imposition (TMI) à 30%, ça veut dire concrètement qu’à présent pour 1000€ gagné en plus, je dois rendre 300€ l’année suivante en impôt. Et ça on l’oublie souvent…

Il faudrait avoir le réflexe de placer sur un compte dédié ces 30% à chaque rentrée d’argent.


Entre parenthèse, une autre façon de s’enrichir, c’est dépenser mois…et oui, on n’est pas imposé sur l’argent que l’on n’a pas dépensé… Il y a ainsi 2 façons de disposer réellement de 1000€ en plus, soit économiser 1000€, soit gagner 1430€ de plus...sur lesquels on reversera à l’Etat 30%...(si je prends le cas de ma TMI)


Ma déclaration 2013 de mes revenus 2012

Ceci dit, l’objet de cet article n’est pas de se plaindre. L’impôt est nécessaire, pour le bien de tous (après on pourrait discuter très longtemps de la meilleure façon de l’utiliser, mais c’est une autre histoire…).

Et surtout payer des impôts, c’est plutôt bon signe ! c’est que ça ne va pas si mal…et plus on en paye, plus ça signifie que les revenus de l’année précédente ont été conséquents.

Pour chaque 300€ que je vais payer en plus cette année, j’ai quand même la satisfaction de me dire que je suis tout même gagnant de 700€ !

C’est ce que je me suis efforcé de me répéter en remplissant ces derniers jours ma déclaration de revenus…

Ca n’empêche que selon la situation de chacun, il existe un certain nombre de solutions pour payer moins d’impôts, en toute légalité, et ce serait tout de même dommage de s’en priver.

Par des charges à déduire lors de sa déclaration de revenus ou via une défiscalisation anticipée…



Mes revenus 2012

Comme je le disais auparavant, une hausse importante de mes revenus imposables en 2012, avec 4 sources principales :

1_ mes revenus en tant que salarié

2_ ceux issus de mon investissement locatif

3_ les gains issus d’activités Internet

4_ et enfin les intérêts de mes autres placements financiers imposables.


Concernant mes revenus salariés, quelques pourcent de hausse du salaire de base, mais surtout des primes exceptionnelles suite à la réussite d’un projet, du bonus qui gonfle le montant total.


En ce qui concerne mon investissement immobilier, mon studio loué meublé, les recettes 2012 ont probablement atteint le maximum possible, avec 12 mois pleins de location.

Des revenus conséquents donc, mais pour le coup il y a des choses à faire pour ne pas être imposable !

Je vous ai parlé du fait que je souhaitais à présent déclarer mes revenus en BIC réel, afin de pouvoir amortir la valeur du bien et ainsi annuler quasiment mes impôts.

J’ai donc lancé les démarches en début d’année, je vous avais montré ici ma déclaration officielle en tant que Loueur en Meublé Non Professionnel, avec mon formulaire Poi.

J’attends toujours à ce jour mon numéro Siret…ce qui me permettra ensuite à mon expert-comptable de calculer mon amortissement, puis de remplir mes formulaires de déclaration 2031 et 2033…mais évidemment ce sera à présent en 2014 sur mes revenus de 2013 !

Cette année, je vais donc continuer à déclarer en foncier réel (formulaire 2044), comme une location nue… le montant de l’impôt foncier sera ainsi de l’ordre de 850€, et ce malgré la déduction de pas mal de frais, notamment les intérêts d’emprunt.


Viennent ensuite mes revenus Internet, ceux issus du blog, d’autres petits sites comme celui sur les Lego, ou encore de mon activité Astromeca.

Et là ce sont près de 8000€ à déclarer sur 2012… ! Comme l’année précédente, je vais déclarer ces revenus en micro-BIC, en remplissant la case 5KP du formulaire complémentaire 2042 C.

Micro-BIC, ça signifie que je bénéficie d’un abattement de 50% sur ces 8000€. Reste donc 4000€ imposés à 30%, soit 1200€…

(Attention, le micro-BIC est la recommandation que j'ai reçue lorsque j'ai posé la question à mon centre des impôts il y a 2 ans, mais selon le type de prestation, on pourrait aussi à priori déclarer en micro-BNC, Bénéfices Non Commerciaux. La frontière est ténue entre ces 2 catégories, et l'abbatement en micro-BNC n'est que de 34%...)

Une solution simple donc pour être en règle avec l’administration fiscale, pour déclarer ces revenus annexes, mais ça risque de se compliquer en 2014.

Il n’est en effet pas possible de déclarer à la fois des revenus en micro-BIC (Internet) et d’autres en BIC-réel (location meublée) !

Un problème qu'il va falloir que je commence à adresser rapidement. Probablement en déclarant officiellement une activité de type « prestation de service » sur Internet, avec surement des charges supplémentaires évidemment…


Enfin, un dernier poste qui alourdi un peu mes impôts cette année, les intérêts de mes livrets d’épargne (Bforbank et un peu le Livret+ de Fortuneo), bien garnis en 2012 suite à la revente de ma maison, et pour lesquels le prélèvement forfaitaire libératoire à 24% ne s’applique plus.
Désormais, à l’image des autres revenus, je suis imposé à 30%...



Quelques charges à déclarer pour alléger la note

Evidemment, avec 2 enfants déclarés à ma charge (je ne suis pas marié), je bénéficie de 2 parts.

Ils m’offrent aussi la possibilité de déduire en tant que charge les frais de garde (centre aéré essentiellement) pour l’un d’entre eux qui n’a pas encore 6 ans.

Enfin, je n’oublie pas de déclarer le don que j’ai fait en fin d’année dernière aux resto du cœur, avec une déduction fiscale de 75% à la clef.



Encore quelques revenus passifs non taxés !

Un de mes principal revenu annexe fera exception cette année et ne sera pas imposé : les dividendes de mon PEA. Peut-être une des raisons de plus qui fait que j’aime vraiment cet investissement…

875€ perçus en 2012 qui ne sont soumis à aucun impôt, pas même les prélèvements sociaux, tant qu’ils ne sont pas sorti du PEA.

Et au-delà du fait que je ne paye rien, c’est aussi la simplicité que j’apprécie…


Une vraie galère tout de de même cette déclaration…

Parce que finalement, on s’aperçoit que lorsque l’on sort un peu des cases standard pré-remplies, que l’on multiplie un peu les sources de revenus, déclarer honnêtement et correctement ses revenus est un vrai casse-tête !

Ca reste de plus très difficile de trouver l’info exacte qui réponde à son cas particulier (je pense notamment aux revenus Internet) et ça demande un réel effort…

Ma déclaration n’est certainement pas juste à 100%, dans les chiffres mais surtout dans la manière de faire, mais j’ai tout de même eu la volonté de tout déclarer et je suis plutôt serein si je devais un jour être contrôlé, je dois être dans la marge de 5% d’erreur admissible…


Et vous, vous vous en sortez avec votre déclaration ?


Sur le même thème :

15 commentaires:

Ludovic a dit…

Hello Olivier,
Deux petites choses : tu oublies que tu vas payer des prélèvements sociaux sur tes revenus internet. Sur les 4000 € qui seront taxés, tu devras donc 1200 € au titre de l'impôt sur le revenu... et 620 € de prélèvements sociaux (15,5% de 4000). Il aurait peut-être été plus judicieux de passer sous le régime d'auto-entrepreneur. Régime dont tu ne peux bénéficier si tu as une activité LMNP déclarée au réel simplifié. Pour quelle raison ? Je n'en sais rien, c'est comme ça.
Par ailleurs, à moins que j'aie mal compris, tu indiques déclarer tes revenus meublés en foncier ?!? Pour bénéficier du déficit foncier. Gare quand même. Car passer l'année d'après au réel simplifié peut éveiller la curiosité de l'administration fiscale, qui pourra te demander des comptes...
Enfin, si tu es à 30% de TMI avec deux enfants, c'est que tu gagnes confortablement ta vie. Mais n'aurait-ce pas été plus judicieux de te pacser pour profiter plus largement d'autres avantages ?

Olivier a dit…

Salut Ludovic,
en effet, je n'ai pas oublié que dans quelques temps je paierai en plus les prélévements sociaux pour les revenus Internet, mais aussi fonciers...je n'ai jamais eu le temps de me plonger dans les détails de l'autoentreprenariat, et comme tu le dis à priori maintenant c'est trop tard avec mon prochain bic réel.
Pour le studio meublé, au départ, comme beaucoup, je ne savais pas que les revenus d'un meublé se déclaraient en BIC. J'ai donc toujours fait du foncier réel, involontairement au départ, puis volontairement cette année...Dans mon formulaire POi, j'ai déclaré commencer l'activité meublée au 1er janvier 2013.
Je pense que tu l'as découvert en faisant les recherches pour ton bouquin, bien déclarer est loin d'être évident pour tout le monde ! et j'en ai fait et j'en fait toujours parti !
oui un pacs ou un mariage réduirait mes impôts, mais c'est un choix perso ;-) un jour peut-être !
Bonne journée !

JB a dit…

Bonjour Olivier,

Comme le souligne un commentaire dans un autre billet, est-ce que tu dois déclarer quelque chose à l'Ursaff ?

A+

Latifah a dit…

@Olivier, tout le monde est entrain de souffrir à cause de l'augmentation des taxes, vous n'êtes pas le seul, pour moi, je fais tout ce que je peux faire pour diminuer mes dépenses, pas de soda, la télé juste 2h max par jour, des fois je vais au travail à pied ... bon courage

Argentinvestir.com a dit…

Bonjour Olivier,

En cas de doute, le mieux c'est de s'adresser directement aux impôts. Au moins tu es certain de la validité de la réponse.

herve d'Argentinvestir.com

Olivier a dit…

@JB, j'ai lu cet article en effet, première fois que j'entendais parler de ça...et la conseillère que j'avais eu aux impôts ne m'en a pas parlé non plus...je pense que je ne vais pas être proactif sur ce coup là ! je vais laisser venir...
Bonne journée !

Ludovic Baratier a dit…

Bonjour

Malheureusement les lois sont de plus en plus complexes et je crois que c'est fait exprès

Ludovic

Anonyme a dit…

Les impôts encore cette année!!!! En tout cas je veux bien gagner des millions et payer l'ISF sans problème. Suis-je la seule?

Linette a dit…

Le mieux est de se faire aider par un conseiller des impôts. C'est plus sûr. Faut juste s'y prendre à l'avance pour ne pas attendre des heures....

xa a dit…

Comme ludo. J'ajouterai :
- il pourrait être intéressant de voir si des déclarations rectificatives ne seraient pas intéressantes ... Certes, cela annulerait le déficit foncier imputé, mais cela permettrait de revenir en bic depuis l'origine.

En plus, la démarche permet d'éviter une pénalité d'imposition pour erreur de déclaration (si le fisc tique, fait un controle et détecte une anomalie, la rectification induit une pénalité).

- ne pas oublier que avec enfants + non marié --> on peut choisir qui déclare les enfants. Il faut calculer l'imposition dans les deux cas.

Pour donner une idée, la TMI à 30% est atteinte, pour un célibataire avec 2 enfants, avec un revenu net imposable de l'ordre 48k annuel.

xa a dit…

Linette

"Le mieux est de se faire aider par un conseiller des impôts"

Euh ... 5 fois la même question au CDI = 5 réponses différentes.

Ne pas non plus présumer de la compétence des agents des impôts. On a rarement accès à un inspecteur général compétent, les petites mains ne sont pas au fait des nombreuses subtilités du CGI.

Il n'y a que 2 codes plus complexes que le CGI : le code de procédure pénale et le code du travail (lorsqu'on inclut les conventions collectives et autres accords, qui rendent cette discipline ..................)

Ludovic Baratier a dit…

Bonjour

Se faire aider par un conseiller des impôts, bon courage c'est aussi très complexe pour eux

Moi, le gars a qui j'ai demandé, il m'a répondu à côté du sujet

Ludovic

Jos a dit…

Bonjour,

j'aime ta philosophie qui dit que payer plus d'impôt, c'est d'abord parce que tu gagnes plus!

Tes sources de revenus sont très diversifiées et c'est vraiment intéressant.

Peut-être qu'un expert comptable sera bientôt nécessaire pour gérer tout ça!

A bientôt

Laurent de 500k a dit…

Bonjour Olivier,

30%, c'est un problème ! Mais bien d'accord, mieux vaut payer le plus d'impôts possibles, c'est bon signe.
Micro BIC et BIC ne sont pas compatibles car en cumulant les deux dispositifs, tu pourrais jouer sur 2 tableaux à la fois et créer des avantages fiscaux d'un côté et de l'autre (ce qui est proscrit par le CGI).
Je pense qu'il te faudra (dès 2013) te déclarer auprès du TC en tant que commerçant du web (et alors tu pourras déduire l'achat de ton pc, tablette, abonnement internet, hébergement web, etc...), ou refiler ton revenu internet à la mère de tes enfants :)
L'autre solution (voire solution complémentaire) est d'adresser un courrier au fisc pour expliquer la situation et demander un réscrit fiscal par rapport à une situation déclarée par erreur. Ca a une valeur probante, contrairement à un échange oral au guichet.
Pour ma part, je paierai moins d'impôts que toi ;) bon courage pour la suite.

Stephanie a dit…

Olivier,
Je fais pour la première fois ma déclaration de revenus fonciers (Annexe 2044), et j'ai une liste de matériaux très grandes car nous avons fait les travaux nous mêmes. Or il y a seulement 3 lignes, comment faire concrètement?

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...