mercredi 15 mai 2013

Le mois de mai en Bourse : dividendes et « sell in may… »

Mai est réputé pour 2 choses en bourse:

Un mois charnière, où il semblerait d’après certaines statistiques, qu’il soit préférable de vendre ses actions avant la période d’été et ses traditionnelles baisses, avec le fameux adage boursier « sell in may and go away ».

Et le mois des dividendes ! celui où une majorité de sociétés verse totalement ou en partie une part de leurs bénéfices aux actionnaires.

Les sommes perçues en mai représenteront pour mon PEA actuel plus d’un tiers des revenus de l’année.

Montants mensuels des dividendes que je toucherai en 2013
Un mois très important donc !

« Sell in may and go way », pas pour moi

Le principe du « sell in may… » est surtout destiné aux boursicoteurs, vendre à bon prix, laisser le marché se tasser durant l’été et revenir en Automne quand les cours remontent…

Dans une optique long terme comme la mienne, peu importe si les cours chutent durant quelques mois.

Et j’irais même plus loin, étant donné que je vise avant tout l’obtention d’un revenu passif, sous forme de dividendes, peu importe si les cours chutent sur de longues périodes, à condition que les dividendes ne suivent pas la même tendance bien sûr…

(ce qui est d’ailleurs assez vrai ces dernières années, les dividendes ont peu baissé par rapport aux cours, les actionnaires restent choyés…)


Un portefeuille au plus haut

Ceci dit, la tendance très positive du CAC40 ces derniers mois (proche de 4000 points), plaide plutôt pour une rechute…

La plupart de mes titres sont en hausse, et ceux qui avaient fortement baissé, comme France Telecom et GDF Suez se sont bien repris.

ABC Arbitrage a continué à chute, mais ce n’est plus qu’1% de mon capital total…

Avec au plus haut ces derniers jours, un + 9% par rapport au capital investi de ma poche : : 22350€ pour 20500€ investis.


 Donc oui, je m’attends à une baisse de la bourse, mais je ne vendrais rien !


Et la plus value sur Sanofi ?

Et notamment Sanofi !

La question se posait récemment concernant la revente possible de ma ligne Sanofi, en plus value de +76%.

Ici l’idée était de profiter de ce gain (presque 900€) pour acheter plus d’actions d’un autre titre, éventuellement plus rentable, et ainsi augmenter mes dividendes.

J’ai décidé de garder mes actions Sanofi.

Je ne crois pas à une baisse du cours qui me permetrait d’en racheter plus dans 6 mois par exemple.

Je crois au contraire à une poursuite de la hausse, du cours mais aussi du dividende.

Je pense qu’en tant que petit actionnaire, on vend toujours trop tôt, trop content de sa petite plus-value…mais le commentaire d’Etienne, rappelant l’approche de Warren Buffet, a fini de me persuader de ne pas faire cette erreur.


Un mois riche en dividendes

Pour un investisseur orienté « dividendes », c’est surtout une hérésie de vendre en mai, alors que mai et juin sont les 2 principaux mois où tombent les dividendes.

Je dois par exemple percevoir ce mois-ci 539€ au total de revenu passif !

J’ai déjà touché :
  • 127,30€ de GDF Suez
  • 66,48€ de Sanofi
  • 75,60€ d’Axa
Et il me reste à percevoir :

  • 167€ de Vivendi
  • 19,68€ d’Edenred
  • Et 82,96€ de Vinci.
Pour Vinci, j’ai déjà fait le choix de percevoir ces dividendes sous forme de nouvelles actions. Il était proposé un réinvestissement en actions à 32,51€, soit plus de 13% inférieur au cours actuel, à un rendement de 5,45%.

(Un choix fait en ligne sur mon compte Binck, en choisissant l’option « réinvestissement en actions à l’unité supérieure », soit 3 actions).

Je n’ai hésité dans une période où les opportunités d’achat à bon compte sont peu nombreuses.

En juin, France Telecom, Total, Rallye et ABC Arbitrage me verseront 255€ de plus.
Soit un PEA avec près de 1000€ de liquidités disponibles fin mai et près de 1250€ fin juin, à réinvestir …


Un peu de patience avant d’investir à nouveau

Des dividendes donc à réinvestir mais dans une période où la bourse a atteint un plus haut depuis très longtemps.

Les cours de la plupart des actions sont en hausse et par conséquent les rendements sont moins bons.

Il est toujours bon de conserver des liquidités afin de pouvoir investir en cas de rechute brutale, ce qui n’est pas improbable à la veille de l’été si on en croit l’adage boursier évoqué plus haut… ou tout simplement quand on constate que chaque hausse est suivie d’une baisse (et inversement d’ailleurs !).

Je vais donc être patient et attendre un peu avant d’acheter de nouvelles actions, que j’espère meilleures marché et surtout par conséquent plus rentables !


Les périodes de hausse ne sont clairement pas les plus favorables aux investisseurs. Un bon test pour ma stratégie dividende, et pour mon objectif de maintenir 6% de rendement sur du long terme.


 
Comment voyez-vous l’évolution de la bourse pour les prochains mois ?


Sur le même thème :

13 commentaires:

Alex a dit…

Bonjour,
Je n'ai (malheureusement) pas d'actions Sanofi dans mon portefeuille, mais je pense que je les aurais garder aussi. Après tout, cette stratégie "dividende" est bien de garder un titre, tant qu'il verse un dividende régulier ou croissant, indépendement de l'évolution du cours. La seule raison de vendre un titre, serait qu'il n'y ait plus de dividendes pendant 1 an ou 2 ...
Merci

Pierre-Antoine de Jeune et Actif a dit…

Bonjour Olivier,

Intéressant ce point sur ton PEA, tu as maintenant une belle somme en dividende.

Personnellement, j'espère que le CAC va corriger à la baisse pour pouvoir acheter à meilleurs prix.

Bonne fin de journée!

RicheIdée a dit…

Perso, j'ai profité des hausses pour vendre mes petites lignes pour avoir des lignes plus grosses.
Vente d'Argan et Befimmo pour un achat d'Axa suite aux derniers résultats qui sont très bons.
Je pense utiliser mes liquidités sur Vivendi vers les 15€.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je pense qu'il y aura toujours des occasions d'achat à bon prix sur certains titres.
Exemple. Vivendi après le détachement du dividende et la publication des résultats trimestriels à subi une décote de plus de 8%, une occasion d'entrée

Alstom et bureau veritas ont subi un profit warning de plein fouet( l'effet pervers des robots profitable pour l'investisseur moyen long terme) , une autre occasion d'entrée.

le détachement exceptionnel de lagardère (9€), on peut choisir d'entrer avant ou après le détachement dans tous les cas ça fera une sacré décote le rendement actuel du titre est de 4.5% il s’élèvera à plus de 6% après la décote dû au détachement...etc

J'ai cité ces exemples pour vous dire que dans un cac40 à 3000,4000 ou même à 7000 points il y aura toujours des opportunités, ils faut les chercher et les saisir, avec la précaution de toujours investir des petites sommes progressivement sur des titres bien choisi pour se protéger des chutes brutales. (la marge de sécurité est plus réduite dans un marché haut).

Une dernière remarque, le marché est discriminatoire pendant que certaines actions montent il y aura d'autres qui baissent ou font du surplace. les smalls mid cap sont particulièrement délaissé en ce moment et Total aussi.

Merci olivier
Hicham

Alex de la bourse à LT a dit…

Bonjour,

La probabilité d'une baisse des marchés est plus forte et surtout si l'on prend en considération la saisonnalité des marchés qui est baissière de mai à octobre.

Pour le moment, comme toi, mais pas pour les mêmes raisons, je conserve tous mes titres à l'achat et j'attends une éventuelle correction.

Tu as bien fait de garder Sanofi, car il vient tout juste de verser un dividende de 2,77€ par action, pas mal non ?

Alexandre

ThePress a dit…

"Je suis devenu riche en bourse car j'ai toujours acheté trop tard et vendu trop tôt." Rothschild

immobilier espagne a dit…

Il faudrait donc surtout vendre au mois de mai car on touche les dividendes, et laisser passer l'été pour que les cours remontent en Automne.
En tout cas, je trouve que la phrase en anglais sonne pas mal du tout.

Marc a dit…

Salut Olivier,

Comme toi je suis une stratégie dividende.
Il m'est arrivé de me prendre un -30% pendant quelques mois sur un ligne avant qu'elle remonte et que la tendance s'inverse :-)

Quand on investi sur le long terme, il faut déterminer une stratégie et s'y tenir même si sur le moment le cap n'est pas le bon, au final on arrivera à bon port.

Marc.

Olivier a dit…

@Hicham, je viens de renforcer Vivendi aujourd’hui, 23 actions à 15,22€. Tu as raison, dans un marché en hausse, il y a toujours des opportunités, mais elle sont moins évidentes à trouver que lors d’un crack où il se suffit de se baisser pour ramasser les bonnes affaires…Merci à toi, à bientôt


@ThePress, merci pour la citation ;-) ! il y a toujours des contre exemples..

Etienne a dit…

Bonjour Olivier,

Si on regarde la performance du CAC40 on se rend compte que l'indice a bien progressé ces derniers mois mais que comparé à ses niveaux historiques et aux autres places financières mondiales, il y a encore beaucoup de marge de progression.

Aussi, j'abonde dans ton sens dans l'idée de ne rien vendre pour le moment !
Cordialement,
Etienne

Anonyme a dit…

Salut olivier,

En ce qui concerne les opportunités il suffit de suivre le calendrier des publications des entreprises, selon la formulation de l'article tu peux prédire si le titre sera orienté à la baisse ou à la hausse. Je regarde aussi le palmarès des baisses et des hausses sur le site des echos à l'ouverture et à la clôture.

J'ai acheté 24actions vivendi hier, puis 90 actions bouygues aujourd'hui pru 20,2 , j'ai beaucoup hésité pour bouygues, mais je parie sur son rendement 8% et la diversification de son activité.

cordiallement
Hicham

Jos a dit…

Ah, je vois que finalement, tu gardes tes actions Sanofi. Bonne décision, je pense!

Merci de partager ton expérience

herve d'Argentinvestir.com a dit…

Il faut attendre un peu, le fait d'acquérir les titres à un prix inférieur diminuera le risque et augmentera les dividendes que tu toucheras.

herve d'Argentinvestir.com

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...