mercredi 14 août 2013

Mon dernier achat immobilier, quelques chiffres

Dans mon dernier article immobilier, je vous ai raconté comment j’ai déniché ma nouvelle maison et ce que j’ai pu négocier à l’achat sur plusieurs mois.

Je vais à présent partager avec vous ici les chiffres exacts de cette acquisition ainsi que son financement, ce sera ainsi un peu plus concret que des pourcentages…


Le coût global de l’acquisition

Et commençons tout d’abord par l’essentiel, le bien immobilier en lui-même.

Le prix de vente initial était de 358 000€, frais d’agence inclus.

Qui a donc été abaissé une première fois de 5%, soit 340 000€.

Puis j’ai bénéficié d’une petite ristourne de 3000€ sur les honoraires d’agence, ce qui ramenait le prix à 337 000 €.

Et enfin, la négociation finale a permis d’obtenir une dernière baisse de 8%, pour un prix de vente final de 310 000€, frais d’agence inclus.


Mais, attention, il y un certain nombre de frais à ajouter à cette somme…

Les frais de notaire évidemment, environ 21500€

Ainsi que les frais de garantie pour le prêt, 2000€.

Pour ma part, les frais bancaires qui s’élèvent habituellement à quelques centaines d’euros ne m’ont pas été facturés. Ceci grâce à la négociation de mon courtier CAPFI pour me trouver une nouvelle banque.

Mais en contrepartie, j’avais bien sûr des frais de courtage CAFPI de 1250€.

Et donc si on fait le total, on obtient un coût global d’acquisition proche de 335 000€.


Le financement 

Suite notamment à la revente de mon ancienne maison il y un an, je disposais d’un apport assez important, quasiment la moitié du coût global potentiellement. 

Dans ce cas de figure plutôt favorable, ça laisse le choix : financer avec davantage d’apport personnel ou de crédit ?

Le coût actuel très faible du crédit, même sur des durées longues, n’est donc pas en ce moment un critère de choix.

Je suis finalement parti sur une situation intermédiaire : un prêt immobilier pas trop long, sans pour autant y mettre tout l’apport personnel possible…

Je ne souhaitais évidemment pas bloquer toutes mes liquidités dans ma maison : continuer à disposer d’une capacité d’investissement est indispensable pour moi, que ce soit sur des support financiers, comme en actions sur mon PEA, ou sur d’autres projets immobiliers, mais locatifs cette fois !


La solution de financement retenue a donc été la suivante :

Un apport personnel de 110 000€, issu intégralement du capital obtenu lors de la vente de ma précédente résidence principale.

Associé à un prêt immobilier de 225 000€ financé sur 16 ans, au taux de 3,05% obtenu à la Caisse d’Epargne, par mon courtier Assurance Gaudreau Demers.
Soit une mensualité de 1500€.

Concernant l’obtention de ce prêt, l’accord incluait donc des frais bancaires nuls, mais également des indemnités de remboursement anticipés nuls !

Un dernier point très important, même si l’idée est d’y rester dans cette maison et d’y vivre longtemps, on ne sait jamais….

Et bien sûr un prêt immobilier modulable, me permettant d’augmenter les mensualités (et ainsi de gagner quelques années) si j’en ai les moyens, ou au contraire de les réduire en cas de soucis…


Un  changement de banque

Ce nouvel achat immobilier a donc été l’occasion pour moi de changer de banque, quitter le Crédit Agricole qui me laissera très peu de bon souvenirs…

Pour le coup, je n’ai même pas pris la peine de leur demander une proposition pour mon prêt. Ce n’est en général jamais votre banque qui vous fait la meilleure offre, et de toute façon dans la cas présent, je voulais surtout les quitter !

Pas certain que je sois plus satisfait de la Caisse d’Epargne, mais l’offre de prêt est bonne, et hormis y domicilier mon salaire, payer ma maison (et également mon studio locatif pour lequel la Caisse d’Epargne a aussi racheté le prêt en cours), ça ne me servira pas à grand-chose d’autre.

Pour mes investissements financiers, assurance vie et actions, je reste bien évidemment, respectivement chez Fortuneo et Binck, d’une part pour la praticité des services en ligne et d’autre part pour les frais bien inférieurs à ce peut proposer une banque traditionnelle.

Et bien sûr, je continue à gérer tous mes revenus alternatifs via mon compte courant Fortuneo, pour les raisons expliquées ici à l’époque.


La façade arrière de ma maison


Sur le même thème : 

19 commentaires:

ludovic a dit…

Salut,
Tu ne parles pas de l'assurance. 3.05% ne me semble pas un super credit pour une RP (j'ai eu du 3,04 pour du locatif sur 19 ans a la Caisse d'Epargne). Mais j'imagine que tu as obtenu ce que tu voulais. Même si je tablais, sur 16 ans, plus sur du 2.8...

Olivier a dit…

@Ludovic, oui 3,05% c'est avec assurance ADI comprise, ce qui donne la mensualité globale à 1502€ précisément, dont 46€ d'assurance de mémoire. Bonne journée !

ludovic a dit…

Ok, je comprends bien mieux. En revanche, ne sois pas presse... La CE met un temps fou pour etablir les offres de prêt. Jamais vu ca.

Combattre la crise a dit…

Bonjour Olivier,

Félicitations pour ton acquisition ainsi que pour la négociation (-48k € quand même...) qui a aussi mécaniquement fait baisser les frais de notaire.

Y'a t-il des travaux ou frais d'ameublement à faire dans ta nouvelle maison? auquel cas il faudra probablement les ajouter au coût d'acquisition!

Merci,

Destin de Pierre a dit…

Re Olivier,

Bravo pour ton investissement, qui a été réalisable en grande partie grâce à l'apport personnel issus du capital de ta résidence principale.

Olivier a dit…

@Ludovic, mais j'ai déjà signé chez le notaire, j'y habite...la CE a mis 3 semaines pour moi, ça m'a semblé correct.

@Combattre la crise, et oui il ne faut pas oublié les frais annexes, dont le montant est directement lié au prix de vente.
Coté travaux, rien de gros nécessaire pour bien vivre, mais forcément plein d'idées d'améliorations (velux pour créer une salle de jeu sous combles déjà aménagées par exemple...). mais j'ai le temps ! A bientôt



Alex de la bourse à LT a dit…

Bonjour,

Le reste de ton capital disponible, tu l'as placé dans quoi ? Assurance-vie, bourse...

Tu aurais pû nous mettre une petite photo de ta maison, dommage ;-)

Alex

Ludovic Baratier a dit…

Bonjour

Je crois que le meilleur placement actuellement est la bourse via une assurance vie

Car la zone euro se reprend

Qu'en pensez vous

Ludovic

jeremy a dit…

Bravo pour cette négociation globale, tout en patience.
Je pense que tu as largement plus gagnant en ayant été patient qu'en t'éreintant à chercher à gagner quelques dixièmes sur le taux du crédit.

Gwen a dit…

Heureux pour toi, sincerement; je pense qu au dela des chiffres il y a une certaine satisfaction et c est a mon sens l essentiel. La rp c est le quotidien, le bien etre de son epouse, de ses enfants.

Nathalie a dit…

Bravo pour ta négociation, personnellement je suis pour engager un courtier, même lorsque je reste finalement avec ma banque car il me permet des marges de manœuvres pour négocier avec ma banque que je n'aurais pas si je ne les mettais pas en "danger".

Oriane a dit…

Eh bien félicitations, tu as bien négocié, ce qui est primordial étant donnés les frais de notaires et la conjoncture. Merci pour tes conseils, je mets cette page en favori pour mon futur achat !

harun a dit…

@Alex de la bourse à LT je tout du meme avis, nous savons maintenant que tu as des talents de négociateur ainsi qu'un bon flair pour dénicher les bonnes actions... nous voudrions maintenant savoir si tu as du goût dans l'amenagement interieur...faudrait que tu nous mettes quelques petites photo de ta nouvelle maison Olivier :))

Arnaud a dit…

Félicitations pour ta nouvelle acquisition. J'espère qu'outre l'aspect financier tu te plairas à y vire et y passer du temps en famille.
Pour le reste, je ne doute pas que tu continueras sur ta lancé pour investir et développer ainsi ton patrimoine.

A bientôt,

Arnaud

Olivier a dit…

@Alex, le reste de mon capital est pour le moment sur le fond en euro de mon assurance vie Fortuneo. Disponible pour gonfler un peu mon PEA, mais la hausse actuel ne m'y incite pas trop, ou pus surement pour investir à nouveau dans l'immobilier, locatif cette fois. Pas forcément pour de l'apport mais au minimum pour financer les frais de notaire, le meublé, éventuellement quelques travaux.
je vais vous mettre une photo ;-)

@Harun, la photo arrive !



Benoist a dit…

Ta photo me fait songer à ma longère que j'avais acheté 120k et revendu 180k 2 ans après (le marché immobilier était alors dynamique). Un bel investissement :)

terrain à vendre à la réunion a dit…

Mon conseil pour minimiser le coût de l'acquisition immobilier c'est de ne jamais se précipiter dans son achat et privilégier l'étape de la négociation.

Anonyme a dit…

=> Ne pas oublier l'assurance pour laquelle on peut choisir une couverture entre 100 et 200%.
Votre conjoint arrêtera-t-il de travailler si vous décédez ? Non, alors pourquoi ne pas choisir 60% sur chaque tête ?
=> Bien lire les lignes concernant la modulation des échéances, on peut ainsi avoir des restrictions +10% / -2% ou ne pas allonger de plus de deux la durée intiale.
=> On peut aussi réduire les frais en choisissant un bien de moins 5 ans, les frais de notaire sont réduit en cas de première vente: 7000€ pour 300.000 euros.
=> A noter que le mobilier ne rentre pas dans l'assiette de calcul des frais de mutation, ca perrmet de gratter un peu si la cuisine est récente ou si un dressing vient d'être fait par exemple.

Couteaux de chasse a dit…

Bonjours
Tu aurais pû nous mettre une petite photo de ta maison, ce serais cool.
Sinon Felicitation pour cette négociation globale, tout en patience.

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...