mercredi 23 juin 2021

Faut-il choisir le paiement de ses dividendes en actions ?

2 des sociétés présentes dans mon PEA viennent de détacher leurs dividendes pour 2021 et proposent justement cette option de paiement

Il s'agit de Rubis et de Publicis Group. 

La plupart des entreprises versent leurs dividendes en espèces, directement sur le compte espèce du PEA ou du compte-titres. 

Mais certaines offrent la possibilité aux actionnaires de recevoir les dividendes sous formes d'actions supplémentaires.  

A l'arrondi supérieur ou inférieur. En effet, le montant du dividende à toucher ne correspond jamais exactement à un nombre entier d'actions. On peut donc décider de percevoir le complément en espèces,  en choisissant un nombre d'actions à l'arrondi inférieur, ou de verser le complément nécessaire, si on fait le choix de l'arrondi supérieur. 

Les démarches sont très simples, votre courtier en bourse vous envoie un message vous demandant de cocher votre préférence : versement du dividende en espèce, en action à l'unité inférieure ou supérieure. 

et il y a bien sûr un délai de réflexion. 

La demande est arrivée à la fois pour Publicis Group et pour Rubis autour du 15/06.  

Pour Publicis, le choix doit être effectué avant le 28/06.  Pour Rubis, c'est avant le 30/06.  Les dividendes seront versés dans les jours qui suivront. 

En cas d'absence de réponse, par défaut, c'est le versement en espèce qui sera appliqué. 


Alors pourquoi choisir de toucher ses dividendes sous formes de nouvelles actions ? 

Tout l'intérêt réside dans le fait que les nouvelles actions sont proposées avec une décote.  La décote maximale que peux proposer l'entreprise est de 10% du cours de bourse moyen des 20 dernières séances de bourse. 

C'est donc potentiellement l'occasion d'obtenir de nouvelles actions bon marché, qui offriront donc un rendement supérieur à celles achetées au cours actuel. 

Et ce sans frais de courtage ! Ces nouvelles actions viendront s'ajouter au PEA sans frais d'acquisition. 


Dans le cas de Publicis Group, la plus petite ligne actuelle de mon PEA, je dispose de 5 actions, chacune rapportant un dividende de 2€. 

Je vais donc obtenir un paiement de 10€ de dividendes. 

Publicis propose de payer le dividende en actions au prix de réinvestissement de 53,05€.  

Si j'accepte à l'unité supérieur, je peux donc recevoir 1 action en versant 43,05€. (53,05€ - 10€ de dividendes gagnés)

 

Pour ce qui est de Rubis, je possède 17 actions, chacune rapportant un dividende de 1,8€. 

Je vais donc obtenir un paiement de 30,60€ de dividendes. 

Rubis propose de payer le dividende en actions au prix de réinvestissement de 36,20€.  

Si j'accepte à l'unité supérieur, je peux donc recevoir 1 action en versant 5,60€. (36,20€ - 30,6€ de dividendes gagnés)


Ça peut sembler assez intéressant... 

Mais est-ce que ces prix de réinvestissement sont si intéressant que cela ? De combien est vraiment la décote par rapport au cours de bourse actuel ? 

Dans le cas présent, sur les 2 semaines qui me séparent du moment où je reçois l'information que je peux faire ce choix d'être payé en actions, et la date limite de choix, le cours de l'action peut beaucoup évoluer. Et par conséquent le montant de la décote également. 

En effet ces derniers jours les cours de bourse baissent. 

Alors que le 15/06, je pouvais obtenir 1 nouvelle action Publicis et 1 nouvelle action Rubis à des prix de revient respectivement 4% et 7% inférieur à ceux des cours de bourse du jour. 

Aujourd'hui, ces décotes ne sont plus que de 2% et 4,4%, étant donné les cours de bourse de 54,12€ pour Publicis Group et 37,86€ pour Rubis. 

J'ai jusque la fin juin pour décider. 

Si la bourse continue de baisser, je pourrais arriver dans une situation où les dividendes serraient payés en actions à des prix de revient supérieurs aux cours du jour !

Dans ce cas, évidemment, il est préférable de se faire payer les dividendes en espèces et d'acheter ensuite les actions via une opération de bourse normale. Bien sûr, il y a alors un peu de frais de courtage...

Mais l'idée importante à retenir est que l'on n'est pas forcément gagnant à accepter ce type de paiement en actions. Et que surtout, il est préférable d'attendre les derniers jours du délai de réflexion pour faire son choix. 

De plus, se faire payer en actions, ne permet pas de choisir comment réinvestir ses dividendes. Il est peut être préférable de prendre des espèces que l'on réinvestira plus tard en actions d'une autre société. Ça dépend évidemment des choix d'investisement de chacun. 

Pour ma part, ces 2 titres m'intéressent, en particulier Rubis. Avec plus de 4% de décote actuellement, je prendrai très certainement cette action supplémentaire si on reste sur ce niveau. Pour Publicis, j'hésite encore... Avoir comment évoluera la bourse ces tous prochains jours. 

De manière générale, le choix doit se faire au cas par cas, et peut changer d'une année à l'autre, pour la même société. 


Mes dividendes du mois de Juin

Quelque soit mon choix de type de versement, ce sera dans tous les cas de nouveaux dividendes perçus cette année. 

Avec un total de 65,60€ pour ce mois de juin

10€  avec mes actions Publicis

30,60€ avec mes actions Rubis

et 25€ également avec mes actions Orange, eux payés en numéraire, en espèces. Pas de proposition de paiement en actions pour Orange. 

Je dépasse ainsi les 240€ de dividendes perçus sur 2021, et j'en attends encore environ 200€ sur cette 2ème partie d'année. 

Vous pouvez suivre régulièrement l'évolution de mon PEA ici ! 


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...