mardi 23 juin 2015

La gestion de mon portefeuille d'actions

Je n’ai toujours pas versé un euro sur mon PEA cette année !

Les cours sont hauts (tout est relatif bien sûr…), mais surtout la conséquence du prix actuel des actions est un rendement plutôt médiocre…

Et vous le savez, ce qui m’intéresse, c’est cette rémunération des actions au travers des dividendes versés par les entreprises aux actionnaires.

Pourtant les dividendes de mes titres ont pour la plupart augmenté cette année, 7 sont croissants, 6 sont restés constant, et aucun n’a baissé.

De ce point de vue le constat est positif, mais les cours ont monté bien plus vite que les dividendes.

Je surveille néanmoins régulièrement les évolutions. Sur la feuille Excel de suivi de mon PEA, pour chacun de mes titres, j’ai indiqué le dividende versé cette année et dans une autre case, je peux noter le cours de l’action.

J’utile l’application pour Smartphone Investir qui permet de créer une liste de valeur. Ainsi en 3 clics, j’ai accès au cours actualisé de mes 13 titres. Je n’ai plus qu’à les recopier sur ma feuille Excel.

Ainsi en 2 minutes, je peux tracer très simplement un barre graph qui me donne le rendement des actions au moment où je mets à jour la feuille de calcul.

En un seul coup d’œil je repère les titres susceptibles de devenir intéressant à l’achat… 
Situation au 19 juin 2015 sur la base des dividendes versés en 2015

Vous pourrez voir que sur l’image ci-dessus, que je peux également ajouter d’autres titres que je surveille, SCOR en l’occurrence qui n’est pas encore dans mon portefeuille d’actions.

La ligne verte à 6% est ma cible symbolique…le 6% de rendement que je vise à terme pour mon PEA global. Aujourd’hui, j’en suis à 5,61%.

6,31% même si je considère le versement exceptionnel de dividende de Vivendi pour cette année et l’année prochaine…

Mais pour le vrai chiffre, plus pérenne est bel est bien 5,61%.

Et aujourd’hui peu d’actions offrent un rendement supérieur.

Ceci dit une action dont le dividende serait croissant année après année, peut attendre ce type de rendement important en partant de plus bas. Mais moins de 3% est rédhibitoire pour moi.

Je regarde ce graph environ 1 fois par semaine, et la situation s’améliore…L’ensemble des barres remontent… avec la baisse du CAC40 depuis 2 mois.

Encore un petit effort et je verserai bientôt de nouvelles liquidités sur mon compte Binck !


Pas totalement inactif pour autant !

Même si en effet, je n’ai pas versé d’argent supplémentaire, en plus des 27000€ versés ces 4 dernières années, mon investissement a tout de même légèrement évolué.

En effet, depuis le début d’année 2015, j’ai déjà perçu 1161€ de dividendes, que j’ai réinvesti.

Réinvestis de différentes manières

D’une part en achetant de nouvelles actions Rallye (l’un des titres qui dépasse la ligne verte…), 20 actions à 29,50 l’unité, soit un rendement de 6,20%

Mais également en choisissant de percevoir mes dividendes non pas sous forme numéraire mais plutôt directement sous forme de nouvelles actions

Ca a été le cas pour les dividendes Edenred, Rubis et le trimestriel de Total.

Ces sociétés proposaient respectivement des prix de réinvestissement en nouvelles actions à 20,97€, 53,74€ et 42,02€

Soit des cours tous inférieurs de 5 à 10 % aux cours actuels.

Même si les rendements associés (surtout Edenred et Rubis) n’étaient pas encore extraordinaires, j’ai considéré qu’il s’agissait de bonnes opportunités dans la période actuelle, et j’ai donc demandé des réinvestissement à l’action supérieure.

C'est-à-dire que si les dividendes auxquels j’ai droit me permettent d’acheter 2,3 actions, j’en acquiert finalement 3, les 0,7 étant payés par les liquidités restantes sur mon compte.

Enfin, j’ai également utilisé les dividendes obtenues en ce début d’année pour participer à l’augmentation de capital de Rubis, qui proposait un droit à de nouvelles actions selon le nombre déjà détenu.

Pour ma part, j’ai pu bénéficier de 4 nouvelles actions au prix de 48€ (pour un cours actuel de plus de 61€..). encore un bonne affaire !

Sachant que ces nouvelles actions me procureront évidemment des dividendes supplémentaires en 2016… petit à petit la boule de neige grossie !

Retrouvez ici tout le détail de mon PEA mis à jour 

http://binck.solution.weborama.fr/fcgi-bin/dispatch.fcgi?a.A=cl&a.si=786&a.te=150&a.ycp=&a.ra=[RANDOM]&g.lu=

Sur le même thème : 

11 commentaires:

Alex de la bourse à LT a dit…

Bonjour,

La stratégie des dividendes est une stratégie qui m'intéresse et c'est pourquoi j'ai mis ton blog dans mes favoris.
Je ne souhaite pas que la Bourse s'effondre comme en 2008, mais je serais curieux de voir comme fonctionne ta stratégie et quelle est ta réaction face à une crise des marchés
Logiquement, les cours chutent, mais le versement des dividendes aussi.....

Alexandre

Romaric de sortir-du-rsa.fr a dit…

Bonjour Olivier,

Encore une fois, la stratégie que tu décrit dans cet article est très bien raisonné.

Achat d'actions à rendement de plus de 6% et achat d'actions lorsque les société en "donne" à prix bas.

Toutefois j'ai une petite question : Tu achète du rallye à + de 6% ok mais pourquoi ne pas avoir acheter de l'ABC arbitrage à + de 8% ?

De plus cette entreprise à un cours pas cher (environ 5€) et inférieur à ton PRU.

A Bientôt

Romaric

http://www.sortir-du-rsa.fr

Gaétan a dit…

Bonjour,

Merci pour votre article fort interréssant !

Je suis vos "aventures" immo et boursiére avec un grand interet et cela depuis pas mal de temps maintenant, meme si j'avoue n'avoir jamais osé laisser de commentaires sur un de vos article.

Maintenant c'est fait ;)

Depuis fin 2014, j'ai ouvert également un PEA et me suis lancé avec la méme stratégie que vous ...
Vos reportings quotidien ne sont pas étrangés a ma décision d'ailleur ! :)

Mes choix, critéres d'entreprises sont surement quelques peu différents des votres, mais vous m'avez beaucoup apporter et je vous en remerci.

Cependant, je me pose cette petite question.
Je me permets de vous citer :

"J’ai également utilisé les dividendes obtenues en ce début d’année pour participer à l’augmentation de capital de Rubis ..."

Je pensai (Surement a tort) que ces actions émises de maniére automatiques lors d'une augmentation de capital n'étaient plus éligibles au PEA depuis le 1er Janvier 2014 ?

En tout cas, j'ai eu droit a ce petit rappel de mon courtier récemment.

A Bientot, Gaétan.

Olivier a dit…

@Alex, justement, j’avais regardé ce point dans cet article : http://www.plus-riche-et-independant.com/2011/09/pourquoi-je-ne-crois-pas-que-la-crise.html. L’historique est plutôt rassurant de ce point de vue, pas de baisse brutale des dividendes lors de la crise de 2008, et donc plutôt de très belles opportunités d’achat, avec de hauts rendements. Merci, A bientôt !

@Romaric, pour ABC arbitrage, le dividende a tendance à faire du yo-yo, je n’ai pas assez de confiance sur la pérennité. Rallye est stable depuis des années…certes pas croissant, mais le rendement est déjà haut. Bonne soirée !

@Gaétan, merci pour ce 1er commentaire ! Et merci de votre fidélité ;-) De mon côté, j’ai découvert cette augmentation de capital via un mail de mon courtier Binck qui m’expliquait le processus, puis dans un second comment participer à cette augmentation, simplement en quelques clics sur le site de Binck. Je n’ai pourtant bien qu’un seul compte chez eux, un PEA…je n’ai jamais entendu parler du point que vous évoquez. En tout cas, mes 4 nouvelles actions ont bien été crédités récemment…Quelqu’un d’autre a peut-être plus d’infos sur ce point ? Merci encore, à bientôt !

IndependentBunny a dit…

Bonjour,

Ma strategie en matière d'action est proche de la votre, car je m'intéresse beaucoup aux dividendes. Neanmoins, en plus du rendement initial, je m'intéresse au rythme de l'augmentation des dividendes.

De maniere plus concrete, j'ai recement investi dans Scor SE, que je vois apparaitre sur votre graphique.

A bientôt!

Yannick @deslivres-pour-demain a dit…

Bonjour,
je suis depuis assez longtemps votre blog. J'adopte la même stratégie que vous mais tout en lissant des achats sur les mois, de ce fait que ce soit bas ou haut j'achète toujours pour le même montant afin de répartir les gains et les pertes sur le cours.
J'aurai une question : possédez-vous des actions aux nominatif pur ou administré? Dans certaines sociétés comme EDF, TOTAL, AXA et autres , cela permet d'avoir 10% de dividende en plus si vous détenez vos actions depuis 2 ans ce qui est votre cas je suppose !

Olivier a dit…

@Yannick, toutes mes actions sont administrée (via Binck), je n'en détiens aucune en nominatif pur. En effet,j'ai déjà lu qu'il y avait quelques avantages proposées par certaines sociétés parfois, mais je préfère avoir la vue globale de toutes mes actions, et pouvoir ainsi faciliter le suivi et un éventuel arbitrage...bonne soiré !

Laurent de nos-finances-personnelles.com a dit…

Bonjour,

Le nominatif administré permet de percevoir les 10 % de dividendes bonifiés sur certains titres tout en gardant la souplesse de gestion des titres au porteur.
Contrairement au nominatif pur, c'est un simple jeu d'écriture. Les titres administrés ont le même ISIN et apparaissent toujours dans le portefeuille du courtier ou de la banque d'origine, la vue globale du portefeuille n'est donc pas altérée.

En fait le courtier transmet simplement l'identité du porteur à la société dont on est actionnaire, mais il conserve les titres, alors qu'effectivement en nominatif pur les titres sont transférés chez un mandataire spécifique et ils changent d'ISIN.

Bien sûr, passer en administré n'a de sens que si on garde les titres très longtemps (au moins 2 ans). Personnellement j'ai passé l'an dernier toutes mes Engie (ex GDF Suez) en nominatif administré sur mon PEA. Le dividende sera bonifié à partir de 2018.

Par contre, il me semble que Binck facture le nominatif administré 10 euros / ligne, et qu'il refuse de toute façon le nominatif pur.

L.

Amélie a dit…

Bonjour,

Merci pour cet article très intéressant, notamment pour votre stratégie de percevoir vos dividendes sous forme de nouvelles actions plutôt qu'en numéraire.
Dans une stratégie de diversification, que pensez-vous du fait d'intégrer des actions de PME non cotées dans son portefeuille ? Par définition les titres ne sont pas échangeables, mais il peut y avoir de belles perspectives de plus-values pour des sociétés en capital-development. Tout ceci peut s'inclure dans une stratégie de diversification au sens large dès lors que la sortie est prévue en amont (investissement typé "business angels"). Ces titres peuvent d'ailleurs souvent entrer dans le PEA

Michel de Trading-Attitude.com a dit…

Bonjour !

Qu'est-ce que tout le monde a avec ces dividendes !

En quelques mois avec Ambarella ou Amazon ou Voltari ou CHD ou Oncodesign ou Superius ou LendingTree on gagne des années de dividendes...

D'autre part, ce n'est pas parce qu'un action détache peu de dividendes qu'elle n'est pas intéressante. Essilor verse 1% mais en plus-value elle impose, si bien qu'au fil du temps les 1% deviennent 2, 3, 4,etc.

Quant à ABC Arbitrage, que j'aime bien, je crois qu'à ses débuts elle versait 25%.

Orange, par contre ne verse plus que 3,8% contre 8 il y a quelque temsp, tout en perdant de la valeur.

Anonyme a dit…

Binck facture chaque ligne, chaque demande de nominatif administré 10€. Mais en plus ce que ces" farceurs" ne disent pas c'est qu'il n'est pas possible, de vendre en ligne les titres au nominatif comme ceux au porteur.
Il faut téléphoner pour vendre (donc frais supplémentaires) et voici leur réponse sur ma question de vente :
"Nous vous informons que si vous souhaitez procéder à une vente, il vous faudra déjà nous demander la conversion au porteur par voie postale."
Ils se cachent bien d'indiquer tout ça.

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...