mercredi 18 février 2015

4 ans d’expériences personnelles d'investissement en bourse

D’ici quelques jours mon PEA aura 4 ans, et même si ces derniers mois j’ai surtout été focalisé sur mon patrimoine et mes investissements immobiliers, cet argent investi en bourse reste un axe majeur capable de me procurer d’ici quelques années un revenu supplémentaire significatif.

Ca fait donc 4 ans que vous pouvez suivre sur le blog l’évolution réelle de ce portefeuille d’actions, et la rentabilité associée ! Pour rappel tous les détails sont sur cette page.

Pas une démonstration théorique, c’est bel et bien du vécu ; je vous montre comment mois après mois j’essaie d’atteindre la cible que je me suis fixé : un potentiel de 5000€ de revenus nets d’impôt (qui se limiteront aux prélèvements sociaux une fois les 5 ans du PEA dépassés) par an à terme.

Sur 4 ans, avec un niveau d’investissement personnel (27000€ à ce jour) identique, certains auraient certainement réalisé des plus-values bien plus importantes que moi, mais en prenant aussi nettement plus de risques !

Je suis resté fidèle à ma stratégie depuis le début, investir pour du long terme, très long terme même, en tout cas sans avoir l’idée de revendre pour réaliser une petite plus-value.

Mon objectif est similaire à celui que j’ai dans l’immobilier, acheter des parts de sociétés (des actions) et récupérer chaque année, une petite partie de leurs bénéfices (les dividendes). Et peu importe si le cours de l’action ne monte pas, voir même si il baisse, à partir du moment où chaque année je reçois une rémunération que j’estime correcte.

Et avec un peu de régularité et de patience, ça marche ! Tout en plaçant de l’argent de manière totalement sereine sur un domaine qui fait pourtant peur à beaucoup de monde, la bourse !

Déjà plus de 4200€ de dividendes perçus en 4 ans, tous réinvestis en nouvelles actions, et plus de 1700€ de nouveaux dividendes prévus en 2015 !

Et pour ceux qui s’inquiéterait de savoir à combien sont aujourd’hui valorisé mes 27000€ de versement personnel, à ce jour, plus de 39000€ !

Mais attention à ce leurre qui ne doit pas faire oublier l’essentiel : si je traçais la courbe de ce capital boursier, on aurait sur ces 4 années un beau graphique en dent de scie, avec des hauts et des bas. Mais je ne l’ai jamais tracé, il s’agit d’un indicateur qui n’a aucune importance pour moi.

Aujourd’hui, j’atteins probablement un pic, mais demain peut-être (surement même! La bourse est historiquement faite de cycles) que je reviendrai à nouveau toucher les bas fond.

Par contre il y a une chose qui est restée constante sur ces années, le point clef pour lequel j’ai choisi cette approche d’investissement en bourse : la croissance régulière du montant de dividendes que je perçois !

Et là il s’agit d’un indicateur qui a énormément de sens !


Quelquesoit la façon dont évolue les cours de bourse, en achetant un peu de nouvelles actions chaque année, et en les conservant, je développe petit à petit un revenu supplémentaire, qui grossit année après année.

Et ce graphique explique à lui seul pourquoi j’investis en bourse sans stress !

Je ne boursicote pas tous les jours, je me contente de suivre l’évolution des cours de bourse de mes actions 2 ou 3 fois par mois, pas pour voir si je gagne ou perds de l’argent, non, juste pour identifier quelles lignes seraient bonnes à renforcer.

Ce qui  fait peur à beaucoup de personnes quand on leur parle d’investir de l’argent en bourse, c’est qu’ils ont l’impression que c’est de la loterie ! De la même façon qu’on annonce le tirage du loto, tous les jours on nous parle des cours de bourse, de leur fluctuation à la hausse ou à la baisse, ce qui donne l’impression de ne rien avoir sous contrôle, qu’on joue son argent aux dés.

Et c’est une grave erreur, ce n’est pas le niveau du CAC 40 qui compte, mais le rendement de chaque action achetée.
Exactement comme un investissement locatif, l’important, c’est le rendement, le montant des loyers par rapport aux prix d’acquisition de l’appartement. Ca ce joue à l’achat de l’appartement ou de l’action, ensuite si le prix de l’immobilier varie ou si le cours de l’action fluctue, on s’en fiche, on aura toujours un loyer et un dividende !

Alors bien sûr, certains me diront que ce n’est pas si simple, que parfois certaines sociétés décident de couper leur dividende, suite à de mauvais résultats…oui, c’est vrai, mais de la même manière qu’un locataire qui déciderait de ne plus payer son loyer…
Dans les 2 cas le rendement tombe à 0% ! mais revendre ses actions et investir sur une autre société, ça prend moins de 2 minutes sur son compte enligne, alors que gérer un impayé de loyer, c’est un parcours du combattant sur plus d’un an !

J’investis personnellement dans les 2 domaines, immobilier et bourse, et jamais je n’irai affirmer que l’investissement immobilier est une valeur sûre, bien moins risquée que l’investissement en bourse !

Bien sûr, je parle ici d’investir en bourse comme je le fait, sur la durée, sans achat revente, sans la moindre spéculation.

Certaines entreprises récompensent ce type d’investissement, ses actionnaires fidèles, en augmentant régulièrement année après année leur dividende par action, il s’agit des sociétés offrant des dividendes croissants.

Voici l’exemple du rendement de ma ligne d’actions Sanofi, 24 actions achetées dès l’ouverture de mon PEA il y a 4 ans.
Encore un autre graphique qui renforce la confiance que j’ai dans ma stratégie…

Sanofi augmentera son dividende par action à 2,85€ au lieu de 2,80€ en 2015. En 4 ans, mes actions Sanofi ont donc vu leur rémunération passer de 5,22% à 5,95% en 4 ans, et pour le coup de manière totalement passive pour moi !


D’autres actions de mon portefeuille se comportent également de cette façon, je vous en reparlerai dès que j’aurai confirmation des dividendes prévus pour 2015.

Aujourd’hui, avec un peu de recul, je suis convaincu d’avoir fait le bon choix, de ne pas avoir tous misé sur l’immobilier, mais d’avoir diversifié en investissant autant que possible en actions.

Quand je parle avec des gens qui souhaitent investir un peu d’argent, je m’aperçois en général que l’immobilier fait peur, mais ils y pensent quand même…la bourse ? c’est exclu d’office ! ils ne veulent même pas y réfléchir…c’est très français, on adore l’immobilier et on fuit les actions.  
L’école aurait surement un rôle à jouer, pour démystifier la bourse et expliquer pourquoi investir de façon durable dans des entreprises est au final bénéfique pour tout le monde ! 

http://binck.solution.weborama.fr/fcgi-bin/dispatch.fcgi?a.A=cl&a.si=786&a.te=150&a.ycp=&a.ra=[RANDOM]&g.lu=

Sur le même thème : 


22 commentaires:

Emmanuel a dit…

Merci pour ce partage et retour d'expérience. Cela montre qu'avec une bonne stratégie et un peu de méthode on peut gagner en bourse sans pour autant y passer trop de temps (en tout cas moins qu'en faisant du day trading).

on voit aussi qu'une stratégie boursière basée sur les dividendes réinvestis permet de gagner même en tendance baissière.

Par contre je m'interroge sur le capital investi qui représentent en moyenne 6750€/an et qui est non négligeable, est il issus de ta capacité d'épargne ou de revenus alternatifs que tu dégages ?

A Bientôt
Emmanuel

Arnaud a dit…

@ Olivier

Merci de faire ce retour d'expérience qui est très enrichissant et qui montre une autre manière d'investir en bourse que celle de croire en un enrichissement rapide avec des plus-values.
Ce n'est effectivement pas comme cela que l'on gagne de l'argent, enfin pour des particuliers dont le travail n'est pas d'investir sur le marché boursier au quotidien.

Comme toi, je suis devenu un adepte des actions au dividende croissant, je crois beaucoup en cette méthode sur le long terme.

Je dois également reconnaître que mon PEA (+ 4 %) a fait moins bien que mon contrat d'assurance-vie (+ 13 %). La raison, certainement un choix plus judicieux sur les régions du monde dans lesquelles j'ai investi en 2014.

Je te souhaite une bonne route sur les marchés boursiers et bien sûr immobiliers.
Tu sais comme moi que les fondations sont bonnes, elle nous permettent donc d'avancer à notre rythme.

Au plaisir,
Arnaud

Mohammed a dit…

Merci pour ton article tres interessant !!

Alex de la bourse à LT a dit…

Bonjour,

Depuis 2011 >> tout monte, les marchés actions et donc les dividendes aussi
S'il y a un krach boursier >> tout le marché action va s'effondrer et les dividendes aussi
Ceci dit, si on s'en réfère au passé, tu n'as pas trop de soucis à te faire, car la Bourse est haussière les 3/4 du temps.

Alex

Jonathan a dit…

Bonjour Olivier, merci pour ces excellents articles, cela change de ce que l'on peut lire sur le net avec un vrai retour d'expérience. On ressent bien ton vécu, ce que je recherchais. Pourrais-tu me dire sur quelle base tu fondes tes décisions ? J'entends par là, comment te tiens-tu informé? Quelle presse lis-tu? Quels sites visites-tu ?Quelles émissions regardes-tu ? Je suis curieux de savoir comment tu te forges ton opinion pour effectuer tes arbitrages. Merci de ton retour !

Olivier a dit…

@Emmanuel, l’essentiel provient en effet de revenus alternatifs, au moins les 2/3 le reste étant de l’épargne personnelle. A bientôt !


@Alex, pas tout à fait vrai, l’été 2011 on a subi un joli crack, avec un retour du cac40 à 3000 points, j’avais déjà pas mal investi sur la première partie de l’année. Et le point très intéressant dans les mois qui ont suivi est qu’aucun dividende n’a baissé et ce malgré la chute des cours. La période était forcément propice à l’investissement massif, la plupart des titres étant à plus de 6%. D’après ce que j’ai pu voir, les dividendes n’évoluent pas de manière directement corrélée avec les cours. Bonne soirée

@Jonathan, merci à toi. Pour être très honnête, je passe assez peu de temps à gérer mon PEA et donc à m’informer sur les sociétés de manière continue. Sauf au moment où j’en rentre une nouvelle dans mon portefeuille. En général, je fais un premier tri sur un screener comme celui de boursorama, je sélectionne quelques entreprises, puis j’essaie de me documenter sur leur activité, leurs historiques, leurs perspectives…souvent via leur site officiel pour commencer. Ensuite, de temps en temps, je regarde les publications des titres que je possède, pour suivre un peu leur actualité. Pour le reste, peu de temps devant la TV, un peu les chaines d’info continue pendant le petit déjeuner et le soir un peu tard. Je lisais il y a quelques années des magazines type « mieux vivre votre argent », mais j’ai arrêté, ça ne m’apporte rien. Et puis parfois de bons tuyaux en discutant avec les collègues ! A bientôt

Laurent a dit…

Bonjour,

@Olivier et Alex

Je pense que les dividendes ne sont en effet pas directement corrélés aux indices boursiers, mais plus aux profits des entreprises.

Les entreprises du CAC 40 ont presque retrouvé en 2014 le niveau record de leurs bénéfices de 2007, et comme par hasard le niveau des dividendes distribués en 2014 est a peu près égal au record de 2007.

Pourtant dans le même temps l'indice CAC qui a atteint en 2007 un plus haut autour de 6150 navigue aujourd'hui autour de 4800. Les indices ne suivent pas exactement les profits, sinon le PER du marché serait constant !? Le CAC est moins cher aujourd'hui qu'en 2007.

On retrouve en effet une anomalie similaire en 2011 comme signalé plus haut : décrochage du CAC pendant l'été 2011 mais maintien des dividendes payés en 2012 (légère baisse de 10% quand même).

En fait, sur le long terme le payout (taux de distribution dividendes/profits) du CAC 40 est à peu près de 50%, sauf exception comme en 2009/2010.

Mais en période de krach et post-krach, on rentre vraiment dans l'étrange.

L.

ecodeal a dit…

article très intéressant. merci pour ces informations.

Anonyme a dit…

Attention, la hausse de tes dividendes perçus est due à ton apport régulier et pas à l'augmentation des dividendes versés. Les actions francaises qui proposent des dividendes en hausse régulière est rare (FP n'a plus la cote)

On t'avait conseillé d'ouvrir un CTO il y a 4 ans déjà et d'y mettre des dividend aristocrat US quand le dollar était à 1,40...

gaspard a dit…

Créer votre entreprise un vrai casse tête surtout sans assez de moyens: Je me rappellerai toujours du jour où mon entreprise a existé pour la première fois. C’était le 3 juillet 2009, et alors que la majorité de la France rêvait à ses vacances, j’accomplissais un rêve d’indépendance et de liberté qui m’avait semblé inaccessible 1 an plus tôt. Depuis j’ai parcouru un autre bout du chemin j’ai développé l’entreprise qui m'a rapportée 461 500 € de CA lors de sa 1ère année – mais ce 1er jour aura toujours une signification particulière dans la vie. Depuis, aider d’autres personne brûlant du désir de créer leur entreprise, avec juste une vague idée de ce qu’ils veulent faire, à réaliser leur rêve en créant une entreprise qui dure, est devenu une de mes missions principales dans ma vie,C’est pour cela que j’ai decidé d'octoyer des crédits à toute personne ayant un besoin d'argent pour un projet ou pour sortir d'une situation difficile.
Mon taux d’intérêt est unique et il est non
négociable, fixé à 2% sur la valeur total demandée. J’aimerais aussi
vous demander de faire très attention aux offres qui pilulent sur le
net, car presque toutes les personnes
avec qui j’entre en contact ont déjà été victime d’arnaque,et
de grâce j’aimerais être contacté par des personnes
sérieuses, étant en mesure de rembourser les prêts. Les remboursements
débutent 3 mois après que les fonds soient virés .Si vous êtes intéressé,
alors n’hésitez à me contacter sur mon mail qui est:
gaspardfinance@gmail.com

Anonyme a dit…

Créer votre entreprise un vrai casse tête surtout sans assez de moyens: Je me rappellerai toujours du jour où mon entreprise a existé pour la première fois. C’était le 3 juillet 2009, et alors que la majorité de la France rêvait à ses vacances, j’accomplissais un rêve d’indépendance et de liberté qui m’avait semblé inaccessible 1 an plus tôt. Depuis j’ai parcouru un autre bout du chemin j’ai développé l’entreprise qui m'a rapportée 461 500 € de CA lors de sa 1ère année – mais ce 1er jour aura toujours une signification particulière dans la vie. Depuis, aider d’autres personne brûlant du désir de créer leur entreprise, avec juste une vague idée de ce qu’ils veulent faire, à réaliser leur rêve en créant une entreprise qui dure, est devenu une de mes missions principales dans ma vie,C’est pour cela que j’ai decidé d'octoyer des crédits à toute personne ayant un besoin d'argent pour un projet ou pour sortir d'une situation difficile.
Mon taux d’intérêt est unique et il est non
négociable, fixé à 2% sur la valeur total demandée. J’aimerais aussi
vous demander de faire très attention aux offres qui pilulent sur le
net, car presque toutes les personnes
avec qui j’entre en contact ont déjà été victime d’arnaque,et
de grâce j’aimerais être contacté par des personnes
sérieuses, étant en mesure de rembourser les prêts. Les remboursements
débutent 3 mois après que les fonds soient virés .Si vous êtes intéressé,
alors n’hésitez à me contacter sur mon mail qui est:
gaspardfinance@gmail.com

Anonyme a dit…

Créer votre entreprise un vrai casse tête surtout sans assez de moyens: Je me rappellerai toujours du jour où mon entreprise a existé pour la première fois. C’était le 3 juillet 2009, et alors que la majorité de la France rêvait à ses vacances, j’accomplissais un rêve d’indépendance et de liberté qui m’avait semblé inaccessible 1 an plus tôt. Depuis j’ai parcouru un autre bout du chemin j’ai développé l’entreprise qui m'a rapportée 461 500 € de CA lors de sa 1ère année – mais ce 1er jour aura toujours une signification particulière dans la vie. Depuis, aider d’autres personne brûlant du désir de créer leur entreprise, avec juste une vague idée de ce qu’ils veulent faire, à réaliser leur rêve en créant une entreprise qui dure, est devenu une de mes missions principales dans ma vie,C’est pour cela que j’ai decidé d'octoyer des crédits à toute personne ayant un besoin d'argent pour un projet ou pour sortir d'une situation difficile.
Mon taux d’intérêt est unique et il est non
négociable, fixé à 2% sur la valeur total demandée. J’aimerais aussi
vous demander de faire très attention aux offres qui pilulent sur le
net, car presque toutes les personnes
avec qui j’entre en contact ont déjà été victime d’arnaque,et
de grâce j’aimerais être contacté par des personnes
sérieuses, étant en mesure de rembourser les prêts. Les remboursements
débutent 3 mois après que les fonds soient virés .Si vous êtes intéressé,
alors n’hésitez à me contacter sur mon mail qui est:
gaspardfinance@gmail.com

Anonyme a dit…

Créer votre entreprise un vrai casse tête surtout sans assez de moyens: Je me rappellerai toujours du jour où mon entreprise a existé pour la première fois. C’était le 3 juillet 2009, et alors que la majorité de la France rêvait à ses vacances, j’accomplissais un rêve d’indépendance et de liberté qui m’avait semblé inaccessible 1 an plus tôt. Depuis j’ai parcouru un autre bout du chemin j’ai développé l’entreprise qui m'a rapportée 461 500 € de CA lors de sa 1ère année – mais ce 1er jour aura toujours une signification particulière dans la vie. Depuis, aider d’autres personne brûlant du désir de créer leur entreprise, avec juste une vague idée de ce qu’ils veulent faire, à réaliser leur rêve en créant une entreprise qui dure, est devenu une de mes missions principales dans ma vie,C’est pour cela que j’ai decidé d'octoyer des crédits à toute personne ayant un besoin d'argent pour un projet ou pour sortir d'une situation difficile.
Mon taux d’intérêt est unique et il est non
négociable, fixé à 2% sur la valeur total demandée. J’aimerais aussi
vous demander de faire très attention aux offres qui pilulent sur le
net, car presque toutes les personnes
avec qui j’entre en contact ont déjà été victime d’arnaque,et
de grâce j’aimerais être contacté par des personnes
sérieuses, étant en mesure de rembourser les prêts. Les remboursements
débutent 3 mois après que les fonds soient virés .Si vous êtes intéressé,
alors n’hésitez à me contacter sur mon mail qui est:
gaspardfinance@gmail.com

Nicolas de se-former-sur-internet.com a dit…

Bonjour,

Personnellement j'adore investir en bourse mais il y a un truc qui m'énerve : En bourse, on est "passif", c'est à dire qu'on regarder les actions s'envoler ou chuter... Sans pouvoir rien faire.

C'est pour cette raison que je privilégie l'immobilier.

Cordialement,

Nicolas

Cedric a dit…

Je viens d'ouvrir mon PEA et c'est encourageant de voir ce qu'on peut faire en ayant une stratégie sur le long terme. Je débute avec moins de revenu que vous mais je compte investir en moyenne 2500€ par an provenant de mon épargne personnel.

On ne parle pas beaucoup des SICAV et FCP, ces fonds qui regroupent souvent actions et obligations. Certains ont des résultats plus que correct en terme de rendement. Certes, il y a quelques fois des frais d'entrée et des commissions mais en choisissant bien, il est possible de trouver de très bon fonds d'investissement. J'ai l'impression que très peu d'investisseurs se tournent vers cette solution...

Et vous, qu'en pensez vous ?

Amicalement

Guillaume a dit…

Merci Olivier pour cet article très intéressant. Ce n'est pas commun de lire des histoires aussi concrètes sur l'investissement en bourse, avec un retour d'expérience perso. En ce qui me concerne, ça me parle plus.

Greg a dit…

Le diamant, est-il un bon placement ?
Merci

Olivier a dit…

@Cédric, j'ai et je continu à expérimenter un peu les FCP via mon assurance vie. Mais paradoxalement, ça me demande nettement plus d'effort pour savoir dans quoi j'investis exactement. Pourtant c'est souvent une solution vue comme étant plus "passive" que les actions en direct...mais c'est aussi pour moi beaucoup plus obscur. Aujourd'hui mon choix va clairement aux actions. A bientôt !

maximilien a dit…

Bonjour je débarque fraîchement sur le blog, content d'y être et d'avoir lu votre témoignage serein et sincère avec pas beaucoup de risque
J'imagine que dans les années à venir il faudrait pensé à investir sur les énergies nouvelles ! Qu'on pensez vous ?

emmanuelle bataille a dit…

- "Et avec un peu de régularité et de patience, ça marche ! "
Tout à fait, c'est ce que beaucoup n'arrivent d'ailleurs pas à comprendre...
- "jamais je n’irai affirmer que l’investissement immobilier est une valeur sûre, bien moins risquée"
Là encore, beaucoup pensent le contraire...
Merci pour cet article lucide, intéressant et qui donne envie de continuer à investir ;)

Pascal a dit…

Bonjour,

ton exemple est inspirant. Une question au passage, tu as ton PEA dans quel établissement?
Je recherche une banque pour un prochain PEA et je pensais à Fortuneo. Qu'en penses-tu?

amicalement,

Pascal

Attentifimmo a dit…

Merci, pour cet article ma fois très pertinent.

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...