mercredi 3 avril 2013

Interview de l’auteur du livre « S’enrichir grâce à la location saisonnière »

J’ai déjà fait référence à plusieurs reprises à cet excellent livre de Ludovic Matten, passé en revue ici, qui m’a permis de comprendre puis de lancer le processus pour payer nettement moins d’impôts sur mes revenus locatifs dans les années à venir !

Voici donc ici une petite interview de Ludovic :


Ludovic, pourquoi as tu écrit ce livre sur la location meublée, saisonnière en particulier, comprenant des astuces pour mieux louer, des interviews d'experts, de nombreux récits de propriétaires et une partie fiscale importante.

"Dans la vie de tous les jours, je suis journaliste. J'aime écrire, raconter de belles histoires, faire partager ces histoires. En début d'année dernière, j'ai créé un blog sur l'immobilier, une de mes passions (passion-locatif). Petit à petit, au fil des semaines, a germé l'idée de coupler ces deux passions : l'écriture et l'immobilier. En tant que journaliste, on a toujours l'objectif, ou le rêve pour certains, d'écrire un bouquin et d'être édité. Je me suis donc attelé à la tâche, souhaitant finaliser un produit de qualité."


Pourquoi ce thème de la location saisonnière ?

"Déjà, parce que c'est un sujet qui me passionne. Je suis moi-même propriétaire de deux appartements en Haute-Savoie, que je loue à la semaine ou à la quinzaine. Souvent, j'ai rencontré des voisins, bailleurs également qui s'interrogeaient. Et qui m'interrogeaient : "Pourquoi, monsieur, louez-vous si bien alors que moi, situé juste à côté de vous, je peine à trouver des locataires ?" Je me suis dit que ce serait bien de coucher mes conseils sur papier, expliquer mon histoire. Mais pas que ! Car évoquer uniquement ma petite histoire ne pouvait pas passionner les foules. Je suis donc parti à la rencontre d'autres propriétaires, travaillant en ville, à la mer, à la campagne, à la montagne. Je souhaitais faire un point général sur cette activité, ce qu'elle apportait (et rapportait) aux bailleurs. Cela m'a enrichi énormément..."


Plus exactement ?

"Jamais je n'ai écrit ce livre pour gagner de l'argent. Quand j'ai débuté le projet, je voulais aller au bout, point ! Vieux rêve de journaliste, je vous l'ai dit... :) Mais, au fil des interviews, des entretiens, des rencontres, j'ai découvert un monde que je méconnaissais. Des loueurs m'ont ouvert les yeux. C'est en effet incroyable de gagner autant d'argent à la campagne, à 20 km de Troyes, dans le centre-ville de Lille ou sur la pointe Finistère. Ces rencontres m'ont ouvert les yeux... et c'est ce que j'ai voulu faire à l'écrit : ouvrir des perspectives aux investisseurs."


Tu ne t'es donc pas contenté de raconter des histoires, des expériences... Tu évoques aussi certains problèmes et aborde aussi des sujets plus techniques, en particulier la fiscalité des loueurs en meublé.

"Je voulais écrire un livre complet, avec les problèmes que certains loueurs rencontrent à Paris, par exemple. J'ai donc contacté un responsable de la mairie, lui ai parlé, l'ai titillé... (sourire) et il a raccroché. Il en a eu assez que je le place devant ses contradictions. La Ville de Paris ne peut pas interdire la location de tourisme à Paris et faire la promotion, via son site web, des agences qui gèrent des biens de propriétaires. Ces derniers n'étant, évidemment, pas en règle. J'ai également évoqué la prostitution, qui touche de nombreux propriétaires. Et, bien sûr, la fiscalité. Pour le coup, je me suis appuyé sur mon expérience."


Tu peux nous en dire davantage sur ces aspects fiscaux ?

"La fiscalité du meublé est méconnue. Des propriétaires, déjà, mais aussi des services fiscaux... et des experts-comptables. Cela paraît incroyable mais c'est une réalité. J'ai mené l'enquête, me suis fait passer pour un propriétaire qui n'y connaissait pas grand-chose (je n'ai pas eu besoin de beaucoup jouer !) et attendu les réponses des experts. Résultat ? ça fait peur. Certains sont convaincus de bien vous aiguiller alors qu'ils ne connaissent rien de cette spécificité. Je suis donc parti d'un constat, simple : quand on possède un ou plusieurs biens qu'on loue en meublé (saisonnier ou non), comment doit-on déclarer ses revenus ? En micro-BIC ? Au réel simplifié ? Le réel simplifié est un régime bien trop complexe pour des personnes normales (comme moi) qui n'ont aucune base comptable (ou des bases... très faibles). J'ai donc vulgarisé la chose, à l'aide de tableaux, d'interviews, pour permettre à chacun de savoir où était son intérêt. Et je peux vous dire que de nombreux loueurs auraient intérêt à lire ce bouquin. Ils gagneraient quelques centaines d'euros par an avec leur déclaration... voire quelques milliers pour certains."


Cela a été ton cas ?

"Sur la dernière déclaration, si j'avais déclaré mes revenus en micro-BIC 71%, j'aurais payé minimum (et c'est un grand minimum) 600 euros d'impôts supplémentaires. En passant au réel simplifié, j'efface cet impôt (IR, CSG, CRDS...) en toute légalité. Personnellement, je préfère garder cet argent, pas toi ?"



"C'est la fin d'une belle aventure, ou le début d'une autre. Maxima, un éditeur national, a bien voulu me faire confiance. C'est très valorisant. J'espère que les lecteurs apprécieront la version papier autant que les internautes ont aimé la version numérique. De manière assez surprenante, je n'ai eu aucun retour négatif. Bien au contraire, de nombreux lecteurs me demandent quand j'écrirai un tome 2. C'est peut-être ce qui me satisfait le plus."



Merci à toi Ludovic !   (que vous pouvez retrouver sur son blog passion locatif !)

4 commentaires:

Anonyme a dit…

La blogosphère est toute petite quand même...

hervé d'argentinvestir.com a dit…

L'analyse du choix de la fiscalité est très importante, et doit être effectuée AVANT de choisir le bien et avant de lancer son investissement immobilier. Il ne faut pas hésiter à faire effectuer des projections fiscales par un conseiller. Ces dernières vont vous permettrent de planifier sur plusieurs années votre projet. Notez que la fiscalité, en France peut évoluer rapidement, il vous faut donc garder une marge de sécurité lors de vos calculs.
Hervé d' http://www.argentinvestir.com http://www.argentinvestir.com

Fidèle a dit…

Un investissement immobilier requiert une mûre réflexion avant de s'y lancer, la fiscalité, les gains escomptés doivent être passés au peigne fin pour s'attendre à une rentabilité conséquente.

savoir economiser a dit…

Super interview, ca donne vraiement envie d acheter lle livre meme si l'immobilier est pas dans mon budget actuellement

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...