jeudi 13 septembre 2012

Suivi PEA : de nouvelles liquidités à investir

Début juillet, lors de mon dernier point sur le suivi de mon PEA, j’espérais que le rebond amorcé de la bourse ne durerait pas…que les cours rebaisseraient cet été pour m’offrir de belles opportunités d’investissements début septembre, une fois le capital de la revente de ma maison disponible sur mon compte !

Mais évidemment pour une fois, il ne fallait pas vendre en mai…le CAC40 a tranquillement continué sa progression vers les 3500 points ! Et les cours de bourse des 9 titres de mon portefeuille ont grimpé.

Au point d’observer un pic de hausse de mon capital de +8% le 17/08, avec 11881€ pour 11000€ investi personnellement (hors dividendes réinvestis).

Ça pourrait sembler positif pour beaucoup, sauf pour ceux qui comme moi sont en phase de création de leur capital boursier !

Plus les cours restent bas, plus les rendements sont hauts et plus les perspectives de gain en capital dans 10 ou 20 ans sont grandes…

Ceci dit, nous sommes encore loin des 6000 ou 7000 points, beaucoup de rendements restent excellents, et enfin, la crise sera sans doute encore longue…voir durable ! Et encore une fois, ce n'est pas forcément un handicap lorsque l'on ne recherche pas la hausse des cours, mais simplement un rendement, des dividendes…

Je garde donc le cap et je me prépare de manière à être réactif en cas de rechute brutale !



5000€ de liquidités disponibles sur mon PEA

Suite à la signature de l’acte de vente de ma maison, j’ai donc récupéré une somme d’argent conséquente.

Je vais prendre le temps de déterminer au mieux comment utiliser ce capital, mais il y a au moins une évidence : je voulais renforcer de manière importante mon capital investi en actions à haut rendements, sur mon PEA Binck.

Plus j’investis au départ, plus la boule de neige grossira vite : plus les dividendes perçus en 2013 seront élevés, plus je pourrais alors réinvestir, etc…

J’ai donc d’effectué début septembre un premier versement de 5000€ sur le compte espèces de mon PEA, portant donc le montant investi de ma poche de 11000 à 16000€.

Après avoir profité de quelques baisses ponctuelles pour renforcer 2 titres :

  • ABC Arbitrage à 6,58€ (rendement de 8,66%)
  • Vinci à 33,57€ (rendement de 5,27%)

Il me reste donc à ce jour plus de 4000€ disponibles, soit 25% de mon portefeuille en cash, avec la répartition suivante :



Et c’est la toute 1ère fois que je me retrouve dans cette situation, ce n’était pas le cas il y a un an, j’étais à flux tendu sur mes possibilités d’investissements, et pourtant les possibilités d’achat étaient nombreuses ! C’était frustrant de laisser passer autant d’actions aux prix massacrés…

Cette fois ci, j’ai le cash, mais les excellentes opportunités se font plus rares…

Mais l’essentiel est d’être prêt !


L’état présent et à venir de mes dividendes…

Pour 2012, dans l'hypothèse où je n’achète pas d’actions supplémentaires des titres qui distribueront encore des dividendes d’ici la fin d’année, il me resterait encore 300€ à toucher, dont 58,58€ très bientôt de la part de France Telecom. (la ligne apparaît déjà sur mon tableau de bord Binck, voir en fin d’article).

Soit un total de 755€ au minimum pour cette année. 

Distribution mensuelle de mes dividendes sur 2012

Petite extrapolation sur 2013:

  • si j’investis d’ici la fin d’année les 4200€ de liquidités et les 300€ de dividendes à percercoir à un rendement de 6% (le rendement moyen investi actuellement est de 6,72%)
  • et si je pars sur des dividendes tous stables, sauf France Telecom en baisse à 1,21€ au lieu de 1,40€ par action
Le montant total attendrait les 1100€, soit 2 mois de loyer de mon investissement locatif... ou bien encore 18% des 6000€ de dividendes (ou de rentes) bruts que je me suis donné comme cible de revenus passifs, au travers de ce PEA, dans la dizaine d’année à venir…


Un investissement progressif quelquesoit le montant de cash disponible

Malgré un versement un peu plus important que d’habitude de liquidités, et en attendant peut-être un ou plusieurs autres virements du même ordre de grandeur dans les semaines ou mois à venir, je vais continuer à investir par petites touches, régulièrement, profitant de baisses de cours sur certains titres.

Même si Total venait à reperdre 10% ou 20%, je ne placerai pas un ordre de 4000€ d’un seul coup sur ce titre…parce que rien ne dit que le cours ne chutera pas encore de 10% la semaine suivante ! Et là je me mordrais les doigts de ne plus avoir de cash disponible !

Une approche qui m’a plutôt bien réussie depuis 1 an et demi, qui permet de lisser le prix d’achat moyen des actions et ainsi de traverser les crises en minimisant les à-coups…


Et pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus sur le détail de mon portefeuille d’actions, ci-dessous la copie d’écran de mon compte Binck, au matin du 11 septembre :









Sur le même thème :

24 commentaires:

gunday a dit…

Je vois que je n'ai pas été le seul à être déçu du comportement de la bourse cet été.

Il faut continuer à investir en fonction du rendement et faire abstraction du cours, sinon on va rester dans l'attente de la prochaine baisse (qui pourrai ne pas arriver)

Vincent de Nouveau-Bienheureux.com a dit…

Investir progressivement sur des grosses capi. qui ont prouvé leur solidité. Ne pas se précipiter et se tenir prêt.

Je pratique exactement la même chose.

Jette un œil à EADS hier. Ca va être intéressant de suivre le bazar en cours. C'est le type de mouvement qui peut être favorable à une entrée pour moi. Mais sans se précipiter. Jamais.

Alexandre a dit…

Bonjour,

Dis-moi si je me trompe mais pour avoir 6000e de dividendes, il va te falloir plus de 100 000€ sur ton compte : c'est une belle somme !

Ma stratagie d'investissement est complètement différente de la tienne et en matière d'analyse technique, il y a des valeurs sur lesquelles je n'aurais jamais investis :
- France Télécom
- GDF

Et nous n'avons qu'un seul titre en commum : Sanofi

Mon portefeuille PEA se compose de :
- Sanofi
- Essilor
- Pernod Ricard
- Schneider Electric
- Danone
- Safran
- Tracker CAC40
- Lafarge
- Michelin
- L'oréal

Le chiffre que j'ai remarqué en premier sur ton état est la performance négative de - 1,52%. Ce n'est pas catastrophique et je dirais même que vu l'incertitude actuels des marchés financiers, ce n'est pas mal !

Seulement, tu as 2 inconnues dans ta stratégie :

1 - Le cours de l'action, car apparemment cela importe peu pour toi donc tu es susceptible de connaître des situations dramatiques tels que Eurotunne, Alcatel...

2 - Les prévisions des dividendes ne sont que des prévisions au regard de la baisse du dividende de France Télécom et de la suppression de certains comme la Société Générale.

Pour ça pour dire que j'apprécie de lire ce suivi de ton portefeuille, bel article :)

Alexandre

Yann a dit…

Bonjour,

étant novice en matière boursière, je voudrais savoir si la nouvelle taxe sur les transactions boursières à l'achat peuvent changer votre stratégie ?

Merci d'avance

Olivier a dit…

@Gunday, oui je suis d’accord, il peut toujours y avoir mieux, mais il reste encore de très bon rendements…

@Vincent, en effet belle gamelle pour EADS, maintenant dans mon approche rendement, le dividende est un peu bas…moins de 2% actuellement. Merci pour l’info !

@Alexandre, c’est effectivement intéressant de comparer différentes approches d’investissement en bourse. La performance globale de mon portefeuille, le -1.52%, n’est pas un chiffre que je regarde, en tout cas, pas celui que je trouve pertinent, puisque je ne compte pas revendre mes actions. Un peu comme la valeur de mon investissement locatif, je ne sais pas trop si ça bouge, mais idem pas d’envie de revendre, donc ce qui compte ce sont les loyers, ou pour revenir à la bourse, les dividendes.
Pour les 2 inconnues que tu listes : pour le 1, oui, c’est vrai, à ce ceci près que les cours des sociétés à haut rendement sont en général bien maintenus, par l’attrait du rendement justement. France Telecom ne s’est pas totalement effondré…
Pour le point 2, vrai également, maintenant, il y a aussi une sélection à faire, je regarde pas mal l’historique des sociétés, en évitant celles qui ont déjà coupé leur dividende, les financières justement. La baisse d’un trop haut dividende est plutôt rassurant à priori, pour passer les moments un peu plus dur, comme l’a fait Vivendi, ou comme le fera surement France Telecom (mais si ça baisse à 1.21 au lieu de 1.4, ça me fera toujours un rendement excellent de 8,49%...aucune raison de vendre à mes yeux.)
Mais plus généralement, ce sont mes points de vue actuels, l’expérience pourrait me faire évoluer…c’est aussi ça que je trouve intéressant !
Et c’est justement des expériences malheureuse, qui m’ont fait finalement choisir cette méthode « dividendes ». Les achats revente et le suivi des cours ne m’a jamais réussi…
Merci de ton commentaire, bonne journée !

@Yann, franchement non ! pour le moment on parle de 0.2% de frais supplémentaires à l’achat, soit si j’arrive à constituer mon objectif de capital de 100 000€ investis en bourse, ça devrait me couter un total de 200€ en taxe TTF…pour disons 5000€ net de revenus par an…ça reste très négligeable. En tout cas, pour moi qui ne suis pas un trader…Merci de cette bonne question ! à bientôt

lionelO a dit…

Olivier,


Tu as un excellent portefeuille. Par contre, je suis curieux de savoir pourquoi tu as selectionné ABC arbitrage. C'est une financiere ?

Sovanna Sek from GenY Finances a dit…

Bonsoir,

Il est clair qu'il est rageant de passer à coté d'un rebond dont l'origine est fondée sur des paroles des banquiers centraux (Mario Draghi de la BCE et Ben Bernanke) qui se sont transformés par des actes ce mois-ci. Cela s'est traduit par un enthousiasme excessif des marchés boursiers. De plus, les médias spécialisés et les professionnels le sont aussi mais les problèmes macroéconomiques sont toujours là. Cependant, il faut être sur nos gardes car une majorité des sociétés de gestion ont loupé la hausse de l'été contrairement à ce qu'elles disent publiquement (je rappelle que les conseils boursiers n'engagent que ceux qui les écoutent). Pour ma part, je vais faire en sorte de ne pas suivre en masse le comportement moutonnier qui est en train de s'auto-réaliser. Cela dit, s'il y a des opportunités d'achat sur des valeurs que je souhaitent acheter, il ne faut pas hésiter en soignant le timing via l'analyse technique.

Concernant la composition de ton portefeuille, je trouve que tu peux diversifier avec modération, sur des entreprises exposées dans les pays émergents telles que LVMH ou Seb. De plus, tu es l'ambition d'y investir via des fonds de gestion, en particulier sur le Brésil.

Cordialement,

Sovanna Sek, auteur du blog GenY Finances.

Etienne a dit…

@ Lionel : ABC n'est pas à proprement parlé une financière.
"Financière" = banques et assurances

ABC Arbitrage est en fait un opérateur spécialisé sur l'arbitrage. Il regarde les écarts de produits de certains produits sur différents marchés et empochent la différence.
Si Total vaut 40€ en France et cote 38€ à New-York(somme ajustée en $), ABC achète l'action à NY, la revend à Paris et empoche la différence.
Son business est assez simple et peut profiter des secousses de Mr le Marché. Plus il y a de volatilité, mieux c'est pour ABC.

@ Olivier : Si je peux me permettre un conseil, tu devrais ouvrir ton horizon d'investissement à certains sociétés moins grosses, en terme de capitalisation. Souvent leur business moèdele est beaucoup plus simple à comprendre et certains ont un historiques de dividendes solide.
Je pense en particulier à des boîtes comme Thermador qui a versé un rendement moyen de 6,5% depuis 2000, qui n'a jamais interrompu son dividende et pas baissé non plus (http://www.tradingsat.com/dividende-Thermador-Groupe-THEP.html).
Ou encore SMTPC (http://www.tradingsat.com/dividende-Smtpc-SMTPC.html), Canal + (http://www.tradingsat.com/dividende-Thermador-Groupe-THEP.html).

il y a franchement des valeurs qui méritent le coup d'oeil. Je n'en ai aucun en portefeuille mais si j'avais un portefeuille un peu plus orienté "rendement", j'irais voir de ce côté là.

bonne chasse!

Olivier a dit…

@Lionel, ABC Arbitrage fait partir des plus gros rendements tout en ayant une croissance constante et régulière ces dernières années, avec comme l’a très bien expliqué Etienne, une activité qui finalement ressent peu la crise, voir peut même en profiter.

@Etienne, justement ABC arbitrage doit être en ligne avec le type de sociétés que tu me conseilles. Je vais me renseigner sur les titres que tu évoques, je suis en effet tout à fait preneur de nouvelles lignes et je connais ta perspicacité ! Merci à toi, bon week end !

Patrick garnier a dit…

bonjour

ton article est très intéressant.

je viens de passer à l'achat sur Altran Technologies. J'y crois, pourquoi ?

les chiffres du premier semestre ont été meilleurs que prévus, l'action est peu chère, le plan à horizon 2015 est ambitieux mais réalisable, le potentiel de l'action est fort (6 €) : http://bit.ly/U1iCwC

je ne sais pas si cette action t'intéresse, qu'en penses tu ?

Etienne a dit…

@ Olivier : en fait ce que je n'aime pas chez ABC est qu'il distribue régulièrement de nouvelles actions, si je ne m'abuse. J'ai horreur de ce genre de pratique quand elles sont généralisées. C'est un non-repect constant de l'actionnaire.

@ Patrick : Je ne connais pas Atran, mais la seule chose que je peux vous dire est de fuir comme la peste les recommandations et estimation de valeur de quiconque, et surtout des sites comme boursorama.
Il n'y a absolument aucune fiabilité dans ces informations.

Olivier a dit…

@Patrick, non pas vraiment...du point de vue de mon PEA consitué uniquement en actions qui offrent un rendement, auncun intérêt puisqu'Altran ne propose aucun dividende ! Et d'un point de vue plus "professionnel", j'ai eu l'occasion de me faire une opinion très précise...par respect pour mes collègues qui y ont dû passer par là....impossible pour moi d'avoir un avis positif.

@Etienne, sur 2011 et 2012 aucune distribution d'actions nouvelle en tout cas, pour les années précédentes, je dois bien t'avouer que je n'en sais rien....bon week end !

Nicolas a dit…

Bonjour Olivier,

Article intéressant sur le "que faire?" quand on touche une somme conséquente que l'on peut placer sur un PEA. J'ai été confronté à ce problème (Ah! S'il n'y avait que des problèmes comme çà dans la vie) et je ne te suis pas tout à fait sur la tactique à employer.
Quand une belle occasion se présente, je préfère mettre le paquet plutôt qu'y aller par petites touches.
Ce que j'appelle une belle occasion: c'est un titre qui arrive proche de ses plus bas, voire ses plus bas historiques. Le rendement devient mécaniquement intéressant, et les risques de voir le cours encore descendre sont limités. Toutefois, si le cours descend encore; je renforce par petites touches. Mais cela m'arrive peu souvent.
Mon portefeuille est assez resserré avec 6 lignes pour 40000€ investis.
Dernière ligne en date: TF1 PRU 5,464 avec 180 titres pour un peu moins de 1000€. Je n'avais pas plus à investir; mais je n'aurais pas hésité à en placer 5000 si ça m'avait été possible(rendement attendu proche de 10%). Ce titre me semblait massacré et je n'en voyais pas vraiment la raison.

Je te rejoins sur le fait qu'il faut être prêt quand l'occasion se présente. Je mets donc de côté en liquidités tant que les prix des titres n'atteignent pas le seuil que je me suis fixé.


Cordialement,

NP



ThePress a dit…

ABC arbitrage, c'est avant tout un hedge fund; mais on préfère dire "Arbitrage", ca passe mieux au pays-des-gens-qui-detestent-l'argent :)

J'ai aussi la même stratégie que toi, seuls les dividendes m'interessent. et je commence à regarder deux valeurs à bon rendement: Bouygues et CNP Assurances.

Patrick Garnier a dit…

Bonjour Olivier

Merci pour ces informations concernant Altran Technologies. Je pense m'abstenir, alors.

Patrick

Anewg a dit…

Je suis un parfait débutant et je tente de vous suivre ds vos commentaires.

@Nicolas: ton achat de titre TF1 à cette valeur est-il le fruit d'un coup de chance ou alors de l'experience? Avec une stratégie type "action", vu que ce prix etait au plus bas (achat mai/juin?), ne fallait-il pas attendre encore?

@Olivier: avec une stratégie type "dividende", le titre TF1 semble bien puisque son rendement ne fait que monter: les dividendes sont stables et le prix s'effondre. Alors ma question est: pourquoi la valeur du dividende est stable alors le prix du titre s'effondre?

j'ai pris mes info la:
http://www.tradingsat.com/dividende-Tf1-TFI.html

Olivier a dit…

@Anewg, il faudrait regarder le taux de distribution actuel de dividendes par rapport aux bénéfices de la société, c'est plus parlant que le cours de l'action pour sentir si le risque devient grand de baisse à court terme du dividende. Peut-etre aussi que conserver un dividende haut est une stratégie à court terme de TF1 pour maintenir un peu le cours de l'action...ce n'est pas vraiment un titre qui m'inspire, trop de variation du cours et également du dividende en quelques années, un dividende croissant certes, mais croissant trop rapidement et pas forcément pour de bonnes raisons. A bientôt

Nicolas a dit…

Bonjour,

@ Anewg: pour le choix de mes titres, je me base sur l'analyse fondamentale et en partie sur l'analyse graphique. Mon expérience en bourse est modeste (4ans). Je considère en tout cas que l'opportunité était assez belle pour en prendre car le dividende est stable. Quand au taux de distribution, il était de 64% pour 2011; dans la moyenne de ce qui est distribué chaque année. Sur le site du groupe, tu peux trouver toutes ces informations.

Cordialement,

NP

JP a dit…

Bonjour Olivier,

en ce moment, les actions comme TOTAL offrent un excellent rendement.
Mais si le CAC40 remontait à 5000 points, le rendement serait beaucoup moins attrayant.

Dans l'idéal, il faudrait que tu investisses tout ton argent maintenant non ?

Olivier a dit…

@JP, si ton hypothèse de 5000 points se vérfie, oui, tu aurais sans doute raison...mais pourquoi pas également un retour sur 3000 voir un peu moins ? jamais évident d'avoir le bon timing...alors je préfère y aller petit à petit et ainsi limiter l'impact d'un mauvais choix. Si en effet, les actions montaient pas mal, on peut aussi penser que certains dividendes suivraient...ce qui pourrait maintenir certains bon rendements. Merci, bonne soirée !

JP a dit…

Certes je ne dis pas que le CAC ne peut pas rebaisser, au contraire, mais je prenais l'exemple sur 10 ans par exemple, puisque tu vises un gros PEA sur les prochaines années avec un revenu passif de 6000€.

Ce que je veux dire c'est qu'il est quasiment impossible de prévoir le rendement du PEA dans X années.

Les rendements actuels sont excellents (sur TOTAL par exemple, je crois que c'est du jamais vue), mais quid des prochaines années ?

Comment maintenir le rendement à 7% par exemple si dans les prochains années haussières du CAC, les rendements sont de seulement 3%.

Olivier a dit…

@JP, si en effet, les rendements moyens baissent en raison d'une forte hausse du cours des actions, je compte sur la croissance de certains dividendes pour faire croitre les rendements des actions déjà achetées : par exemple, pour Total j'ai un rendement de 6,25% actuellement pour un dividende de 2,28€ par action, si le dividende augmentait à 2,48€ par exemple, le rendement des titres éjà acquis serait alors de 6,8%. Mais c'est un problème intéressant en effet ! bonne journée

Anonyme a dit…

Vous avez des soucis d’argent, les banques refusent de vous prêter ou vous posent des conditions très contraignantes, le Groupe « CREDIT PERSO FRANCE » est spécialisé dans les prêts entre particuliers au montant élevé (à partir de 20.000€), notre groupe octroie des prêts aux particuliers à un taux effectif global (TEG) de 3% à 2% (en fonction du montant et de la durée de remboursement),ce taux tient compte de toutes les dépenses relatives à votre prêt (frais de dossier, frais annexes) et vous n’aurez donc à débourser jusqu'à l’obtention du prêt...N’hésitez pas à nous contacter pour qu’on vous fasse parvenir une demande de prêt à remplir.
http://www.pretsplus.com/
brjp.boissy@hotmail.fr

Anonyme a dit…

Votre article est très instructif et exécuter votre expérience personnelle qui aide les gens à les analyser comme où ils devraient investir et comment ils peuvent obtenir des avantages sur leurs économies. J'ai aussi un portail d'où je peux obtenir toutes les informations relatives aux dividendes sur les actions Francaises.

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...