jeudi 20 septembre 2012

Comment obtenir une somme d’argent importante à investir ?

Avoir un capital important qui travaille pour soi est l’espoir de beaucoup d’entre nous.

Obtenir un revenu passif issue de sommes d’argent bien investi !

On évoque souvent comment réaliser de bons investissements, aux rendements élevés !

Mais le problème N°1 est avant tout toujours le même : comment obtenir un minimum de capital de départ, en un laps de temps assez court…

Comment obtenir ces premiers milliers (ou davantage…) d’euros qui constitueront une première étape, un premier capital qui commencera à fructifier et qui initiera la boule de neige…

Même pour de l’immobilier locatif, avec l’effet de levier du crédit en achetant sans apport, il est en général nécessaire d’avoir au minimum les frais de notaire, quelques milliers d’euros qu’il faut avoir de disponible.

Plus globalement, même si une bonne stratégie immobilière, couplé à une exécution parfaite, peut permettre de devenir indépendant financièrement sans grand apport financier, trouver des solutions pour générer et cumuler beaucoup d’argent, transformé en rentes, reste une solution qui fonctionne à coup sûr.

Il est pour moi évident aujourd’hui que pour continuer à développer mes revenus dit « passifs », il me faut avant tout obtenir du capital pour investir plus !

J’ai bien sûr récupéré les 160 000€ de la revente de ma maison, mais pour le moment à l’exception d’un premier virement de 5000€ sur mon PEA, je n’ai pas encore décidé la suite. Il y a toujours de fortes chances qu’une part importante serve d’apport pour un autre achat de maison dans quelques temps…Avec quelques mois de recul sur ma nouvelle vie de locataire, j’y verrai plus clair !

Mais ça reste évidemment un très bon problème, qui soulève chez moi une question essentielle, comment obtenir rapidement (quelques mois ou années…) davantage !



L’occasion de lister ici quelques pistes :

1_ Obtenir une plus-value (non encore taxée !) sur la revente de sa résidence principale. Ou simplement récupérer le capital bloqué dans son appartement ou sa maison lors de la revente. En ayant bien sûr derrière une solution de logement qui ne nécessitera pas l’intégralité des liquidités obtenues…



2 _ Réaliser sur quelques mois des plus-values lors d’opérations immobilières d’achat revente. Mais attention à l’imposition dans ce cas précis, il faut bien connaître le marché et connaitre tous les coûts associés à son projet. Les opérations un peu plus particulières de division ou de vente à la découpe sont aussi des idées sources potentielles de plus-values intéressantes. (comme dans cet exemple)



3 _ Revendre des biens immobiliers locatifs, à la rentabilité médiocre, et ainsi récupérer la partie du capital remboursé, payée plus ou moins par les locataires successifs…Je ne parle ici de bien autofinancé, à la très bonne rentabilité, qu'il faut surtout garder, ayant peu de chance de trouver un meilleur investissement!


4 _ Bénéficier d’une forte capacité d’épargne provenant de revenus salariés, revenus pouvant inclure pas mal de parts variables (primes, intéressement, stock options…). Une solution pas à la portée de tout le monde, non seulement il faut de bons revenus mais aussi la volonté de ne pas tout dépenser !



5 _ Bénéficier de dons familiaux…parents ou grands-parents, plusieurs dizaines de milliers d’euros pouvant être données sans imposition … les sommes exactes et les délais entre dons sont néanmoins susceptibles de bouger un peu avec les réformes fiscales en cours.



6_ Accroitre sa capacité d’épargne grâce à des revenus alternatifs : les bénéfices constituent à 100% de la capacité d'épargne en plus, du capital en plus à investir ! 100€ par mois de gain, c’est 100€ de capital à investir. C’est typiquement ce que je fais en investissant l’essentiel de mes revenus de blogging en actions haut rendement sur mon PEA.

Quand je fais référence à mes derniers 1500€ mensuels de revenus annexes, dont un tiers provenant de revenus alternatifs, la façon de présenter les choses est un peu biaisée, en fait je ne vois pas ces gains comme un revenu mensuel durable, mais davantage comme du capital obtenu en un temps limité. De l’argent supplémentaire qui m’a permis de démarrer un portefeuille boursier assez rapidement.



7_ Dans la même catégorie, dans laquelle je ne souhaite pas (ou plus en tout cas…) me positionner, on peut lister la spéculation, le trading, jouer en bourse sur des produits dérivés à effet de levier, le forex, et dans le même esprit très risqué de mon point de vue, les jeux d’argent, le poker, etc… je le liste puisque ça réussi à certains, mais beaucoup y perdent tout…



8 _ Un grand ménage de printemps dans ses affaires, faire le vide chez soi et revendre ! même si ce n’est pas le sujet, ça fait aussi toujours beaucoup de bien…je l’ai fait à l’occasion de mon déménagement, dingue ce que l’on peut entasser en quelques années...Pour la revente : Ebay, le bon coin (pour les meubles…) ou participer à une brocante comme je viens de le faire (les vêtements enfants…): 700€ de récupéré en me débarrassant d’objets dont je ne voulais plus. Mais soyons réaliste, pas de quoi se lancer dans de gros investissements !



9 _ La prime de départ volontaire lors d’un plan social ! je l’ai vécu à 2 reprises au sein de ma société, en 2002 et 2009…lors des 2 derniers plans sociaux. Et c’est d’ailleurs grâce à un collègue qui a préféré partir travailler ailleurs, avec dans ses valises, 9 mois de salaire brut (quelques dizaines de milliers d’euros…) en guise de prime de licenciement, que je n’ai pas été viré en 2002, moi encore jeune embauché à l’époque. Ca peut paraître étonnant pour certains, mais j’ai connu plus d’une vingtaine de personnes qui ont pris cette décision. Le délai de réflexion est généralement de quelques mois, ce qui peut permettre de rebondir ailleurs, ou autrement !



10_ Plus difficile à vivre, mais plus fréquente…, la prime de licenciement en cas de départ NON volontaire ! Le risque ici est d’en grignotter une bonne partie avant de retrouver une stabilité et de pouvoir investir le reste, si reste il y a…



11 _ Revendre quelquechose que l’on a créé et auquel on a donné ou qui a pris de la valeur : Entreprise, site internet, œuvre d'art...



Au-delà de ces quelques solutions, il peut y avoir aussi différentes approches : se focaliser sur une voie qui demande beaucoup d’effort mais au gros potentiel ou bien multiplier et diversifier les sources, l’addition de petits gains pouvant permettre d'être tout autant gagnant au final.

A titre personnel, j’ai donc tiré profit du 1er point, le 4 également avec les parts variables de rémunération placées sur PEE (à 25% la première année...). Et je m’efforce à développer le 6.

Mais pour aller plus loin, les points immobiliers 2 et 3 me paraissent important à considérer. Enfin je ne ferme pas la porte au 9… L'intérêt du travail est ce qui compte le plus pour moi et tout peut changer très vite.


Maintenant je compte sur vous pour partager vos autres pistes… !  Merci à vous !



Sur le même thème :


12 commentaires:

Alex de consommer malin a dit…

Merci pour l'article qui est très complet.
je crois que tu n'as rien oublié ;-)
Pour ma part, je pense que le dernier point (11) : la création de business est sans doute le moyen le plus rapide et le plus puissant quand c'est réussi...

Julien de parking garage a dit…

Bonjour Arnaud,

l'essentiel est commencer par mettre ses finances au carré.

Tu peux suivre un budget et en accroître ta capacité d'épargne sur les revenus existants avant d'aller en créer d'autres.

"Le premier euro de gagner est celui qui n'est pas dépensé" Gérard Mullier, l'homme le plus riche de France.

A bientôt

Julien

Anonyme a dit…

@Julien

Gérard Mulliez est seconde plus grande fortune professionnelle de France (18 milliards € en 2012), derrière Bernard Arnault (21 milliard 240 millions €), patron d'LVMH

Alexandre de la bourse à long terme a dit…

Bonjour,

Tu as oublié les enchères !

J'ai réussi à me faire 1000€ l'année dernière sur l'achat d'une mégane aux enchères (achat 6000€ revendu 7000€ à un particulier)

Et ce lundi, Un avocat va me faire visiter un appart (T3) qui est mis aux enchères à 25 000€
Je n'ai jamais tenté l'expérience avec un bien immo donc je verrais bien...

Alexandre

Etienne a dit…

Oui ou on pouvait simplement acheter quelques actions APPLE à 7$ en 2003 et les revendre 700$ en 2012....

Helvete a dit…

Pour faire suite à la rq de Julien,
s'il est possible d'optimiser son budget, il est aussi possible d'optimiser sa/ses sources de revenu:
- Avoir un second job
- Changer de job pour un faire évoluer son salaire
( l’expatriation peut offrir offre qqs options intéressantes)

Anewg a dit…

@Alexandre: je me suis brièvement penché sur la question des enchères qd j'ai voulu acheté ma RP. Je voulais acquerir un terrain de 10000m2 dans le sud de la France (Var) et le couper avec des amis (4 en fait). Si je l'avais fait, je n'aurais pas réellement fait d'economie, mais j'aurais eu 2 ou 2.5 fois plus pour une meme somme (c'est pas tout a fait pareil selon moi, surtout quand je n'ai pas besoin de 2500m²...) Si qui nous a refroidi c'est le concepte: on visite des biens, on donne des instructions d'enchere et c'est un avocat qui gere à huis clos... j'avais trouvé ca "chelou"

@ l'article en cours: perso, j'evite de parler de plus-value sur ma RP, car on partant du principe que je veux en racheter une autre, elle sera plus cher aussi... meme sans inclure les frais de notaire.
Perso, j'appuis sur le point 4 en essayant de vivre sous mes moyens. Pas facile, mais je me motive en regardant l'échéancier du pret principal de ma modeste demeure.

Ben de Bourse Ensemble a dit…

Plein de pistes sympa pour générer de l'argent assez rapidement. Je pense quand même que les 3 principales méthodes pour gagner de l'argent (et peut-être les plus fiables) sont: l'immobilier, la création d'entreprise et la bourse comme je l'expliquais dans cet article:
http://www.bourseensemble.com/3-principales-methodes-pour-gagner-de-largent/

@Alexandre: c'est vrai que les enchères ne sont pas forcément le moyen qui me vient à l'esprit en premier :-)

Ben

lionelO a dit…

Bonjour Olivier,

Un piste que tu n'as pas mis en avant:

12 Avancer dans sa carriére, prendre des postes à responsabilité.

13 changer de métier pour en trouver un plus rémunérateur

14 reprendre ses études.

Certains postes sont payés 20k, d'autres 30 k. En étant salarié, il est possible d'atteindre des rémunérations de 70- 80k. Il n'y a pas de place pour tout le monde, mais c'est possible. Chaque fois que j'ai une augmente de 5%. C'est comme si mes placements me rapportaient 2x plus.

Les économistes appellent ca le capital humain.



Arnaud a dit…

@ Olivier

Sympa comme article, personnellement j'exclue certaines de tes propositions (forex et autres) pour me consacrer à la bourse, à l'immobilier et au développement de mon blog, même si je laisse du temps au temps pour ce dernier.

Jérôme a dit…

euh... un casse dans une banque ;-) ?

plus sérieusement je suis un fervent défenseur des vertus de l'épargne. Cette dernière a un double effet : tout d'abord, et c'est le plus évident, elle permet de mettre de l'argent de côté pour augmenter son capital et donc ses rentes. Mais l'épargne nous apprend aussi à vivre avec moins, donc au final si l'on veut devenir rentier, on a besoin de moins de rente et donc de capital.

Les Clés du Midi a dit…

Grâce à votre épargne, vous n'avez plus qu'à acheter le bien dont vous rêves via http://www.lesclesdumidi.com/immobilier/achat_maison.html !

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...