vendredi 20 juillet 2012

PEA et Assurance-Vie, deux leviers pour votre indépendance

Bonjour à tous,

Je me présente rapidement, je m’appelle Arnaud, j'ai 35 ans, je suis un heureux père de famille de trois enfants. Je me suis fixé pour objectif, il y a à peine deux ans de devenir indépendant financièrement.

Je profite de l’hospitalité d’Olivier pour vous écrire un article sur deux leviers qui contribuent pour moi à ma future réussite.


Comment gagner en indépendance financière aujourd’hui ? Quels sont les moyens d’y parvenir ? En avez-vous vraiment envie ?

Ces questions je me les suis posé. Si pour les deux premières les réponses sont assez évidentes et font parties de ma stratégie globale d’enrichissement (économiser, investir, développer ses revenus), le dernière est beaucoup subtile.

Il faut une réelle envie, une grande motivation pour réussir son projet, votre entourage ne comprendra pas votre démarche avant plusieurs mois, voire années. En effet, il vous faudra changer et chercher à économiser pour pouvoir investir.
Ma réflexion et mes connaissances, ainsi que mon intérêt pour les finances m’ont poussé vers des investissements ayant pour support un PEA et une Assurance-vie.

La conjoncture jusqu’à présent ne m’a pas poussé vers l’immobilier, c’est un projet auquel je réfléchis.



Le Pea pour envisager mon indépendance financière

Mon Pea par ses avantages fiscaux est mon support de prédilection pour envisager des investissements qui se situent plus sur du long terme voire du très long terme.

Comment j’envisage mes investissements ?

Sans me tromper, je pense avoir la même philosophie qu’Olivier. J’ai une vision de rendement.

Quatre critères sont à mes yeux essentiels avant d’investir en bourse, dans une action :

  • L’entreprise devra exister dans 20 ou 30 ans
  • Elle doit avoir de l’ambition, une perspective d’avenir
  • Elle doit servir un dividende, élevé ou croissant de préférence
  • Le cours de l’action doit être suffisamment bas

Un exemple :
Vous avez actuellement investit 2000€ sur des actions qui ont un rendement moyen de 7 %.

A la fin de l’année vous avez touché 140 € de revenu purement passif.

Maintenant projetons nous dans l’avenir. Ici nul besoin de connaître l’évolution du cours de bourse, l’objectif est de conserver un rendement égal ou supérieur à 7 %.

Personnellement, j’essaie d’économiser 300 € tous les mois pour les investir dans mon projet d’indépendance.

Dans 10 ans, si je garde le cap mon revenu passif, lié aux dividendes sera de 3846 € pour 54950 € de capital en ayant réinvesti à chaque fois mes dividendes.

Dans 20 ans, sur le même principe mon capital sera de 159700 € et mon revenu passif sera de l’ordre de 11179 €.

La magie des intérêts composés, c’est ça, réinvestir ses intérêts jusqu’au jour où vous vivrez de vos dividendes.

Intéressant non !! Surtout si vous commencez jeune.



L’assurance-vie, deuxième moyen d’envisager votre indépendance

L’assurance-vie depuis plus de 4 ans maintenant me sert pour investir là où il est plus difficile de le faire pour un particulier.

C’est-à-dire en Inde, en Chine, au Brésil, mais aussi en Russie.

C’est vrai, c’est très risqué, le marché est extrêmement volatil.

Seulement voilà, mon ambition n’est pas de maintenir mes économies mais de les faire fructifier. Sans risque, ce n’est pas possible, par contre sur le long terme (20 ans) avec quelques arbitrages, il me semble possible de faire de belles plus-values en laissant la gestion des fonds, que l’on aura pris soin de bien choisir, à des professionnels.

J’ambitionne par mes choix une plus-value sur le long terme de plus de 10 %, voire 20% / an en moyenne sur le long terme. C’est possible, car je crois en la capacité des pays émergents à connaître une croissance importante dans les 20 prochaines années. Il y aura surement l’Afrique à surveiller également.

J’ai environ 8000 €, sur mon assurance-vie Fortuneo, répartie sur 6 fonds.

1. Le fond en Euros de très bonne facture (20 %)

2. Carmignac investissement latitude (20%)

3. Magelan C (24 %)

4. OFI Multiselect brica A (6 %)

5. HSBC gif India Equity (6 %)

6. Echiquier Agenor (24 %)


La volatilité des fonds émergents est importante, mais sur le long terme avec une moyenne élevée, ce que je recherche, je peux espérer en gardant ce capital avoir au bout de 20 ans, avec un rendement de 10 %, un capital de 53820 €.

Au bout de 20 ans avec un rendement de 20 % : an, même si cela semble compliqué, je peux espérer avoir un capital de 306 701 €.

L’idée de cet article est de vous présenter deux support, qui bien employés peuvent vous faire atteindre l’indépendance financière.

Bien sûr, ces deux théories avec ces deux types de supports ne doivent pas se faire aveuglément, le risque est présent et la perte en capital, possible.

Seulement voilà, aujourd’hui, tout le monde doute de l’économie mondiale, je reste convaincu, que c’est un moment propice, même si la crise s’installe, pour investir régulièrement jusqu’au moment où,(il faudra peut-être être patient...), l’économie repartira de l’avant.

Je m’efforce de faire part de mes avancées et de mes réflexions sur mon blog Avenir Plus Riche.

 
 
Sur le même thème:

15 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous avez donc 35 ans, et grâce à votre PEA (7% par an est ambitieux) vous aurez 11k€ / an de revenus passifs à 55 ans. Et vous visez sérieusement l'indépendance financière?
Il va falloir vous bouger et oublier les investissements pépères pour gagner l'indépendance financière. Vous parlez d'immobilier, je vous conseille d'approfondir le sujet...

Serge a dit…

Cher Arnaud,

Je vous soutiens à fond dans votre projet, et je vous souhaite de réussir. Je me permets par contre de vous dire que vous n'aurez pas 20% par an sur vos fonds émérgents d'assurance vie, et estimez-vous déjà très heureux si vous faîtes 10%, et même 7%.

Ce n'est pas que je suis pessimiste, mais avec les commissions des gérants et les performance passées, le meilleur fonds de la catégorie, Blackrock LatAM, a délivré environ 15%. N'oubliez pas que 20% par an, c'est le rendement long terme de Warren Buffett, le meilleur investisseur de tous les temps !
Quant à BlackRock LatAm, sa performance est exceptionnelle et ne pourra très probablement pas être répétée par de nombreux fonds, ni même par celui-là car :
- Le gérant est super bon et qualifié, mais ses actifs sous gestions sont de plusieurs milliards. Plus on est gros, plus c'est dur de créer de la perf. Les autres gérants, même Carmignac en personne, ne sont pas aussi bons.
- Un gérant sera viré s'il prend trop de positions efficaces : personne ne vous accusera de perdre des sous avec une valeur que tout le monde a, par contre, si vous sous-performez à court terme à cause d'une gestion de conviction, vous êtes viré !

Ainsi, si un gérant surperforme son indice de référence de 2% l'an en moyenne, la performance est déjà considérée comme exceptionnelle. Or la performance moyenne d'un indice boursier, c'est en moyenne 10% par an dividendes inclus. Désolé de mon pessimisme, mais si vous souhaitez du 20% par an, il va falloir travailler TRES dur vous même, et ce n'est même pas dit que vous allez y arriver, même si je le souhaite très ardemment !

Alex de consommer malin a dit…

Bonjour,
C'est vrai que c'est un stratégie d'enrichissement lente sur 15-20 minimum. Mais si vosu cumulez gains boursiers, gains sur l'assurance vie, gains immo (à venir) et ceux de votre blog, ça peut faire une belle boule de neige.
Sur les fonds dans votre assruance vie, Il faut être ambitieux dans la vie, mais 20 % /an en moyenne, ça a l'air beaucoup... Déjà 10 %, on en trouve peu...

Nouredine a dit…

Pea et assurance vie participe à la diversification de son patrimoine mais ne sont pas suffisant pour atteindre l'indépendance financière. Il n'y a pas deffet de levier possible. Il reste donc l'immobilier et la création d'entreprise comme solution. Un simple achat d'un immeuble,de rapport ou même un studio, fait bondir significativement vos actifs : ne pas s'y intéresser équivaut à s'éloigner de son but.

Mathieu Bouville a dit…

"Dans 10 ans, si je garde le cap mon revenu passif, lié aux dividendes sera de 3846 € pour 54950 € de capital en ayant réinvesti à chaque fois mes dividendes."

Vous supposez implicitement que les actions se comportent comme des livrets d'épargne. C'est une hypothèse (et pas une très bonne) quant à l’évolution des cours. Or vous dites "nul besoin de connaître l’évolution du cours de bourse".

Mathieu Bouville
Auteur du livre « Votre argent mérite de vous rapporter plus »
http://mathieu.bouville.name/placements/livre/

Mathieu Bouville a dit…

"J’ambitionne par mes choix une plus-value sur le long terme de plus de 10 %, voire 20% / an en moyenne sur le long terme. C’est possible, car je crois en la capacité des pays émergents à connaître une croissance importante dans les 20 prochaines années."

En fait, les études montrent qu'il y a peu de lien entre croissance du PIB d'un pays et hausse des cours de bourse. Les pays émergents ne sont donc pas l'assurance de gains faciles (mais ils ont leur place dans un portefeuille diversifié).

Mathieu Bouville
Auteur du livre « Votre argent mérite de vous rapporter plus »
http://mathieu.bouville.name/placements/livre/

xa a dit…

Bonjour,

"La magie des intérêts composés, c’est ça, réinvestir ses intérêts jusqu’au jour où vous vivrez de vos dividendes."


Il faut prendre en compte le pouvoir d'achat que cela représente. En supposant une inflation moyenne de 2% sur ces 20 ans, les 11k de revenus passif représenteront l'équivalent de 8 mois de smic !

Pensez à prendre en compte cela.

Anonyme a dit…

Commençons par le bon: un bon point pour vous de commencer aussi jeune à réfléchir sur son indépendance financière (qui dépend de tout un chacun: certains se contenteront d'un smic d'autre beaucoup plus)
Par contre: comment pouvez vous faire des calculs avec un rendement de 20%/an sur 20 ans??!! Cela est tout simplement indigne de figurer sur un tel site.
Pour l'immobilier et l'inflation je rejoins les différents intervenants précédents...
Bon courage pour la suite mais de grâce, évitez de donner l'illusion à vos lecteurs que des rendements de 10-20%/an sont choses aisées et reproductibles sur 20 ans...

Adrien a dit…

Bonjour Arnaud,

Avant tout je vous souhaite de la réussite dans votre projet d'indépendance financière.
Après avoir lu cet article j'aimerais commenter quelques points sur lesquels je suis en désaccord avec vous et souhaiterais savoir ce que vous en pensez :
- je ne comprends pourquoi vous liez votre investissement éventuel dans l'immo à la conjoncture dans la mesure où c'est un investissement long-terme et les gens auront toujours besoin de se loger !
- vous expliquez qu'un dividende "élevé" est nécessaire, "élevé ou croissant". Pour ma part je pense que la croissance de celui-ci est primordiale et le seul critère si les fondamentaux de l'entreprise tiennent la route. Et grâce à la magie des intérêts composés on peut gagner pas mal d'argent sur les actions; à long-terme bien sûr !
- le fait que le prix d'une action soit bas, on le dira jamais assez, est tout à fait relatif !
- Connaissant très bien la Russie pour y habiter : c´est un placement ultra-risqué !
- Pour le reste, en ce qui concerne les actions, je suis d'accord avec vous !
- Enfin, et c'est le prochain article de mon blog, les programmes de rachat d'actions contribuent grandement à l'enrichissement de l'actionnaire car si pour un gâteau de même taille le nombre de parts est plus faible c'est d'autant plus intéressant !

Bonne journée.

Amicalement, Adrien.

Anewg a dit…

Erf, je ne suis pas trop au top niveau bourse mais même moi je trouve cet article décevant...Désolé pour cette franchise, mais on est trop habitué à...mieux!

Alexandre a dit…

Bonjour Arnaud,

J'ai lu attentivement ton article et les commentaires des autres lecteurs. Je suis assez d'accord avec ces commentaires puisqu'il est difficile d'espérer une croissance de 20% / an sur 20 ans... Personne ne sait comment ira l'économie mondiale dans 6 mois/1 an alors faire des plans sur 20 ans, c'est un peu le loto...

Néanmoins, je te souhaite bon courage pour réaliser tous tes objectifs !

Arnaud d'Avenir-Plus-Riche a dit…

Bonjour à tous et merci pour vos commentaires et votre franchise.

L'idée que je présente ici est très personnelle. Je n'ai rien à vous vendre, juste donner l'envie et l'impulsion de penser à épargner et de développer des revenus alternatifs.

Pourquoi donner de tels pourcentages ?, c'est ce qui vous choque le plus.

C'est la manière que j'ai trouvé pour me garder motivé sur le long terme (Elle peut ne pas convenir à tout le monde, je le conçois, certains préfèrent sous estimer les performances pour ne pas être déçu du résultat).
Cette démarche, je l'ai depuis un peu moins de deux ans. Je suis très heureux des résultats.

C'est vrai, les objectifs annoncés sont ambitieux.

Bien sur que 20 % sur 20 ans c'est énorme, mais un tel objectif permet de toujours réfléchir à faire mieux,à trouver le ou les meilleurs placements.

Il ne faut pas prendre les chiffres pour argent comptant, juste comme un guide, une ambition à atteindre.

Peut-être que je ne serais jamais indépendant financièrement, mais avec ma méthode qui se dessine au fil des mois, dans 10 ou 20 ans, j'aurais des revenus passifs ou "actifs" (le blog) qui me permettrons d'envisager l'avenir autrement.

Encore une fois, je ne crois pas à l'enrichissement rapide sans rien faire.

Mais il est hors de question d'être esclave de mes placements.

Quand je fais un choix sur un fond ou une action, c'est pour la garder et ne pas faire de zapping.

L'effet de levier du crédit fait parti de ma stratégie également, c'est certainement le moyen le plus efficace pour gagner en indépendance.
J'y travaille activement.

Merci à Olivier de m'avoir laissé une place sur son blog.

Merci pour vos commentaires constructifs, même si nous ne sommes pas tous d'accord, je suis heureux que mon article vous fasse réagir.

Anonyme a dit…

Bonjour, je ne comprends pas trop votre démarché de surestimer les rendements, surtout en matière de finances les chiffres sont importants! vous parlez de faire des investissements mais si vous ne prenez pas les bons éléments vous risquez de vous perdre. Et puis 20% est beaucoup plus accrocheur que 5%, ce qui me gêne un peu pour les novices qui pourraient vous suivre et être fort déçu. Véhiculer une fausse idée c'est comme vendre un mauvais produit. D'autant que vous dites etes père de 3 enfants, avez vous pensé au cout des études, les aides sociales sont très nettement au dessus de leur besoin mais quand ils grandiront ils auront besoin de plus, meme si les familles nombreuses sont très aidées il faut y penser et dans 20 ans le résultat risque d'être différent. Mais si vous avez besoin de grossir les chiffres pour avancer, pourquoi pas sauf que vous n'aurez pas des résultats précis et pour concrétiser un objectif vous en avez besoin.

Arnaud d'Avenir-Plus-Riche a dit…

Je ne surestime pas les rendements. C'est possible avec de bons arbitrages.
Je n'engage personne à me suivre, cette démarche est personnelle.
Plus qu'un article, mon blog détail mieux ma volonté et mon état d'esprit.

Benjamin@le-blog-placement a dit…

Oui viser du 20 % / an sur un contrat d'assurance comportant 20 % de fonds en euros est une douce utopie. La désillusion risque d'être grande...

Idem pour les actions sur le PEA, je doute que votre stratégie passive soit gagnante sur le long terme malheureusement.

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...