samedi 27 août 2011

Article invité : "Comment je vais devenir libre financièrement"

Suite à quelques échanges de mail sur la prise en main de ses finances, Angélique m’a proposé cet article pour y présenter sa vision de la liberté financière ainsi que son approche actuelle, voici donc son récit :


Fille de communistes, petite-fille de communistes (et fonctionnaires qui plus est), j’ai hérité de pas mal de valeurs. Mais elles ne se comptent pas en numéraires…

J’ai passé la plus grande partie de mon existence dans un déni complet de l’importance de l’argent. Que l’argent ne faisait pas le bonheur, qu’il empêchait d’être libre, qu’on avait qu’une seule vie et que je n’allais pas l’emporter dans ma tombe.
Une telle insouciance financière (appuyée par une empathie pour tous et tous les malheurs du monde) m’a conduite directement à la case banqueroute. En bref, j’étais fauchée et j’aurais pu continuer ainsi longtemps si je n’avais le goût de comprendre les mécanismes limitant. Et si une maladie ne m’avait pas aidée à m’extirper de ce qui n’allait pas dans ma vie.


Choisir sa voie et les activités qui rapporteront

Progressivement, l’argent prend de plus en plus de place dans mon esprit et paradoxalement, je me sens de plus en plus libre. Des livres et des blogs (Esprit riche, Plus riche et indépendant, Webmarketing junkie) ont ouvert en moi ce qui était prêt à naître : mon potentiel de création de richesse. Dans un seul but : être heureuse. Vous penserez ce que vous voudrez de cet objectif. C’est lui qui me porte et qui m’a fait revoir mes croyances sur l’argent (et la vie).

Parmi les moyens qui permettent l’enrichissement, j’ai choisi ceux de la création d’activités. Des activités qui me rapporteront humainement et financièrement. Je construis petit à petit, telle une fourmi. A l’heure actuelle, j’en suis à la semence des graines (qui feront émerger d’autres activités) :

  • installation en tant que coach
  • formation au marketing
  • animation de L’inévitable rendez-vous, le blog qui rend compte de mes expérimentations
  • épargne de 10% de mes revenus
  • auteure (bientôt à succès :-)) d’ouvrages de bien-être et de romans
  • rencontre avec mon premier mentor de chair et d’os : Nathalie Cariou

Choisir son guide et le rencontrer

Nathalie Cariou a une place importante dans ma stratégie de femme en voie de développement. Elle est ce qu’on appelle un mentor. Je l’ai choisi car elle est coach mais aussi femme d’affaires et auteure de l’ouvrage qui m’a fortement inspiré : « Prenez la responsabilité de vos finances ». J’avais commencé à faire le ménage dans les croyances héritées de ma famille. Avec ce livre j’ai approfondi ce travail. Il m’a particulièrement aidé à comprendre ce qu’était l’argent (« L’argent ne crée rien qui n’existe déjà. L’argent est et restera toujours un serviteur conçu pour nous permettre d’être et de faire mieux. Il sera utile là où nous l’employons.»). Mais pas uniquement…


S’identifier pour progresser

Ce livre a aussi le mérite (à supposer que c’en soit un) d’être écrit par une femme, une Française. Femmes et hommes ont (en théorie) les mêmes chances de succès. Cependant, les figures emblématiques liées à l’argent et à l’abondance sont majoritairement des hommes et des Américains et il faut bien avouer que pour se projeter, il est plus facile de s’identifier à une personne de son genre et de sa nationalité.


Une expérimentation grandeur nature

Ce livre facilite la mise en pratique. Oui, parce que comprendre, c’est un grand pas. Mais ne pas reposer le livre dans sa bibliothèque après l’avoir lu en est un autre ! Les exercices proposés sont simples d’abord (du verbe « aborder »). Ce n’est qu’une impression. Si l’on joue vraiment le jeu, ils remettent en cause, voire remuent. Et c’est pour cela qu’ils sont efficaces. Je réponds sur mon blog de façon transparente et sincère aux exercices du livre: pourquoi je veux devenir riche, ce que je pense des riches

C’est une façon de continuer sur ma lancée : assumer et afficher mon goût pour l’argent.


Accepter ce qui est : la fierté de soi mais aussi la peur

Ne plus se forger une image de soi mais accepter qui l’on est. Mes amis, ma famille, la personne qui partage mon cœur me soutiennent. Je me sens forte et fragile en même temps. Il y a autre chose qui me pousse, qui m’élève. Il y a la croyance en ce qu’il y a de mieux pour moi. Et que j’ai le droit d’y accéder. Comme nous avons tous le droit d’y accéder. Le bonheur, la joie de vivre, la satisfaction, la richesse financière, l’épanouissement professionnel ne sont pas de vains mots.

Et entre les courants contraires qui dominent (pessimisme, atermoiement, repli sur soi ou sur les religions), j’ai choisi le mien : être à ma place. Chacun a le droit de la découvrir et de se donner entièrement à sa réalisation personnelle, humaine, spirituelle, professionnelle. Quelque soit la place, chacun a le droit d’y accéder. C’est pour cela que l’éducation et la curiosité sont importantes. Elles ouvrent l’esprit. La créativité (avoir l’esprit créatif = trouver des réponses non conformes à son mode de pensée traditionnel) permet de s’aligner sur soi.

Puis reste le déclic, le passage à l’action. Le moment où malgré la peur, et forte de tous les éléments cités, on finit par agir parce que c’est plus fort que la peur, plus agréable, plus porteur et plus stimulant. On arrive au contentement de soi qui n’est que la marque visible que l’on est sur la bonne voie, que le travail qui se fait au fond de son inconscient devient visible. Et là, c’est le bonheur !



Retrouvez là sur son blog L’inévitable rendez-vous !


Sur le même thème :

2 commentaires:

meredith99 a dit…

comment fait on pour devenir coach ?

Manon Baudin a dit…

Merci pour votre article, savez-vous qu'il existe une campagne de sensibilisation sur les erreurs de prêts bancaires ?
Si vous avez un prêt immobilier, ou clôturé depuis moins de 5 ans, Vérifiez vos droits face aux banques car 7 dossiers sur 10 sont erronés !! Faites valoir vos droits et récupérez votre argent !
Jetez un œil à ce site, en 10 minutes vous aurez une info très riche de la part du Patron de l'AFUB ( Association Française des Usagers des Banques )
www.toujourspret.fr/etude

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...