mardi 28 juillet 2015

Blog sans gluten : pourquoi arrêter le commerce en ligne et comment rebondir ?

Vous avez pu suivre au travers de quelques articles la petite activité de vente de produits sans gluten que ma femme avait lancé au travers de son blog.

L’essai aura duré 5 mois avant de décider d’arrêter ! Mais de rebondir sur autre chose bien sûr, j’en parlerai plus loin…

En effet, le bilan que nous avons fait au bout de ces 5 mois d’activité était sans appel : un bénéfice très limité ramené au temps consacré, sans visibilité de croissance à moyen terme.

Après une vingtaine de commandes sur les 3 premiers mois, nous avons fait évoluer l’offre en ajoutant de nouveaux produits, des barres de céréales sans gluten en plus du muesli, et nous avons testé l’influence de 2 paramètres :

Le coût avec 1€ de réduction sur chacun des produit (vendu typiquement 5€, soit 20% de remise en gros)

L’augmentation du nombre de visiteurs (à priori plus ciblés) sur la page de vente en utilisant le bon cadeau de 150€ offert par Google pour tester Adwords.

A raison de 5€ de frais publicitaire par jour, l’essai Adwords aura duré un gros mois.

Durant cette période, combinant prix promotionnel et afflux de visiteurs supplémentaires, nous avons réalisé 16 nouvelles commandes.

Mais avec un sacrifice sur le bénéfice, qui était alors réduit à 7% du chiffre d’affaire. (contre 13% avec les tarifs non « soldés »)

Un effet positif tout de même du prix et la publicité mais pas suffisamment significatif pour justifier les efforts consentis ! (sachant que durant cette période de test, la publicité était gratuite…)

On parle de combien d’argent réellement gagné sur ces 5 mois ?

36 commandes pour un panier moyen de 35€, soit 1260€ de chiffre d’affaire
Pour un bénéfice (net après impôt) moyen de l’ordre de 10% de ce chiffre d’affaire, soit 126€ de gain…

Ca ne fait quand même pas un gros revenu à l’heure quand on sait qu’il aura fallu préparer et expédier 36 colis !

La page de vente a donc été retirée et les derniers paquets restants serviront à nos petits déjeuner ;-)

Pourquoi tout stopper net ? 


C’est l’un des problèmes des business basés sur l’achat revente : pour continuer à vendre il aurait fallu entretenir un stock, ce qui voulait dire passer de nouvelles commandes à notre fournisseur, soit un minimum de 200 à 300€ sans certitudes de les récupérer rapidement, surtout après avoir décidé de consacrer notre énergie à une autre activité…

Les principaux handicaps que je vois aujourd’hui dans cette activité avec un peu de recul sont les suivants :

La vente en ligne d’un produit que l’on peut trouver de plus en plus facilement dans les magasins (spécialisé ou non d’ailleurs) sans avoir à payer des frais de port ! Et depuis quelques mois on constate une forte croissance de la gamme de produits sans gluten disponible en magasin.

Avec de plus des frais de port Colissimo très élevés, qui continuent d’augmenter ! Typiquement 20 à 30% du coût de chaque commande pour les clients. C’est exorbitant.

Un bénéfice qui ne pourra pas être amélioré : je comptais beaucoup sur un rabais de la part de notre fournisseur en cas de commande plus importante, mais la réponse a été claire : impossible pour lui de revendre moins cher ! et on voit bien qu'en parallèle la concurrence de plus en plus forte oblige à baisser les prix de vente et que la marge est de plus en plus rognée par des frais de port qu’il devient impossible de récupérer intégralement sur les clients.  La tendance serait donc plutôt une baisse du bénéfice…

Enfin de manière générale, étant donné qu’un  business d’achat revente ne génère que des bénéfices limités (5% à 15% du CA), il faut nécessairement que le chiffre d’affaire soit conséquent pour en tirer un bon revenu. Un chiffre d’affaire important, ce qui signifie beaucoup de clients, donc beaucoup de visiteurs, ce qui actuellement n’est pas possible depuis un simple blog.

Ceci dit, ça reste une très bonne expérience !

Mais il faut savoir aussi ne pas s’entêter dans quelque chose de médiocre qui prend forcément de l’énergie que l’on ne peut pas utiliser à meilleur escient ailleurs…


Mais le blog « bien manger sans gluten » continue !

Cette activité de revente disparait donc, mais le blog est toujours bien là, avec des articles réguliers et toujours quelques petits revenus réguliers : environ 15€ par mois de revenus publicitaires…pour 150 visites quotidiennes.

Mais évidemment on vise plus ;-)


Comment rebondir ?

Même si ma femme s’imagine bien avoir un jour avoir sa petite boutique de produits sans gluten (mais pas du e-commerce, en ville…) pour le moment, on fait une croix sur la vente de produits matériels !

Il y a bien eu quelques discussions de partenariat avec d’autres sites, notamment l’un proposant la livraison à domicile d’ingrédients de recettes, et de recettes sans gluten en particulier.
L’idée est de toucher une commission (5€) pour chaque client ayant choisi l’une des recettes provenant du blog de ma femme. 

L’activité de cette startup est en cours de création, à suivre…ils prétendent avoir de gros moyens…pour le moment ça ne coûte rien d’être partenaire ! 


Un 1er produit numérique

Ma femme a surtout décidé de tester un autre type de vente, la vente de produits numériques…de petits livres en ligne !

Que ça se vende ou non, une fois le livre écrit, le gros atout est que tout est entièrement automatisé !

Pas de mails à échanger, de facture à éditer, de colis à préparer puis à expédier…

Après une bonne dose de travail tout de même, le reste devient un business passif !

Mais des livres de recettes sans gluten, il existe déjà des tonnes ! alors comment se démarquer ?

On s’est dit qu’il fallait être très spécifique, en ciblant un sujet ou un public bien défini…On a plusieurs idées à ce jour de thèmes, l’idéal serait de sortir un ebook tous les 6 mois par exemple !

Ma femme a donc travaillé ces derniers mois sur le 1er sujet qui lui tenait à cœur (et sur lequel elle avait le plus de vécu…) : des recettes sans gluten qui plairont aussi à coup sûr aux enfants !

En effet, quand on est mère de famille, intolérante au gluten, la soirée crêpe se résume en général par la préparation de 2 pâtes à crêpes différentes : la « sans gluten » pour elle, et la classique pour le reste de la famille !  Et c’est souvent le même problème tous les soirs…

Elle a donc réussi à sortir 24 recettes salées et sucrées, testées (et approuvées !) par nos enfants ! 


Une nouvelle page de vente a été créée sur le blog, et le lancement a été fait il y a 2 semaines avec un email aux 700 abonnés !

Le prix de vente : 3,90€ pour l’été…
11 ventes ont été réalisées à ce jour. Soit 38€ de bénéfice net (une fois les frais Paypal déduits…)

Il y a évidemment un effet direct du mail aux abonnés, les prochaines semaines seront moins fertiles, mais à la différence d’un système basé sur l’achat revente de produits physiques, il n’y a plus aucune contrainte à laisser le livre en vente, qu’il se vende ou non. Sans compter qu’il n’y a pas de date de péremption ;-)

Pour l’automatisation des ventes et notamment du lien de téléchargement aux clients, on utilise le système gratuit kooneo (qui propose aussi un système d’affiliation, mais on n’est pas encore là…)

On vient également de mettre le livre en vente sur Amazon, au format kindle, avec une vente à la clef.

Comme je l’évoquais plus haut, l’idée est bien sûr de ne pas s’arrêter à cet unique ebook, mais de disposer d’un petit catalogue de différents guides dédiés. En espérant que les premiers clients auront été convaincus et franchiront le pas pour les suivants !

Prochain bilan à suivre dans quelques mois…


Sur le même thème : 

 

14 commentaires:

Anonyme a dit…

De temps en temps il faut aussi se remettre en question et se dire que faire du marketing sur internet ou du commerce en ligne ça s'apprend pas auprès de blogueurs ou de bouquin qui pré digère quelques concepts de base. C'est un métier !

Vincent

Alex des stickers a dit…

Bonjour Olivier

Il aurait peut-être fallu ajouter d'avantage de produit, mais cela reste compliqué.. car il faut cibler les activités qui ont beaucoup de produits vendables possibles, j'en suis à plus de 5 000 sur mon site et je vais augmenter mon catalogue de 40% d'ici la fin de l'année.

L'ebook sera une bien meilleure solution je pense, après à voir comment fidéliser et augmenter les ventes, c'est un meilleur début!

Alex Retaill

Michael a dit…

Bonjour, je pense que vous devriez enlever la sidebar sur votre page de vente, cela engendre beaucoup de distractions et pénalise surement le taux de transformation.
Bon courage.

Riche Idée a dit…

Bonjour,
Avz-vous essayé de vendre vos produits via les marketplace car pas besoin de faire venir les gens sur le site ? En tout cas, c'est devenu une partie non négligeable de mes recettes.

Olivier a dit…

@Michael, bonne idée, merci de ta remarque, je vais voir ce que je peux faire...A bientôt !

@Riche Idée, à quoi penses-tu exactement quand tu parles de marketplace ? type amazon par exemple ? je te remercie, bonne journée !

Romaric de sortir-du-rsa.fr a dit…

Bonjour Olivier,

Il est toujours dommage d'arrêter une activité après quelques mois mais si cela ne devient pas rentable, il faut savoir arrêter.

Concernant les ebooks, c'est sur que la rentabilité ne sera que meilleurs après à madame de fidéliser sa clientèle. :)

A Bientôt

Romaric

http://www.sortir-du-rsa.fr

Riche Idée a dit…

Oui Amazon, même si c'est peu flexible mais Ebay tout simplement ou Leboncoin, Priceminister sont des outils qui ont du trafic mais sur certaines niches la concurrence est rudes.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je me pose la question de savoir quel est le statut fiscal de votre épouse et/ou vous même? Je parle de l'ensemble de vos revenus annexes (immobilier et blog )
En tout cas c'est très enrichissant de suivre l'évolution de vos projets.

Cordialement

Rene R

Olivier a dit…

@Rene R, pour l'immobilier, je suis en LMNP avec déclaration au BiC réel, et ma conjointe (non marié...) autoentrepreneuse, elle prend en charge l’ensemble des revenus internet. A bientôt

Tom a dit…

C'est toujours un peu dommage et cela pourrait avoir un petit goût d'amertume. Mais je vois que vous ne vous démoralisez pas et rebondissez directement vers de nouveaux projets pour avancer et tenter d'optimiser votre business pour vous assurer un nouveau revenu complémentaire !

Bravo et je vous souhaite à tous les 2 beaucoup de réussite dans cette nouvelle aventure. Vous vous rapprocherez ensuite du revenu passif avec pas mal de temps pour travailler et préparer les ebooks, puis des revenus qui j'espère tomberont en automatique dans votre poche.

Bonne continuation.

David a dit…

Belle initiative!

Même si le eCommerce peut sembler être l'eldorado avec tous ces avantages (pas de frais fixes, gestion indépendante de votre localisation personnelle, rapidité, clients aux 4 coins de la France), la contrepartie étant une concurrence accrue et une forte baisse des marges.

Bon courage pour la suite ! ;)

Miguel a dit…

Super cet article!
J'ai décidé de me lancer il y a quelques mois dans l'aventure internet. Pas toujours évident de se faire une idée de comment gagner un peu de sous dans cet univers assez féroce (les belle années sont derrière nous!).
En tout cas, j'aime bien de pouvoir lire toute votre réflexion et vos questions. C'est intéressant! En tout cas, je vous souhaite vraiment bonne chance pour la suite!
Miguel

Michel de Trading Attitude a dit…

Bonjour !

l'achat revente et toute activité qui nécessite du capital est difficile. L'infoprenariat est plus confortable.

Aleyna Alizéa a dit…

Bonjour,
C’est sûr que pour ce prix-là ça fait quand même beaucoup de colis à expédier ! Faire de l'e-commerce, c’est tout un art et cela prend beaucoup de temps pour réaliser les objectifs fixés. En tout cas, c’est bien que vous ayez pu vous remettre en question et définir vos priorités 

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...