mardi 25 mars 2014

Exemples concrets du bénéfice des dividendes croissants sur du long terme

La moitié des titres que je possède en portefeuille présenteront cette année un dividende 2014 en hausse : Sanofi, Total, Axa, Rubis, Edenred, et je compte également sur Unilever et peut-être Eutelsat (à confirmer).

Comment ça se traduit ?

C’est ce que vous allez voir sur les 5 graphiques suivants. 

J’ai acheté ces actions il y a 1, 2 ou 3 ans.

Je les acheté à un prix donné, par exemple 47,92€ pour mes 24 actions Sanofi en 2011. 

En 2011, Sanofi m’a versé 2,5€ par action détenue, ce qui correspondait à un rendement de 5,22% (2,5€ / 47,92€)

En 2014, le dividende par action sera de 2,80€, toujours pour mes 24 actions à 47,92€. Soit un rendement de 5,84% à présent.

Et c’est la même situation pour mes actions Total, Rubis, Axa et Edenred.


Certes, les hausses de dividendes ne sont pas toutes spectaculaires, malgré un +6% pour Rubis ou un +12% pour Axa.

Mais cet historique de hausse depuis la détention de ces actions me permet de toucher à présent 571€ au lieu des 531€ initiaux.

En gros un + 2,5% annualisé sur 3 ans (pour les 5 sociétés ci-dessus)…de quoi absorber l’inflation pour cette rente !


L’atout numéro 1 pour obtenir un portefeuille d'actions à plus de 6% de rendement ?

Quand je regarde ces 5 graphs, quand je vois cette évolution croissante du rendement dans le temps, il y a de quoi être optimiste sur la possibilité de voir un jour (dans quelques années…) le rendement moyen de mon PEA atteindre, puis dépasser les 6%. 

A ce jour mon rendement est de 5,85%. (voir ici la dernière mise à jour de mon portefeuille).

Mais depuis quelques mois, aucune des nouvelles actions que j'ai achetées ne m'offre un tel rendement. Les cours de bourse ont fortement monté, plus rapidement que les dividendes versés. Les rendements (dividende par action / cours de l’action) ont donc naturellement baissés.

Par exemple aujourd’hui Total n’offre pas plus de 5,14%, Rubis 3,83%, Sanofi 3,81%, ou encore Axa 4,37%...

En conséquence, continuer à faire grossir mon capital boursier signifie automatiquement en ce moment, faire diminuer mon rendement moyen. 

Ce n’est pas forcément un problème, à condition de miser sur les bonnes valeurs, celles qui verront leur dividende croître dans les années à venir ! (J’ai par exemple investi récemment sur Unilever dans cette optique…)


Combien d’années pour atteindre 6% de rendement ?

La rapidité de croissance du rendement dépend fortement du dividende initial.

A 2% de rendement initial , il faudra 24 ans pour atteindre les 6% à raison de 5% de croissance du dividende par an…
Pour 3% initial, il faut 16 ans.
Pour 4% initial, comptez encore 10 ans !




C’est pourquoi je n’ai pas souhaité investir sur des sociétés type Air Liquide ou L’Oréal qui, certes, ont un très bel historique de dividende croissant, mais pour lesquelles le point de départ est très bas : 2,6% et 2,1% respectivement !

4% initial est une bonne cible pour moi. Attendre encore 10 ans avant de percevoir les premières rentes de ce PEA est tout à fait raisonnable. 

J’espère continuer encore très longtemps à vous montrer l’évolution de ces graphs années après année. En théorie, cette stratégie fonctionne…je voudrais le démontrer en pratique ! Malheureusement la démonstration prendra probablement une dizaine d'années ;-)

Surtout que parfois certains obstacles nous ralentissent ! Je pense évidemment à mes actions qui elles vont proposer un dividende 2014 en baisse…Orange en particulier.

Avec une baisse de 0,8€ à 0,6€, soit 25% de baisse.  Du coup le rendement de ma ligne passe d’un excellent 6,79% à un plus modeste 5,10%.

Mais je n’ai toujours pas revendu…d'une part parce qu’un 5,10% en 2014, ça reste toujours très bon comparativement aux autres actions, et d'autre part parce que le cours s’est bien redressé , je suis passé de -30% à -10% en quelques semaines.

Donc pas d’urgence à récupérer cette valorisation actuelle de 2000€. Attendons encore un peu de voir l’évolution du marché des telecom…La vente de SFR n’est peut-être qu’une première étape. 


http://binck.solution.weborama.fr/fcgi-bin/performance.fcgi?ID=403309&A=1&L=477958&C=18330&f=13&P=35463&T=E&URL


Sur le même thème: 

12 commentaires:

Marc de Mieux Gérer Son Argent a dit…

Salut Olivier,

Très bonne analyse et bons conseils.

C'est vrai que maintenant que la marché est élevé, c'est plus difficile d'avoir des rendements importants pour quelqu'un qui rentre.

Comment régirais-tu si une ligne de ton portefeuille, comme Orange par exemple. Serait en perte et que le dividende baisserait, sur une durée de 5 ans ?
Tu vends, ou tu conserves ?

A bientôt,
Marc.

Olivier a dit…

@Marc, merci, il est certain que dans ton cas de figure, j'aurai vendu. Plus spécifiquement pour Orange, encore une année de baisse et je vends. Le rendement ne justifiera plus de conserver ces actions. Bonne soirée

Alex de la bourse à LT a dit…

Bonjour,

Tous les % sur dividendes que tu nous donnes dans cet article sont bruts ?
S'ils sont encaissés dans un CTO, alors il faut enlever 36% et 15% dans un PEA

Alex

Olivier a dit…

@Alex, dans un PEA, tant qu'on ne sort pas ces dividendes, il ne subissent pas les prélèvements sociaux. Je perçois donc réellement 5,85% que je peux intégralement réinvestir. Si dans 10 ans, je commence à percevoir ces rentes, il faudra en effet déduire 15,5%. C'est pourquoi j'ai toujours évoqué 6% d'un capital de 100000€ pour un revenu net annuel de 5000€ en gros...Merci, A bientôt.

Alexandre a dit…

En temps de crise (financière), les rendements étaient élevés à cause de la faiblesse du cours des actions. Mais ces rendements vont et ont diminuer avec la reprise des marchés actions, votre stratégie sera t-elle toujours viable dans 2-3 ans (SI les marchés sont au plus haut) quand vous ne trouverez que des actions avec un rendement de 3-4% brut ??

Perso depuis la crise, j'ai basé ma stratégie d'investissement sur les "recovery" comme Crédit Agricole, Peugeot, Air France, Axa (mal valorisé actuellement), Alstom (qui a perdu 30 % depuis le 1er janvier) ou des valeurs sous évaluées (SBF ou même alternext). Le plus dur étant de vendre de belles PV pour investir dans des entreprises en difficulté.

Gwen de moins-cest-mieux a dit…

@Olivier: que penses-tu d'Alstom? Le dividende risque-t-il de prendre la meme claque que la baisse de janvier?

Olivier a dit…

@Gwen, ce que je pense d'Alstom? pas grand chose pour être honnête, c'est vraiment une action que je n'ai jamais suivi...juste entendu parlé qu'Alstom serait soupçonné de diverses ententes illicites, le genre de problème qui peut conduire à de très fortes amendes. bonne soirée

Yoan a dit…

Pour une fois, je ne te suis pas du tout dans ce raisonnement. C'est suffisamment rare pour me donner envie d'intervenir.

J'aimerais comprendre tes simulations car il semblerait que je sois plus optimiste que toi.

Pour obtenir 6000 E de dividendes en investissant 100 000 E à 2%
Je prends comme toi une hypothèse de 5% d'augmentation du dividende sur la durée … le revenu que je tire de ce patrimoine de 100 kE augmente donc de 7,1% par an si je réinvestis les dividendes et que le cours se maintient pour que le dividende soit toujours de 2% (1,02 x 1,05 = 1,071)

Année 0 : 2000 E de dividendes
Année 17 : 6418 E de dividendes

à 3%
année 0 : 3000 E
année 9 : 6072 E

à 4%
année 0 : 4000 E
année 5 : 6211 E

Malheureusement, en euros constant, cela risque de ne pas suffire et il faut rajouter qqs années selon les hypothèses d'inflation ?

Du coup, pourrais-tu préciser tes hypothèses pour arriver respectivement à 10, 16 et 24 ans ?

Merci de ton aide

Olivier a dit…

@Yoan, merci de ton message. Pour ce qui est de mes simulations, j'ai simplement pris un pourcentage initial (par exemple 4%) que j'ai incrémenté de 5% année après année, soit 4,2% la 2ème année, 4,41% la 3ème, etc... Ici, je ne considère donc qu'une action achetée à un cetain prix de départ, avec un certain rendement, et je regarde comment peut évoluer ce rendement. Je ne prends pas en compte un éventuel réinvestissement des dividendes perçus les années précédentes.
Ton calcul est donc un peu différent si je comprends bien. par exemple tu investis 100000€ à 4%, la première année, tu perçois en effet 4000€ puis la 2ème année ce sont 104000€ (avec 4000€ réinvestis) que tu fais travailler à cette fois ci 4,2% (4% augmenté de 5%)...ceci dit, en année 5, je n'ai que 5755€, pas 6211€ ?
Voilà j'espère t'avoir un peu éclairé sur mon calcul.bonne journée

Yoan a dit…

Merci pour les précisions. J'avais donc bien compris votre calcul et je continue de penser qu'il est TRES pessimiste pour un investisseur particulier qui réinvestirait les dividendes.

Vous avez bien compris mon calcul et effectivement, il faut rajouter 1 an à tous mes calculs, j'ai tout décalé dans Excel … merci d'avoir corrigé.

Ce qui importe, je n'ai pas d'avoir 104 000E en fin d'année 1 mais d'avoir réinvesti pour avoir 4% d'actions en plus. Si vous en aviez 100 qui rapportaient chacune 40, vous en avez désormais 104 qui rapportent chacune 42E … et ainsi de suite.

Par ailleurs, si l'on regarde les aristocrates du dividendes (pas logeable dans un PEA pour la plupart) on s'aperçoit que certes le rendement immédiat est faible mais que l'augmentation du dividende est bien supérieure à 5%/an … Regardez Becton Dickinson …

Je fais le même genre de simu que vous pour mon portefeuille mais je prend 10% d'augmentation de mes revenus PEA+Compte titres par an en comptant ré-investissement des dividendes (qui augmente le nombre d'actions) + l'augmentation intrinsèque du montant des dividendes

On verra si j'y parviens … sur le compte-titre, le nouvel acompte de 21% risque de me poser des soucis … à suivre

Lio a dit…

Salut Olivier,
Investis dans les trackers. Avec quelques trackers bien choisis et diversifiés tu obtiendras sans doute un rendement proche de 6% et sans effort...

Mike a dit…

ton point de vue est intéressant. après il faut bien choisir son objectif.
cherches t'on un revenu immédiat??? un revenu différé??? construire un capital??? diversifier un capital???
si on cherche un revenu immédiat, les dividendes croissants nécessitent un capital plus conséquent en raison de rendements plus faibles. Si tu veux préparer ta retraite et que tu disposes de 20 ou 30 ans alors cette stratégie est pertinente.

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...