lundi 1 octobre 2012

Quels risques à acheter des actions France Telecom ?

Après 3 années de dividende à 1,40€ par action, il ne fait plus de doute que les dividendes 2012 et probablement 2013 seront en baisse.

Et pourtant, je viens tout de même de renforcer vendredi dernier la ligne France Telecom de mon PEA, avec 50 nouvelles actions au cours de 9,47€.

Je cherche à obtenir un revenu passif issue d’actions à haut rendement. L’idéal est bien sûr des actions aux dividendes croissant, année après année…et France Telecom ne répond pas vraiment à ce critère.

Mais justement, est-ce que la remise à plat du dividende de France Telecom ne serait pas une bonne nouvelle pour les années à venir ?

A un prix de revient unitaire de 9,47€ et le dividende 2011 de 1,40 par action, le rendement aurait été de 14,78%...

Il faut donc à présent oublier ces rendements à 2 chiffres délirants. A quoi peut-on s’attendre pour les 2 années à venir ?

J’exclus personnellement une suspension totale du dividende, le principal actionnaire, l’Etat aurait trop à perdre après avoir perçu près d’1 milliard d’euros en 2011.


Quel rendement espérer alors ?

Dans le graphique ci-dessous, j’ai simplement calculé le rendement de l'action France Telecom en fonction d’un éventuel montant de dividende à venir, et ce pour un prix d’achat des actions de 9,47€ :


Quel est le dividende à venir probable ? 1€ par action ? 0,7€ par action ?

Et ce que l'on voit c'est que même avec un dividende divisé par 2, soit 0,7€ par action le rendement reste supérieur à 7% ! ça permet de relativer les risques pris...

Ce scenario me parait crédible et qui me satisferait amplement.

On repartirait sur un rendement bien plus raisonnable, tout de même bien supérieur à de nombreuses sociétés, avec peut-être de belles opportunités de croissance d'ici quelques années. 

Bien que je ne sois pas un grand défenseur de France Telecom (ni même client d'ailleurs...), la situation n’est pas si mauvaise que cela…notamment en téléphonie mobile. Orange a à priori stabilisé sa part de marché, après l’effet Free Mobile.

Reste à attendre fin Octobre, lors de la présentation des résultats du 3ème trimestre, pour en savoir davantage sur le futur dividende...


Dites-moi ce que vous en pensez ! Est-ce un si grand risque que cela d’investir actuellement en actions France Telecom dans une optique long terme et de rendement ?

38 commentaires:

Anonyme a dit…

En voilà un beau graphique et un bel article pour démontrer sous nos yeux ébahis que 14 divisé par 2 égale 7 .... ;-)

Anonyme a dit…

Risqué dans FTE ? Non dans le sens où la société ne fera pas faillite, mais oui si tu cherches à dégager des plus-values ou obtenir une rémunération intéressante sur le long terme !

A quoi ça sert de recevoir 1000€ de dividende chaque année, si on perd 1000€ sur la valorisation chaque année ? Cela revient juste à mettre l'argent dans une tirelire, puis le retirer de temps en temps...

Ceux qui ont investit dans FTE sont souvent dans ce cas là, voire pire ! Suffit de regarder l'évolution du cours et l'évolution du dividende : il valait mieux placer son argent dans un livret A...

Les actions à forts rendements : why not... Mais ce n'est pas ce qui compte le plus je pense pour investir...
Ce qui est important selon moi :

- la croissance à venir, portée par le secteur d'activité et les oppportunités futures. FTE : c'est pas top ça... Trop "vieillotte" comme entreprise, alors que ça bosse dans un secteur qui évolue chaque jour ! Iliad est bien placée sur ce créneau mais gare à sa valorisation...

- la situation financière solide et pérenne. FTE n'est pas terrible non plus dans son secteur. VIV fait même un peu mieux.

En se basant sur ces 2 simples critères, on trouve des entreprises bien plus intéressantes sur lesquelles investir :

- Sanofi dans ton PEA me semble être une bonne valeur. Elle possède une situation bien solide pour saisir les opportunités des pays émergents qui vont connaitre un boom "de la santé" après le boom "économique" qui commence à s'essoufler.

- Edenred, aussi dans ton PEA, est très solide financièrement. Le passage au numérique va la faire croitre encore plus. Mais il faudra être patient (>2016) pour en profiter pleinement.

- Et sinon, comme belles valeurs de croissance et solide financièrement pour saisir les opportunités à venir:

Essilor : longueur d'avance incroyable, le rendement est peut-être faible mais en croissance incroyable, donc au final il est énorme pour ceux qui ont investi il y a quelques années)

Gemalto : le "Essilor" de la sécurité numérique, avec les paiements mobiles, le cloud etc. Superbe valeur ! Si aujourd'hui le rendement n'est même pas de 1%, dans 10 ans (stratégie long terme), par rapport au prix d'aujourd'hui, ça peut allégrement dépasser les 7%

Eurofins Scientific : idem, côté bio-analyse et certification alimentaire etc.

Sartorius Stedim : idem, car le médicament de demain c'est la protéine (et pas le produit chimique) quand on regarde le pipeline des molécules en cours de certif. Et aussi Sartorius est un excellent fournisseur de matière bio.

Hologram Industries : la petite pépite du compartiment C... Va équiper les passeports chinois... Et fort à parier la majorité des futurs documents administratifs qui vont passer au numérique.

J'en oublie d'autres...

Voilà pour mon avis !

R a dit…

Bonjour Olivier,

Je me pose exactement la même question et je suis sur le point également de renforcer ma ligne FT.

Au delà de l'analyse faite sur le rendement avec dividende (je ne sais plus ou j'ai lu qu'il serait d'environ 0,8€ en 2013) je pense que l'action est également injustement massacrée.

Depuis Juillet et l'ouverture de mon PEA, l'action a perdu presque 18% ce qui me semble excessif.

Merci,

Olivier a dit…

@Anonyme, oui merci ;-) ! je voulais surtout montrer la tendance en fonction du dividende….le fait que quelquesoit la baisse à venir, le rendement devrait rester « haut ». mais en effet, y a rien de très sorcier en effet !

@Anonyme, merci pour ce point de vue très détaillé. Et merci de tes recommandations. C’est justement là le problème de beaucoup d’entre nous je pense, avoir le temps et la capacité d’analyse pour dénicher les sociétés de demain, celle sur lesquelles le gain se fera sur le cours de l’action. J’ai un peu tenté les biotechnologies à une époque, sans grand succès. Je ne dois pas être le plus doué dans cet exercice, j’estime donc que pour moi le risque est plus grand de miser sur la croissance future d’entreprises, que de prendre une petite part de leurs bénéfices. Les actions de rendement sont probablement moins volatiles, mais m’évitent une bonne part de stress. J’y investis avec davantage de confiance. Mais néanmoins, sur le fond, si tes choix sont les bons, tu seras certainement gagnant. A bientôt !

@R, j’aurais plutôt tendance à te rejoindre sur le cours de l’action, ceci dit, est ce que l’annonce officielle de la baisse du dividende ne provoquera pas encore un petit creux supplémentaire ? ou est-ce déjà intégré dans le cours ….

Forfait Free a dit…

Personelement, je ne m'y risquerais pas. LA conjoncture n'est pas idéale... et le secteur je n'en parle même pas :)

Anonyme a dit…

Entre passer des biotechs (investissement très risqué, très volatil) aux grosses valeurs à forts rendements (investissmement parfois mou, et parfois tout aussi risqué quand le dividende "saute" ! cf PagesJaunes...), il y a aussi d'autres techniques intermédiaires.

Sachant que la très grande majorité des traders ne gagnent pas d'argent avec leurs trades, et que 99% des gérants de fonds ne battent pas le marché ou leur indice de référence (quand on inclut les frais de gestion), le mieux si on veut pas s'embêter :
C'est de prendre un tracker S&P500 dividende réinvestis + d'autres tracker pour diversifier (un Eurostoxx + un en Asie) avec toujours dividendes réinvestis !

Si on tenait compte des dividendes réinvesti, le CAC40 serait bien plus haut (dans les 6000 je dirais), et le S&P500 à un sommet inimaginable !

Donc voilà une stratégie toute simple :
- renforcer ses trackers qui tiennent compte des dividendes lors des crises
- profiter tranquillement des dividendes le reste du temps !

Pas besoin de gestion, pas de stress, et peu de frais de gestion (trouver les trackers avec le plus faible frais de gestion, de l'ordre de 0.5%), et sur le long terme (>10 ans) : vous battrez 99% des SICAV et autres FCP en ne faisant rien de compliqué ^^

Anonyme a dit…

Ne s'intéresser qu'aux dividendes sans se soucier du cours de l'action, c'est une très mauvaise stratégie.

FTE est clairement baissière, et au vue de la conjoncture et du marché mobile, ça ne va pas aller en s'améliorant. Tu vas toucher 1 voire 2 ans de dividende à 10% de rendement, et puis ça va passer à 5% et puis finalement 0%. L'Etat a beau vouloir laisser des dividendes élevés, si les bénéfices diminuent les dividendes diminueront. Tu vas vouloir vendre pour te positionner sur d'autres actions, sauf que tu aura perdu 50% (voire plus ?) de ton capital.

Je te laisse faire les calculs, mais pour compenser une perte de 50% sur le capital, il te faut bien plus que 14% de rendement (et sur plusieurs années ... et c'est sans compter le coût d'opportunité).

Conclusion : ta stratégie long terme est perdante. Tu restes trop borné sur les dividendes et ça va tôt ou tard se retourner contre toi.

Bien à vous.

Sovanna Sek a dit…

Bonsoir,

Personnellement, je n'investis pas personnellement dans les télécoms car ils sont assujettis aux décisions politiques et à une réglementation des prix laissant peu de marge de manœuvre.
Quand l'Etat est actionnaire, il y a toujours des ingérences stratégiques à l'image d'EDF ou GDF Suez.
Enfin sur les propos du dernier commentaire @Anonyme ou celui qui me précède, je préfère rester mesurer et ne te laisse pas influencer.

Cordialement.

Anewg a dit…

Tu es fidèle à ta stratégie, et j'estime que c'est ce qui importe à la vue de tes résultats. Ensuite, je ne connais pas ce sujet mais les anonymes qui arrivent en terrain conquis avec toutes les recettes magiques ne me séduisent que peu. Ils ont peut-etre raison, peut-etre pas...et mon a priori me guide vers cette conclusion: à moins d'être devin, reussir en ce domaine nécessite certes de la clairvoyance mais aussi de la chance!

Phil a dit…

Bonjour Olivier,

Je te dirai tout simplement : "Les conseilleurs ne sont pas les payeurs".
Je pense que pour bien investir, il faut s'isoler du bruit, bien analyser la société en question, et faire un choix en adéquation avec sa stratégie/profil.

Bonne journée

Grégory@Finance personnelle a dit…

Article très intéressant, autant par l'article lui-même que par les commentaires qui en découlent.

Personnellement, actuellement, j'ai tendance à éviter les télécoms. Le marché est très (trop) mouvant, avec Free qui l'a bien agité (et la poussière n'est pas retombée) et l'état, principal actionnaire, qui cherche des fonds et des sources de financement.

Donc je passe mon tour ...

Alex de la bourse à long terme a dit…

Bonjour,

je ne vais pas te faire une analyse technique sur cette valeur car tu devines ce que j'en penses ;)

A mon avis au cours actuel de 9,50€ il serait plus sain que celle-ci voit le rendement de son dividende baisser fortement de 30 à 50%.

Personnellement, je préfère acheter une valeur qui monte doucement et dont le dividente monte lui aussi doucement et c'est le cas par exemple de Essilor ou Sanofi.

Alexandre

Sylvain a dit…

Bonjour,

Pour moi, l'Etat-actionnaire a déjà fait moults preuves de son incompétence. Le dividende aurait déjà du être diminué depuis longtemps.
Les anciennes entreprises publiques sont sclérosées par leur passé et leur structure inefficace.
Maintenant, c'est ta stratégie et je trouve aussi bien que tu t'y tiennes.

Bonne journée.

Sylvain

Anonyme a dit…

Cela ne sert à rien de rester entêter dans une stratégie qui ne rapporte rien... Le marché a toujours raison.

Il faut pas "renforcer" dans son erreur, et savoir changer de cap et prendre ses pertes.

Prendre un tracker sur le marché est au final ce qu'il y a de plus simple, et vu que les trackers (quasi tous) redistribuent les dividendes, ça fait une bonne rémunération sur le long terme...

Et franchement, le jour où le CAC40 n'existera plus et/ou que toutes ses entreprises ne donnent plus de dividendes, c'est pas demain la veille...

Patrick Garnier a dit…

Bonjour

L'action est très basse et Normura vient d'annoncer qu'il ne s'inquiète pas pour le dividende dans les deux prochaines années.

Une action défensive à intégrer dans le cadre d'une stratégie de long terme : http://bit.ly/NFsXJu

Patrick

Olivier a dit…

Merci à tous de vos commentaires, on sent bien un certain manque d’optimisme sur ce titre… ! Mais cohérent avec les retours que je pensais avoir ! j’espère bien que le blog sera encore actif d’ici 2 ou 3 ans pour faire un point sur l’évolution du cours et du dividende de France Telecom ! Je suis probablement un peu moins négatif, même si bien sûr je n’ai aucune certitude…à suivre !

Anonyme a dit…

je ne suis pas d'accord avec la plupart des commentateurs .
J'ai personnellement une ligne FTE qui représente 20% de mon portefeuille .
Et j'ai renforcé tout recemment à 9.39€, le titre semble avoir trouvé un support solide aux alentour de 9.50€ .
Je ne crois pas comme l'auteur que le dividende baissera dans de telles proportions .
Si le Qatar a investi dans FTE sous les 10€ , ce n'est certainement pas pour perdre de l'argent .

Anonyme a dit…

Systématiquement, lorsque tu fais un article sur la bourse et tes positions/stratégies, je ne peux pas m'empêcher de me faire la même remarque : Pourquoi est-ce qu'il investi tellement peu en actions par rapport à ses projets immobiliers ?

Tu nous fait des beaux graphiques, tu vantes les 14% de FTE et même les 7% si le dividende est divisé par deux (sous entendu c'est quasiement un placement sans risque). Mais en réalité toi-même tu n'y crois pas. Tu viens récemment de vendre ta maison pour 160 000€ et t'as renforcé ton PEA de 5 000€. Laisse moi rire...

Je pense que comme Anonymous du 1 Octobre, ta stratégie est bancale sur le long terme, et au fond de toi tu le sais. Par contre tu essai de nous vendre tes idées de manière ultra-optimiste parce que personnes ne s'intéresseraient à aux articles d'un gars qui perd de l'argent.

Avec moi ça ne marchera pas. Je préfère observer ton comportement global, il ment moins que ton clavier.

ChrisToonet a dit…

En fait il faudrait un tableau qui combine les évolutions possibles en hausse ou en baisse du cours d'une action, avec celles du dividende, pour en déduire jusque dans quelles limites cet investissement reste profitable ( supérieur au livret A !!!)

Olivier a dit…

@Anonyme, et pourtant je peux te dire que j’y crois fermement ! j’ai déjà investi 16000€ en 1 an et demi, ce qui n’est pas rien…en tout cas pour moi. (soit 2 fois plus que ce que j’ai mis de ma poche en investissement locatif). La conséquence est qu’en 2013, je toucherai au moins 1100€ de dividendes. J’aimerai en effet injecter davantage : mais y a 2 freins : 1, la situation éco mondiale qui me pousse à investir tranquillement, progressivement…2, j’ai une famille qui aspire entre autre à redevenir propriétaire d’ici quelques temps : il me reste 150000€ actuellement non touché, ça constituerait un bon apport, mais seulement un apport. Et oui, il faut aussi faire avec des contraintes dans la vie ! Je pourrais aussi très bien me vanter en vous racontant des histoires, que je viens de mettre 100000€ en bourse, que voilà mon objectif de 6000€ de dividendes annuels est déjà atteint. Mais quel intérêt ? je vous raconte mes expériences, bonnes ou mauvaises, mes petites avancées. Peut-être que ma stratégie est bancale ? et bien justement, j’aimerais bien arriver à vous la faire suivre sur la durée. Et là on pourra conclure.

Easy-Trader.fr a dit…

bonjour Olivier,

En effet l’appât du dividende est tentant. Ce que l'on peut dire c'est qu'il faut acheter au son du canon. La période est propice, même pour France Telecom. D'autant plus que le dividende 2013 sera de 1,06€ soit 11% de rendement environ.

Patrick Garnier a dit…

Bonjour

Il faut savoir quand même qu'on annonce une érosion des résultats sur les deux prochaines années.

Espérons que Normura a raison pour le dividende

Patrick

Anewg@moins-cest-mieux.com a dit…

Moi je vois bien Olivier mettre ses 160000 euros dans des actions, subir un krach boursier titanesque et aller voir son épouse pour lui expliquer que demain elle ira vivre dans un 2 pièces en colocation... Pour reprendre une expression à la mode en ce moment, il agit "en bon père de famille". Et 5000 euros, pour moi, c'est énorme...

passion-locatif a dit…

C'est drôle cette manie de toujours critiquer les blogueurs qui tentent de faire partager leur histoire. Que font ces anonymes pour permettre à des gens "normaux" d'obtenir des informations gratuites. Moi, par exemple, je suis nul en bourse et j'apprends doucement. Cela ne signifie pas que j'investirai dans ce domaine mais je prends des notes. C'est précieux de pouvoir s'immiscer dans la compta d'autres personnes. Qui ouvre son compte bancaire à la vue des autres ? Qui parle ouvertement de ses achats, de ses dettes, de ses soucis ? Pas grand-monde...

ChrisToonet a dit…

Est ce que je "pige" ?
Si j'ai acheté une action FT le 1er janvier à 12.40, elle vaut aujourd'hui 9.45, et même avec un dividende de 1.20 il ne me reste que 10.65 sur 12.40 ! MAIS ! le consensus dit dans 3 mois cette action vaudra 12.00 ! et la juste valeur Morning Star dit mieux 19.00 ! C'est sans doute là que réside le bon choix !!

Olivier a dit…

@Christoonet, personnellement je ne me fie pas du tout aux consensus de valeurs de cours à venir…de façon générale, je raisonne différemment, en « oubliant » la valeur de mes actions (pas totalement, ça reste difficile de ne pas jeter un œil dessus par moment…).
Je raisonne donc sur 10, 20 ou trente ans, et ce qui compte pour moi, c’est d’avoir acheté quelquechose (des actions) qui va me rapporter, peut-être à vie (si je ne revends pas, si la société ne fait pas faillite, etc…) des revenus chaque année. De façon similaire à mon studio qui me rapportera des loyers à vie. Je ne fais jamais estimer la valeur de mon bien locatif, peu importe, je ne compte pas le revendre. Pour les actions c’est un peu le même cas de figure pour moi. (c’est en pratique un peu plus complexe, si la société va mal, si le cours baisse beaucoup, les dividendes (mes loyers) risquent aussi de baisser fortement…c’est un peu moins vrai avec l’immobilier. Bonne journée

easy-trader.fr a dit…

@passion-locatif

d'accord avec toi. La critique doit être constructive.

Arnaud D'Avenir Plus Riche a dit…

Pour ma part je ne pense pas investir dans FT, pourtant je ne suis pas contre les actions à haut rendement, seulement je ne crois pas en l'avenir de FT sous la forme actuelle. Si je devais choisir, je m'orienterais sur ILIAD.

L'idée quand j'investis c'est de croire que cette société sera encore présente dans 20 ou 30 ans avec un espoir de croissance.

Il est par ailleurs important de suivre les réunions d'information ou les assemblés des actionnaires pour faire des choix.

Olivier bonne continuation.

ThePress a dit…

Ça vaut ce que ça vaut mais pratiquement tous les analystes recommandent de rester à l'écart de FT. En fouillant sur d'autres forums boursiers, je constate le même comportement.
Personnellement, j'éviterai aussi, du moins pour le moment.

Etienne a dit…

CE qui me gêne un peu Olivier, dans la présentation de ton article, est que tu abordes le "risque" sur FTE par le biais du dividende.

Si l'entreprise est en bonne santé et fait des bénéfices, alors elle versera un dividende.
Quand nous sommes actionnaires d'une entreprise, c'est cela qui doit guider notre conduite, me semble-t-il.

Donc, il faudrait plutôt tabler sur des éléments tangibles pour se faire une idée du "risque" de la société du type : le niveau de cas flow dégagés par l'entreprise lui permet-il d'assurer le paiement de sa dette sans problème ?

Le niveau du free-cash flow permet-il de payer le dividende de manière raisonnable ? Par raisonnable j'entends est ce que le pay out ratio est modéré? La réponse à cette dernière question est clairement NON.

Dans ce cas prévis, en tant qu'actionnaire long terme, même si je ne suis pas actionnaire de FTE, je préfererais que l'entreprise paie un peu moins ses actionnaires pour rembourser un peu de dettes et surtout investir dans des projets rentables.

Le ROE moyen de FTE est de 13% sur 10 ans. Pour l'entreprise, et donc pour l'actionnaire individuel, est-il préférable que FTE, réinvestisse à un taux de 13% de ROE ou bien verse un dividende de 10% ?

Pas besoin d'être un génie des maths pour comprendre que 13% > 10% et que l'entreprise gagne plus d'argent en réinvestissant plutôt qu'en distribuant un dividende plantureux...sans compter que ce dividende est taxé par l'Etat alors que l'argent non-distribué n'est pas taxé.

Enfin, et c'est un cercle vicieux : plus l'entreprise paie de dividende à 10%, moins elle en garde pour réinvestir à 13%, mois elle gagne d'argent, plus la viabilité est remise en question.

Ce serai si simple de fixer un pay-out ratio aux alentours de 50% (ce que je trouve déjà énorme, soit dit en passant) et de se tenir à cette règle.

Ce point d'allocation de capital est crucial et, comme par hasard, c'est sans doute dans ce domaine, que Buffett est le meilleur....

Anonyme a dit…

Souhaites-tu encore renforcer ta ligne de FTE ? D'après les perspectives du groupe, le cours et le dividendes vont encore se réduire pendant quelques années... Avec de la chance se stabiliser. Mais le rendement, au final, sera ridicule sur le long terme (en tenant compte de l'inflation) car le dividende n'est pas parti pour croitre, bien au contraire.

FTE est une société "vieille", mal dirigée, engluée avec l'Etat, qui a du mal à se moderniser et qui s'est trop "engraissée" pendant sa période "d'oligopole". Est-ce que FTE a les moyens de se moderniser radicalement et de rattraper son retard ? Vu l'organisation interne, le management, la culture de l'entreprise, le secteur et la vitesse d'évolution des télécoms : j'en doute fort !

Garder FTE, c'est au final passer à côté de jolies affaires, surtout en ces temps de crise... Même le CAC40 surperformera de loin à long terme FTE (en comptant les dividendes réinvestis)...

Olivier a dit…

@Anonyme, je ne cherche pas spécialement à défendre France Telecom, sur le fond, je suis assez d'accord avec toi, un peu moins pessimiste cependant sur le moyen / long terme. Renforcer ? je ne sais pas encore, vendre ? pas pour le moment en tout cas. Avec un dividende de 0,8€ mes dernières actions restent rémunérées à 8,57%. Effectivemet, le point clef sera l'évolution des 2 ou 3 années suivantes. En tout cas une situation intéressante à expérimenter...A bientôt !

Anonyme a dit…

Ils réduisent leur dividendes pour éponger la dette c'est une bonne chose et un signe de volonté de désendettement de FT. Société vieillissantes = départ à la retrait = salarié jeunes et donc moins cher ou réduction de personnel. en 2018 70% du personnel sera à la retraite! (info non vérifié)
Le titre va être chahuté en 2013 mais c'est une stratégie à long terme.
0,8E pour une action avec un PRU de 9 c'est 9% de rendement,c'est pas dégeux.

Personnellement je renforcerai dès que j'estime le prix suffisamment bas pour améliorer mon PRU.

Anonyme a dit…

vu le bilan social de FT : d'ici 2020 la moitié des employés sera en retraite. Vu les embauches prévues il ne sera remplacé qu'une personne sur 4 environ. Déjà aujourd'hui il y a environ 25000 emplois sous-traités en France chez FT, donc si la situation empire, il y aura toujours une marge de manoeuvre côté sous-traitants pour ajuster les coûts. De plus dans tous vos commentaires, vous oubliez que FT ne réalise que la moitité de son CA en France : la croissance viendra de l'étranger. L'Afrique est l'Asie de demain. FT a plus de clients en Egypte qu'en France et détient 100% de Mobinil depuis cette année. A 8€ l'action aujourd'hui, c'est cadeau. Cette valorisation n'a aucun sens. Certains disent "les analystes recommandent de rester à l'écart de FT", sont-ce les mêmes analystes qui disaient en 2000 de renforcer sa position FT à 150€? la plupart des gens achétent quand ça a déjà monté (quand on voit un graphique qui va vers les nuages c'est attrayant) et vendent quand ça a baissé (un graphique qui plonge ça fait peur) : c'est exactement le contraire qu'il faut faire. Cette entreprise est saine, ce secteur a un avenir (aujourd'hui qui se passerait d'internet ou d'un portable?). Si FT perd trop de parts de marché en France, l'ARCEP lui lâchera la bride. Depuis l'arrivée de Free, c'est SFR qui souffre le plus, et Bouygues en 2e. Tôt ou tard il y aura consolidation, les prix ne baisseront plus. Si les terminaux ne sont plus subventionnés c'est Apple qui va pleurer, pas FT. La seule crainte que j'ai pour FT, c'est une importante dépréciation des écarts d'acquisition, et encore ce ne serait que des pertes comptables, pas opérationnelles, ça n'aurait pas d'influence sur la trésorerie. Bref si vous avez de l'argent à placer sur du long terme (à mon avis au moins 10 ans) : foncez!

Anonyme a dit…

Moi je viens d'alléger à 9 , il y a d'autres valeurs sur laquelle se positionner/renforcer (néopost,rallye, dnxcorp....)
grosse incertude sur cette valeur , on le voit dans les commentaires (bon sondage)....

actions françaises avec dividends a dit…

Great overview... I like dividend investing. High dividends do not automatically equal a good investment is a good one. I look for companies that continually increase their dividends (i.e. the Dividend Aristocrats) over those that have the highest dividends.

dividende français

Richard Gere a dit…

Face à la pression concurrentielle et la régulation du poids, le Groupe anticipe une baisse de 1 milliard d'euros de cash flow opérationnel en 2013. Il réduit le dividende à 0,80 euro par action.

Dividendes Francaise

Anonyme a dit…

Nous voyons à ce jour une belle brochette de guignols, qui n'ont jamais creusé la valeur intrinsèque de cette belle entreprise, un fleuron de notre pays (263 millions de clients dans le monde).

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...