mercredi 15 février 2012

L'importance d'avoir plusieurs sources de revenus

Combien avez-vous de sources de revenus ?
Pour ma part, j’en ai identifié 9, en tout cas 9  catégories principales, elles mêmes pour la plupart diversifiées. 

Développer plusieurs sources de revenus est bien sûr une solution incontournable sur le chemin de l’indépendance financière.

Mais on en tire des bénéfices bien avant d'avoir atteint le but ultime !

Même si finalement on conserve son emploi salarié, avoir des revenus alternatifs offre une sécurité financière (bien meilleure qu’un CDI !) et réduit ainsi notre exposition au stress. Les conséquences d’une perte de travail sont moindres, différentes en tout cas.  

Comme n’importe quelle entreprise, il faut éviter de dépendre d’une seule et unique source de revenus. Surtout si celle-ci provient d’un emploi salarié, qui n’est garanti à vie pour personne, quelquesoit son statut !
Sauf peut-être à avoir une expertise particulière qui nous rend indispensable et qui se monnaye en plus très bien….

C’est peut-être un constat qui a du mal à être accepté, mais je pense qu’aujourd’hui chaque individu devrait prendre en charge lui-même sa sécurité financière, ne jamais se reposer entièrement sur un salaire ou d’éventuelles aides sociales.

Et je pense que l’impact va alors bien au delà, étant moins sensible à un risque de licenciement, on sera amené à oser davantage, à prendre plus de risques, à envisager davantage un changement de vie, un changement de travail… il devient plus facile d’envisager d’investir un peu de cet argent supplémentaire, quitte à prendre quelques risques, ce que l’on ne ferait pas avec uniquement ses revenus salariés destinés avant tout au budget familial.

Commencer à développer de nouvelles sources de revenus est le début d’une spirale vertueuse.


La diversification de mes revenus

Pour la première fois en 2011, 25%, un quart de mes revenus totaux ne provenaient plus de mon travail salarié !

Dit autrement en quelques années, 3 ou 4 ans, je me suis octroyé une augmentation de 33% ! Par rapport à mon seul salaire, j’ai à présent un tiers de revenus en plus…

Pour 100€ de salaire, j’ai aussi gagné 33€ de revenus alternatifs ou passifs.

Un premier pas dans ma volonté de dépendre de moins en moins de mon employeur...

Depuis une douzaine d’année que je suis embauché dans la même entreprise, j’ai connu 3 plans sociaux, tous suivis de très belles reprises d’ailleurs, mais d’autres arriveront forcément.

Je n’ai jamais trop mal vécu ces périodes, pensant pouvoir rebondir ailleurs au cas où, mais lors de la prochaine restructuration, je relativiserais encore davantage ! (et je comprends aussi mieux à présent pourquoi certains ont profité de ces plans pour partir avec un gros chèque en se portant volontaire, certains d'ailleurs que je savais être des investisseurs immobiliers actifs…)

Surtout que j’ai actuellement la conviction qu’avec un peu plus de temps disponible, je pourrais significativement booster certains de mes revenus alternatifs, sans compter d’autres idées que je n’ai jamais eu le temps de développer.

Voici donc ma diversification sur 2011, avec outre les revenus salariés, 8 autres sources de revenus :



Bien que ma focalisation ces dernières années soient de faire croitre mes revenus annexes, je ne crache pas du tout sur mon salaire ! Bien au contraire !

Le salaire est aujourd’hui pour moi non seulement un moyen de couvrir l’ensemble de mes dépenses, mais surtout, j’en tire une capacité d’épargne, une capacité d’investissement, qui me permet donc de faire croitre plus vite les autres revenus passifs et alternatifs.

Je m’efforce donc aussi de faire ce qu’il faut pour faire croitre ce salaire bien sûr.

Arriver à voir son salaire pas uniquement comme un élément indispensable pour vivre, mais aussi comme un levier pour gagner de l’argent autrement, change un peu la donne.

Aujourd’hui, je n’ai pas l’impression de vendre mon temps « bêtement », j’ai aussi l’impression d’utiliser ma société comme levier pour développer plus rapidement d'autres sources de revenus ...

C’est un peu plus valorisant et motivant…


Des sources de revenus elles-mêmes diversifiées

9 sources principales de revenus annexes donc, mais quand on y regarde de plus près, on pourrait même faire ressortir une diversification bien plus grande.

Si je prends quelques exemples :

  • Revenus du blog : 9 sources (et encore, j'ai regroupé par catégorie, ça pourait encore être plus morcelé que ça...)


A l’inverse, je manque de sous diversification avec l’immobilier et mon seul studio loué en meublé.

La diversification est critique en ce sens qu'elle assure aussi une pérennité et une certaine stabilité à ces revenus annexes. Plus on est diversifié, plus l'impact est mineur si une source venait à faire défaut.

Par exemple, sur mon PEA, si l'une des sociétés que j'ai en portefeuille venait à baisser subitement son dividende, ça n'impacterait que légèrement le montant global des dividendes que je vais toucher.

L'exemple inverse est le manque de diversification de mon revenu "immobilier". Pour le coup, si je ne loue pas ou si mon locataire ne paye pas, mon revenu locatif global tombe à 0. Les investisseurs immobiliers se ne limitent jamais à un seul bien...


Ma focalisation actuelle

Développer ce quartier vert du camembert ! Ces 25 % de revenus annexes qui procurent déjà un premier sentiment de liberté financière, mais que j’espère bien faire croitre davantage.

Le développer, en agissant sur les sources déjà existantes (un investissement immobilier supplémentaire par exemple ou des achats supplémentaires d'actions à haut rendement), mais aussi en essayant d'ajouter d'autres sources, et ça c'est encore plus intéressant ! (Pour accroitre la diversification, mais aussi pour le plaisir de travailler sur d'autres projets !)




Il parait que le chiffre d’1 million d’autoentrepreneur a été atteint ! Avec beaucoup de résiliations aussi et de déçus, mais ce n’est pas le propos ici, c’est surtout un signe fort que des centaines de milliers de français cherchent activement à développer des revenus alternatifs ! par nécessité peut-être souvent, mais aussi par prise de conscience qu’on en peut plus se permettre de ne dépendre que d’un travail salarié toujours précaire, quelque soit son statut !


Et pour ceux qui souhaitent encore se lancer, je vous renvoie également à cet article, dans lequel j’expliquais quel était selon moi l’outil indispensable pour bien commencer et surtout pour maintenir sa motivation lors des premiers mois : un 2ème compte courant, totalement indépendant de votre budget quotidien. Chaque euro gagné sera ainsi parfaitement visible, et vous en serez très fier, même si ce n’est qu’un euro…


Avez-vous réussi à développer plusieurs sources de revenus ? Combien en avez-vous ?


Sur le même thème :

22 commentaires:

Julien EspritBusiness.fr a dit…

Le détail sur tes revenus du blogging est intéressant, car on a toujours très peu de visibilité sur ce genre de business ;-) merci.

Francois // SuccessTool a dit…

Pour quelqu'un comme moi qui cherche également l'indépendance financière, tes articles du genre sont très instructifs et très motivants! Merci ;-)

Arnaud d'Avenir-plus-riche a dit…

Merci pour ton article, il montre qu'il est tout à fait possible en étant salarié de développer ses revenus, et au bout de trois ou quatre ans c'est un beau résultat. Ce n'est pas un enrichissement rapide, mais les fondations sont excellentes, je te souhaites de continuer dans cette voie, bon courage.

Pour ma part, j'ai pris conscience qu'il fallait développer des revenus alternatifs depuis un an et demi. Tranquillement, je les fais se développer, c'est minime, mais je compte bien les faire grossir.

Fabien de Argent-Pour-La-Vie.com a dit…

Bravo car tu as déjà réalisé une partie du chemin vers l'indépendance financière. Je rejoins les commentaires précédent en ce sens qu'il est rare d'avoir les détails des revenus générés par un blog. C'est une source d'information, merci.

Joel a dit…

J'aime beaucoup les dessins de tartes, ça donne une vision immédiate de la répartition des revenus. Ce qui serait pas mal aussi, c'est de faire le même travail pour les dépenses et l'investissement de départ. De cette manière, tu peux te baser sur un véritable bilan financier pour optimiser le rendement de chaque poste.

Livret A:
Investissement: 10.000
Cout annuel: 20€
Revenus annuels: 250€
Temps de travail: négligeable
Rendement annuel: 2,3%

Blogging:
Investissement: 2.000€ (formations, matériel,...)
Cout annuel: 340€ (hébergement, mailing,...)
Revenus annuels: 4500€
Temps de travail:4h/semaine
Rendement: 20€/heure

etc...

BiBiboup a dit…

Oula, j'avais jamais pensé à inclure tout cela dans mes revenus.
Par exemple, je considère que le rendement des livret est simplement une réévaluation de la monnaie. (pour compenser l'inflation).
Et je retire les SCPI de mes revenus, étant en période de remboursement d'emprunt.

Donc si en prend toutes les sources de revenus, je suis donc à 8 (salaire, livret, actions, SCPI, AV, GF, Priceminister/ebay, Divers).
Et normalement à 10 à la fin de l'année (création de sites en cours)
Soit en brut environ 20% de mon salaire net. Et en enlevant les emprunts & co, je suis entre 5 et 10%.

Pour les revenus, j'ai fait des comptes spécifiques pour chaque :
- pour le salaire et l'emprunt RP
- pour les dépenses courantes
- pour les loyers et les emprunts SCPI
- pour les dividendes d'actions
Les autres revenus étant actuellement stockés et réutilisés sur place. (paypal par exemple)
Je suis en train de penser qu'il va falloir que j'ouvre un compte pour mes futurs revenus internet.

Pierre-Antoine de Jeune et Actif a dit…

Bel article qui montre en profondeur ta diversification de revenus! Tout le monde devrait se rendre compte que de ne vivre qu'avec son salaire n'est pas optimal.

Bonne journée,

Pierre-Antoine

Anonyme a dit…

J'ai téléchargé le guide car je suis en pleine recherche pour un investissement immobilier(studio ou 2 pièces) dans la région Niçoise et pas simple du tout ! les prix du marché sont hauts, mais grace au tableau excel je fais mes calculs et vraiment merci pour les bons conseils. Je suis tout a fait d'accord qu'il faut diversifier ses revenues et anticiper notre peu de retraite que nous allons percevoir pour beaucoup d'entres nous. Mon objectif, est de ne plus payer de loyer et pouvoir vivre correctement en aidant le fiston dans ses études si besoin. j'en apprends beaucoup. Merci tout simplement
Valérie

Anonyme a dit…

Bonjour et merci pour cet article.
Cependant, je me pose une question.
Etant locatire si je choisis d'investir dans un studio meublé, est-ce que je ne prends pas le risque de ne plus être en mesure d'acheter ma résidence principale plus tard ?

Mathieu Lajoie de comprendrevosfinances.com a dit…

Wow!!! Ce sont toutes des belles sources de revenus. C'est un peu l'objectif que je me suis fixé. Par les ans passés, ce fût la bourse. Maintenant, mon portefeuille s'accroît avec le passage du temps. Cette année, c'est l'immobilier. Avec un partenaire, nous sommes à la recherche d'immeuble pour offrir la location et ainsi, avoir un revenu passif, tout en ayant un portefeuille immobilier qui augmentera au fil du temps. Nous avons d'autres idées, mais une chose à la fois. Focus; comme on dit au Québec

Philippe@Changer de vie a dit…

Merci pour la transparence. Multiplier ses sources de revenus dans un premier temps me semble une bonne stratégie, pour les raisons que tu donnes.
Est-ce que dans un second temps, il n'est pas intéressant de faire des choix pour éliminer les sources qui ne rapportent pas grand chose et mobilisent du temps?

Olivier a dit…

@Joel, merci pour cette idée de suivi très intéressante, qui donne une autre perspective et qui permet aussi de sélectionner les sources e revenus sur lesquelles se focaliser si des choix sont nécessaires. Je vais surement essayer de faire cet exercice…A bientôt !

@Philippe, tu as raison, il arrive aussi un moment où il faut savoir consacrer ton temps et son énergie à ce qui rapporte le plus. Ça rejoint le point de Joel, il ne faut pas forcément se limiter à regarder ce qui est perçu, mais aussi l’effort que ça a représenté (investissement, temps…). Merci de ce bon point !

Olivier a dit…

@Valerie, bon courage pour ta recherche immobilière, soit persévérante et patiente…je suis content si les outils fournis avec le guide peuvent contribuer à ton projet ! bonne continuation…

@anonyme, évidemment investir dans un studio à crédit, signifie s’endetter et donc devrait limiter votre capacité d’emprunt pour une future résidence principale. Avec quelques années de recul, si vous arrivez à démontrer un investissement locatif parfaitement autofinancé, la banque pourrait se montrer plus souple sur votre taux d’endettement…

Phalakone de "Reussiraucanada.fr" a dit…

Bonjour Olivier,

Je suis nouveau sur ton blog et j'avoue que cet article vient de me redonner de la motivation.

Mon portefeuille de fond commun de placement est legerement negatif, mon portefeuille de stock est tres negatif mais disons que celui n'est pas trop grave.

Ce qui m'encourage le plus c'est le fait que 25% de tes revenus proviennent de sources passives, puis je te demander en combien de temps tu as genere des revenus satisfaisants avec ton blog?

Je viens de relancer mon blog il y a 3 semaines et j'espere degager des revenus dessus.

Merci.
Phalakone

Fayez Conseiller en développement personnel a dit…

Bravo, excelent article.
Tu nous prouve que nous ne sommes pas dependant de notre emploi et qu'il est possible pour tout le monde de pouvoir devenir plus libre financierement.
Félicitation et bonne chance pour ta futur liberté financière.

Fayez

Riche Idée a dit…

J'ai à peu près la même répartition sauf que mes revenus alternatifs représentent désormais 32% de mes revenus globaux. En plus cette semaine, j'ai eu la bonne nouvelle d'être augmenter !

Vncent de Nouveau-Bienheureux.com a dit…

C'est une excellent chose de faire ça. Pour ma part, je préfère ton camembert général, ça permet de voir clairement où on en est ! Bon, ça signifie que quand tu es augmenté au boulot, ta part de revenus alternatifs diminue :( ;)

Olivier a dit…

@Vincent, c'est vrai que lorsque je suis augmenté il se passe ce que tu dis...mais c'est pas grave, je prends quand même ;-)! mais comme je le disais, une augmentation est aussi une nouvelle capacité d'investissement qui va générer de nouveaux revenus annexes (plus d'actions achetées, plus de dividendes donc par exemple...). A bientôt!

David a dit…

Article encourageant mais personnellement gagner des centimes avec adsense ca se discute.
Je prefere me tourner vers des sources plus puissantes, meme si cest facile a dire.
En tout cas bravo et continu.
David
www.business-booster.fr

Olivier a dit…

@David, je t'assure qu'à partir d'un certain moment, on ne parle plus de centimes... bien que décriée, Adsense reste pour moi une source très rentable, notamment étant donné son caractère très passif ! bonne continuation

nico a dit…

J'aime beaucoup ton article, tu diversifies très bien tes sources de revenus. J'aimerais bien me lancer dans l'immobilier à mon tour mais je viens de faire construire donc on va attendre un peu ! Sinon de mon côté, j’ai trouvé une source de revenu assez lucrative, je gagne plus ou moins 400$ par mois grâce au parrainage poker sans prendre le moindre risque car je ne joue pas d'argent, je gagne de l’argent lorsque les joueurs que j’ai parrainé jouent. Plus ils jouent, plus ils me rapportent de l’argent bien évidemment. Sur mon blog j’explique comment on peut gagner jusqu’à 500$ par membre parrainé…
Pour ceux que ça interesse, je fais des échanges de liens avec mon blog, n’hésitez pas à me contacter

Cedric Autexier a dit…

Salut, c'est avec plaisir que je découvre ton blog. Tes conseils sont pertinents, mais il n'y a pas que les placements immobiliers et boursiers dans la vie, on peut aussi gagner de l'argent avec les régies a revenus partagés par exemple. As-tu essayé?

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...