vendredi 19 août 2011

Comment mon investissement sur Carmignac Patrimoine me permet de couvrir mes pertes depuis le début de la crise

J’ai évoqué que j’avais continué à investir autant que possible dans des actions à haut dividende ces derniers jours, profitant ainsi du crack boursier et la chute généralisée des cours.

Je voulais revenir ici un peu sur mes investissements en Fond Commun de Placement (FCP) réalisés sur mon assurance vie Fortuneo.

Je n’ai fait aucun versement supplémentaire depuis le début d’année, le capital étant réparti depuis fin janvier sur 4 supports de la manière suivante:

  • Le fond garanti en euros (rendement de 4,10% en 2010… Fond en euros que j’utilise comme épargne de précaution plus rentable que le Livret A, des rachats partiels étant possible si besoin comme expliqué dans cet article) : 30%
  • Carmignac Investissement  (fond actions internationales) : 10%
  • Magellan (fond action pays émergeants): 10%
  • Carmignac Patrimoine (fond diversifié): 50%

Est-ce que j’ai fait des arbitrages ces dernières semaines à l’occasion de la crise financière ? 

Aucun ! je n’ai touché à rien…et je vais surtout ne rien faire, comme justifié plus loin…

Le capital a-t-il était impacté par le crack boursier?

Quasiment pas, une petite perte de 1% environ jusqu’à présent depuis le début de l’été.

Effectivement Magellan a perdu 10% ces dernières semaines, Carmignac investissement a subi également une baisse, à degré moindre, mais ces pertes ont été couvertes par les 2 autres supports : 

_ Un petit peu par le fond en euros bien sûr, qui croit un rythme de 3 à 4% annuel…

_ Mais surtout par Carmignac Patrimoine : Assez peu  performant depuis le début d’année (+7% en 2010), ce fond est à nouveau en train de montrer tout le bienfondé de sa réputation en temps de crise, comme en 2008 où il n’avait pas fini en négatif.

Mieux même, comme on peut le voir sur la courbe suivante, Carmignac Patrimoine a réussi à croitre depuis début juillet. 4% de hausse alors que dans le même temps le CAC40 perdait 20%.




Carmignac Patrimoine était exposé à environ 30% aux actions, et à priori, les gérants ont non seulement baissé cette exposition (également vrai pour Carmignac Investissement) et disposent également de solutions de couvertures : d’autres supports que les actions qui montent lorsque les actions baissent. Je ne suis pas du tout expert dans ces systèmes financiers, mais je constate simplement que ça marche. C’était vrai en 2008, toujours vrai en 2011.

Bien sûr, cette belle performance estivale ne présage rien de la suite, mais pour le moment, ça m’a permis d’éviter une perte de capital importante.  

C’est pourquoi, je n’ai fait et je ne ferai aucun arbitrage sur mon assurance vie. 
Un première période difficile vient de passer sans conséquence, la crise financière pourrait durer, mais comme je ne suis pas capable de prédire l’avenir, et surtout comme ces investissements sont réalisés dans une optique long terme, j’ai tout intérêt à conserver mes actifs actuels.

De façon générale, la diversification est souvent prônée comme une solution très efficace pour protéger son patrimoine lors de la chute d’un secteur, la bourse, l’immobilier, etc…

C’est finalement la solution qu’applique à un sous niveau les fonds diversifiés de type Carmignac Patrimoine pour être capable de sécuriser la performance.
Il ne faut pas espérer obtenir un +30% sur un an, mais on n’est jamais déçu. (Carmignac Patrimoine assure tout de même une performance annualisée de +9,2% depuis sa création en 1989…)


Avez-vous aussi dans votre patrimoine, ou connaissez-vous, des investissements qui permettent de couvrir une partie de vos pertes en cas de chute d’un actif, notamment des placements boursiers ? 

4 commentaires:

Maitrise Herytargent a dit…

J'ai également investi sur Carmignac patrimoine et Magellan: même constat. D'accord que ce n'est pas le moment de vendre des FCP pour faire des pertes nettes, OK de diversifier (actions, fond euros, SCPI immobilier). Pour ce couvrir de baisse, il existe des FCP et ETF Bear (ex: Elan Bear, Lyxor XBear): il me semble avoir lu d'en avoir pour 10% de ces actions.

LaurentP a dit…

Hello
J'ai aussi du Carmignac Patrimoine, qui protège bien en cas de baisse je suis d'accord. Mais beaucoup de fond "diversifiés" avec des obligations font aussi bien.

Mais je suis surtout particulièrement (et agréablement) surpris de la très bonne résistance de Carmignac Investissements (que je possède aussi). A lire les rapports de Juillet du gérant, ils ont bien prévu cette crise et réduit à juste titre leur exposition aux actions (surtout bancaires). J'étais un peu décu de leur performance de janvier à juillet, mais là ils se rattrapent très bien durant cette "crise".
Donc bravo Carmignac. Je continuerai à leur faire confiance ;-)

Sepa Sorcier a dit…

Pour ma part, j'ai une allocation fixe (60% actions / 40% fonds en Euros).
Lorsque les bourses baissent trop, la part action diminue mécaniquement. Tous les 5%, je rebalance.

Mes derniers mouvements ont donc été d'arbitrer environ 5% de fonds en Euros pour les replacer sur les actions. Pour l'instant, ca a "décalé" deux fois, donc à deux arbitrages de ce genre.
Le troisième n'est pas loin, cela dit :)

La diversification reste le meilleur repart mais il existe également une stratégie consistant à placer 95% sur du très peu risqué et à prendre du très risqué avec les 5% restants, stratégie surtout utilisée pour ceux qui ont peur d'une trop forte diversification.

Bonne journée !

Olivier a dit…

@LaurentP, oui tout à fait d’accord, c’est vrai je suis passé un peu vite dessus, mais Carmignac Investissement limite vraiment bien la casse, je faisais aussi le même constat de déception depuis mon achat en début d’année… Merci de cet ajout, a bientôt !

@Sepa Sorcier, merci pour ton approche, je n’ai jamais pensé à gérer mon assurance vie de la sorte, ça me semble intéressant, notamment le fait de se suivre une règle, de s’y tenir, et d’automatisation les arbitrages. Bonne journée !

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...