lundi 21 février 2011

Remplacez votre Livret A par une bonne Assurance Vie !

L’approche classique est de conserver son épargne de précaution sur son Livret A, rémunéré à un petit 2% depuis le 1er février. C’est que je faisais. Mais c’est fini.

Je viens d’en transférer la majeure partie sur un contrat d’assurance vie.

L’assurance vie est généralement le placement favori pour se construire un capital ou préparer sa retraite, notamment en raison d’une fiscalité avantageuse après 8 années d’ancienneté du contrat.

Mais on n’y pense jamais comme placement pour son épargne court terme, que ce soit pour des liquidités en attente d’un projet ou pour une épargne de précaution. Et pourtant, on devrait, le capital versé reste bel et bien disponible à tout moment ! Et le rendement est bien supérieur au livret A, le double environ.

La plupart des contrats d’assurance vie sont des contrats multi-support, permettant de placer son argent à la fois de façon sécurisée, sur le fond garanti en euros, ou bien de façon un peu plus dynamique sur des fonds en actions. Pour placer son épargne de précaution, que l’on souhaite pouvoir récupérer à tout moment par définition, mieux vaut se focaliser sur le fond en euros.

Ces dernières années, le taux d’intérêt net de frais de gestion tournait autour des 4%. En 2010, 4,10% pour mon assurance vie Fortuneo et même 4,30% pour Bforbanq qui a dû être le meilleur contrat en ligne de ce point de vue.
Un capital disponible

Il y a 2 façons de récupérer son argent sur une assurance vie, le rachat partiel ou total.


Dans le cas du rachat total, on récupère l’ensemble du capital versé sur le contrat, ce qui a pour conséquence de mettre fin au contrat. Seules les plus-values sont imposables. La fiscalité sur les plus-values est dégressive en fonction de l'âge de votre contrat

C’est pourquoi il est conseillé de prendre date le plus tôt possible en ouvrant un contrat d’assurance vie même avec un montant minimal (500 à 1000€ typiquement selon les contrats)

Entre 0 et 4 ans le taux d’imposition sur les plus values (prélèvement forfaitaire) est de 35%, 15% entre 4 et 8 ans, 0% après 8 ans jusque 4600€ de plus value pour une personne seule (9200€ pou un couple marié ou pacsé), 7,5% au-delà. A cela il faut ajouter les prélèvements sociaux de 12,3%

Dans mon cas, je viens de verser mes liquidités sur un contrat qui venait d’avoir 4 ans, une assurance vie ING Direct. J’avais été déçu des services et des possibilités et très vite j’étais parti chez Fortuneo. Mais je n’avais pas clôturé cette assurance vie afin de garder le bénéfice de l’ancienneté du contrat. Le taux d’imposition n’y est donc plus que de 15%.


En ce qui concerne le rachat partiel, on ne perçoit qu’une partie de l’épargne du contrat, il suffit de préciser ce que l’on désire. L’avantage est que l’on garde le bénéfice de l'antériorité fiscale du contrat (pour l’importance des 8 années d’ancienneté), le contrat ne prend pas fin.

L’imposition se fait alors uniquement sur la part des plus values comprises dans le rachat partiel. C’est là qu’il faut bien comprendre ce que ça signifie, et ne pas voir cela comme quelquechose de très pénalisant, au point de considérer son épargne comme bloquée !


1ère étude de cas : Alternative au livret A pour placer son épargne de précaution

Si on considère un capital de 10 000€ versé sur assurance vie. Au bout de 2 années, les intérêts (avec une hypothèse de 4% par an) générés (= plus values) ont été de 816€. Si on souhaite effectuer un retrait partiel de 1000€, ça ne représente que 9,2% du capital total de 10816€. L’imposition ne se fera donc que sur 9,2% de 816€, soit sur 75€. Si le contrat a moins de 4 ans, l’imposition est alors de 35%, soit 35% (+12,3% de prélèvements sociaux) de 75€ = 35€. Ca reste donc un montant très marginal par rapport au bénéfice d’avoir son capital disponible.

Pour aller un peu plus loin,


2ème étude de cas : tirer un revenu passif d’un capital placé sur assurance vie même si le contrat à moins de 8 ans (cas réel d’un lecteur)

Soit un capital de 50000€ placé sur assurance vie à 4%. Au bout d’une année le capital est de 52000€.

La personne souhaite faire un rachat partiel qui correspond aux intérêts perçus pour améliorer ses revenus mensuels, soit 2000€.

Quelle est finalement la somme réellement perçue après imposition ?

2000€ ne représente que 3,84% du montant global du contrat, donc la part d’intérêt comprise dans le rachat partiel n'est que de 3,84% x 2000€ = 76,9€

Le contrat ayant moins de 4 ans, l’imposition est de 35%, mais 35% (+12,3% de prélèvements sociaux) de seulement 76,9€, soit 36,3€…ça reste très peu.

Pour finalement une rente mensuelle de (2000€ - 36,3€) / 12 = 163€



Certes, l’assurance vie reste un placement un peu plus compliqué à appréhender et à gérer qu’un Livret A ou un Livret de Développement Durable, mais le petit effort consenti est très vite récompensé par une bien meilleure rentabilité !

Et surtout ne pas toujours être effrayé par la fiscalité, et se réfugier derrière cet argument pour se limiter aux solutions simplistes, quelques calculs rapides montrent très souvent que c’est loin d’être un stoppeur !

Et vous comment placez-vous votre épargne de précaution ?


Sur le même thème :


4.6 Ass_vie_300x250

19 commentaires:

Pruls a dit…

L'assurance vie, c'est quand même du papier à remplir.

L'argent n'est pas disponible en 24h, mais plutôt en 7 ou 15 jours. Si un petit crédit doit prendre le relais sur cette période, Je suis pas sûr que cela soit gagnant.

Enfin, et ce n'est pas négligeable, si vous retirez votre argent en cours d'année, le calcul de la rémunération se fait par rapport à la performance passée (genre 70% de l'année d'avant, au prorata temporis).

Lecture conseillée:
http://www.cbanque.com/placement/assurance-vie-palmares.php

Olivier a dit…

Bonjour Pruls, c'est certain que c'est un peu plus lourd, mais comme je le disais, avec les contrats en ligne, une fois ouvert, c'est pas très différent d'un livret A ou d'un super livret. Pour info, avec Fortuneo et ING direct, j'ai effectué des retraits partiels, crédités en moins de 72 heures, aucun papier, juste une demande en ligne avec le RIB du compte à créditer. Merci, à bentôt

yann a dit…

bonjour et merci pour votre article.
Une question bête: la fiscalité est déduite du versement ou doit on la déclarer lors de sa déclaration d’impôt?

Etienne a dit…

Pour réagir à l'article (très bon, comme d'habitude) et à la question de Yann, il ne faut pas négliger le TMI.
Olivier, tu n'as envisager que le cas où c'était le PFL qui était choisi en cas de retrait...On peut tout aussi bien choisir l'intégration dans l'IRR, ce qui est encore plus avantageux que ce que tu montres dans ta simulation pour peu que l'on soit dans la bonne tranche...cela mériterait une autre simulation...

Olivier a dit…

@Yann,effectivement,comme le précise Etienne, soit on choisit le PFL (prélévement forfaitaire libératoire), et là on est imposé directement à la source lors du retrait (donc rien à faire, rien à déclarer), soit, on choisit d'intégrer cela à son impôt sur le revenu, ce qui peut en effet être encore plus intéressant selon sa tranche d'imposition. Merci, à bientôt

@Etienne, merci des compliments et merci de tes précisions toujours très pertinentes ! oui en effet, ici j'ai fait simple et générique avec le PFL pour montrer que les sommes dont on parle sont faibles. Mais tu as raison, il y a des cas encore plus favorables ! Bonne soirée

Livret A a dit…

Excellent article, cependant il est important de noter que chacun a ses propres contraintes et qu'il est parfois plus judicieux de conserver un Livret A !

Etienne a dit…

en complément : http://www.latribune.fr/vos-finances/epargne/20110224trib000603895/avez-vous-raison-de-preferer-le-livret-a-a-l-assurance-vie-.html

Olivier a dit…

@LivretA,je te remercie, je suis également d'accord avec toi qu'il est toujours utile de posséder un livret A, j'ai gardé le mien, je pense simplement qu'il ne faut pas le remplir.

@Etienne, merci pour le lien, il y a des commentaires assez marrants..

Robin a dit…

Comme le dit Etienne, choisir le TMI peut être bien plus avantageux pour les sorties précoces. Les petits revenus ont clairement un très gros avantage sur ce point.

Néanmoins, quand tu cites un taux de 4%, il faut faire attention à la différence entre taux minimum garanti et participation bénéficiaire. Dans beaucoup d'assurances-vie, le TMG est autour de 3% : le capital augmente à ce rythme toute l'année. Et la PB est versée sous forme de complément en début d'année N-1 soit au prorata du temps investi, soit sur le capital restant en fin d'année.
Il faut vraiment lire les CGV pour éviter de se planter et de faire la paperasse alors qu'un Livret A aurait été équivalent :)

En tout cas, ca fait plaisir de voir un article qui sort de la litanie habituelle "l'assurance-vie c'est bloqué 8 ans" :)

Anonyme a dit…

Salut

Je suis en train de me poser la question si je ne ferai pas mieux de supprimer mes 2 livrets A (le mien et celui de mon enfant) pour ouvrir 1 assurance vie.

Est on sûr à 100% de faire plus que les rendements nets du livret A (qui sont sensés être augmentés si inflation il y a).

N'ayant jamais utilisé ce type de placement, je me demandais à tous hazard si tu ne ferais pas un article ou tu expliquerais (avec ta pédagodie!) le fonctionnement d'une AV.

Je suis perdu entre les arbitrages, les frais de gestion, les frais de versement, les frais de cloture, les risques, le taux garanti etc...

Olivier a dit…

Anonyme, en 2011 l’écart entre le livret A et les fond garantis sur assurance vie devrait se réduire. En 2010, c’était 1,75% pour le livret A, et par exemple 4,10% pour mon contrat Fortuneo !
Pour 2011, la plupart des assureurs qui ont déjà communiqué s’engagent seulement sur 2,5% garanti pour leur fond en euro, voir 3% maximum. A comparer au Livret A actuellement à 2%. Sachant que l’année dernière, si mes souvenirs sont bons, les taux garantis à cette époque étaient de 3,3 à 3,5% et au final beaucoup ont fini à plus de 4%.
Il y a donc encore espoir de s’en sortir encore mieux avec l’assurance vie par rapport au livret A.
Maintenant, l’intérêt de l’assurance vie, multi-support, est de permettre aussi d’investir sur des fonds communs de placement qui peuvent booster le rendement. Ou le faire chuter…le capital placé n’est pas garanti.
Une façon de faire assez classique pour minimiser les risques tout en essayant d’améliorer le rendement global, est de placer une part de son capital assurance vie sur le fond en euros, pour garantir l’essentiel, par exemple 60% ou 70% et le reste sur des fonds plus risqués en actions qui peuvent éventuellement rapporter pas mal et ainsi faire que la performance globale de l’assurance vie soit bien nettement supérieure à celle du Livret A….
Il y aurait en effet beaucoup à dire sur l’assurance vie, je vais me noter cette idée d’article, merci ! A bientôt !

Anonyme a dit…

je crois que ce conseil, qui n'est plus très avisé par les temps qui courent ne tient pas compte d'une grande nuance : en assurance vie, vous devenez créancier de votre assyreure. Votre contrat est une "lettre de créance", et votre argent a été remis à la société d'assurance qui en dispose pour investir comme bon lui semble. et celui-ci ne vous appartient plus, ce qui est juridiquement différent d'une banque de dépôt.

Anonyme a dit…

Actuellement Aout 2012 l'assurance vie rapporte entre 3,35 et 3,72% c'est bien moin que 4% ou 4,1%.

Dépenser moins a dit…

Content de voir que ce calcul a été fait et montre que le livret A n'est pas très intéressant.
Surtout qu'on parle d'une baisse à 1,75% début 2013. Tout dépend du TMI mais dans presque tous les cas, l'AV donnera un meilleur rendement net de frais. Quand aux arguments de Anonyme comme quoi l'argent ne vous appartient plus, etc.. le fonds de garantie s'applique tout autant. En cas de crash majeur, je ne pense pas que les livrets A seront forcément plus sur que les assurance vies. L'histoire nous montre (par exemple en Argentine) qu'il devient tout simplement impossible de retirer son argent. Même depuis un compte courant. Point barre.

Benoit S. a dit…

Il n'existe pas un meilleur placement qu'un autre finalement, tout dépend de l'objectif qu'on veut atteindre.

Ludovic Baratier a dit…

Bonjour

Je suis d'accord avec ton article surtout qu'ils encore certainement baisser le taux du livret A.

Il existe de très bons contrats actuellement comme Symphonis Vie

Qu'en pensez vous ?

Ludovic

Montant maximum livret a a dit…

Bonjour,
Etant donné le taux du livret A en 2013, effectivement, mieux vaut se tourner vers l'assurance vie.
Cette dernière a cependant aussi perdu en rendement (obligations en baisse)...

ludovic baratier a dit…

bonjour

désormais il est clair que l'assurance vie est bien plus intéressante que le livret A, produit totalement saccagé

ludovic

Pascal a dit…

Bonjour,

votre article a le mérite de la carté. On voit que finalement, la fiscalité reste raisonnable et que l'on peut facilement récupérer de l'argent en cas de besoin.

amicalement,

Pascal

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...