jeudi 21 juillet 2011

Voyage sur la Côte Est des Etats-Unis

Je viens de passer les 10 derniers jours aux Etats-Unis: un voyage à but professionnel mais avec suffisamment de temps libre pour mettre un peu le nez dehors, sortir des bureaux climatisés à 18°C et affronter la chaleur étouffante du mois de juillet...

Cet article illustré est probablement un peu hors sujet, mais finalement peut-être pas tant que ça... je vais régulièrement aux Etats-Unis depuis quelques années, et il y a 2 aspects que j'apprécie vraiment : le sentiment de liberté que je ressens quand je me balade, tout parait facile, accessible (avec quelques dollars en poche bien sûr ! mais pas forcément beacoup...) et l'état d'esprit positif des américains.

Je ne veux pas faire ici l'éloge des Etats-Unis, y a du très bon mais aussi du très mauvais, c'est un pays vraiment contrasté.

Mais quand on parle avec les gens ici, que ce soit professionnel ou personnel, ils vous encouragent, vous félicitent, vous proposent leur aide spontanément. Vous avez un projet, une idée ? ils vont motiveront à vous lancer et aller de l'avant, ils ne commenceront pas vous lister tous les risques et les contraintes pour essayer de vous décourager comme bien souvent entre Français...

C'est vrai que certains en font parfois un peu trop, le "good job" ne respire pas toujours la sincérité, mais au final je reviens de ces déplacements toujours un peu plus motivé.

Motivé dans mon boulot, mais aussi et surtout dans ma vie personnelle: c'est le genre de séjour qui renforce mes envies d'entreprendre, d'investir, d'assurer mes arrières seul, de gagner davantage de liberté, d'indépendance financière.

Je vous partage donc ici quelque unes de mes visites de ces derniers jours, du Sud vers le Nord, de la Géorgie au Canada, en passant par le nord de l'Etat de New York.
Rien à voir avec New York, Los Angeles ou Las Vegas....

Première destination, Atlanta

Le centre ville d'Atlanta
Quelques jours pour une conférence, comme tout le monde ici…

Rien à voir avec les images du sud que l’on peut avoir en tête, pas de maisons coloniales, la ville natale de Martin Luther King est avant tout aujourd’hui une ville moderne, entièrement dédiée aux congrès et conférences. Du coup Atlanta possède l’un des plus gros aéroports au monde (le 1er parait-il ?), en sortir demande beaucoup de patience, il faut même repasser par les portiques de sécurité pour le quitter ! Il m’aura fallu près de 3 heures entre la descente de l’avion et l’arrivée au comptoir du loueur de voiture…sympa après 9 heures de vol!
Un centre ville classique américain avec beaucoup de buildings, hôtel ou entreprises, envahi d’étrangers ou d’américains de passage. Le midi, c’est assez animé, avec des rues totalement piétonnes pour y manger son hamburger. Par contre, tout devient désert dès 19h00…

la restauration du midi dans les rues

vue de la tour la plus haute, l'hôtel Westin


Il faut alors repartir en banlieue pour retrouver quelques petits quartiers résidentiels sympa, notamment Buckhead au nord, avec pas mal de bars et resto avec terrasse.
Quartier agréable de Buckhead
La grande banlieue vaut aussi le détour pour découvrir quelques très belles maisons…
  
Petite maison de la banlieu d'Atlanta...
Et bien sûr, pour les fans de Coca cola, le passage obligé est le musée Coca, boisson inventée à Atlanta en 1886. Mais honnêtement, on peut se passer de la visite…rien de mémorable !
 



Excursion aux alentours d'Atlanta

J’ai pris la route direction Savannah, histoire de voir un peu la campagne du sud…mais grosse déception, un peu comme dans le nord que je connais mieux (voir plus loin), quasiment rien d'autre que quelques maisons et fermes isolées en 2h de route...sans vie.
J’ai notamment traversé Macon, une petite ville dont on m'avait parlé pour son l'architecture. Il y a bien en effet quelques belles maisons coloniales, mais pas une seule personne dans les rues, pas un endroit ouvert pour manger! Il a fallu que je retourne trouver une restauration rapide sur Autoroute….

maison isolée sur la route entre Atlanta et Savannah

Par contre, pour ceux qui souhaitent faire une halte bon marché, il y a le motel "Budget Inn" à 29$ la nuit (soit environ 20€), avec wifi gratuit ! moi je suis rentré dormir à Atlanta...



Deuxième destination, Niagara Falls, les chutes du Niagara

Après avoir repris l’avion 1 heure et demi depuis Atlanta pour remonter dans le nord, dans l’Etat de New York, je me suis rendu en voiture à Niagara Falls (c’est aussi le nom de la ville coté américain), 4 bonnes heures de route dans la campagne nord américaine, parsemée de quelques fermes…
A l’image du sud, si on sort un peu de l'autoroute, on traverse des villages qui semblent datés d’un autre âge, on ne voit plus de tracteurs comme ceux-là chez nous...On voit vraiment ce contraste entre l’Amérique profonde et les grandes villes. Ca me parait moins marqué en France.

Pour en revenir aux Chutes du Niagara, je les imaginais situées au coeur d'un espace naturel, loin de la ville, j'étais un peu naïf sur ce coup là...Du coup je ne trouvais pas et ne voyant aucune indication, j’ai fini par m’arrêter pour demander mon chemin dans l’une des nombreuses petites baraques touristiques en bord de route.

Finalement, c'était très simple, fallait prendre direction ... plein centre ville! je me suis arrêté coté américain sur un parking, 5 bonnes minutes de marche et j'étais au bord des chutes. L’environnement est décevant, trop bétonné à mon goût, surtout la vue sur le coté Canadien.

Chutes du Niagara coté américain




Suite du voyage coté Canadien, Toronto

Un peu déçu par ces Chutes du Niagara, j’ai poursuivi coté Canadien, en faisant le tour du Lac Ontario. On passe la frontière juste au niveau des Chutes. Encore quelques heures de route pour rejoindre Toronto.

Un style qui se rapproche d’Atlanta, mais un centre ville beaucoup plus vivant le soir, avec beaucoup de théâtres, de bar, de resto, on se sent davantage dans une ville européenne. J’ai été assez séduit par cette ville, notamment aussi par sa situation en bord de lac.
Centre ville de Toronto




Retour aux Etats-Unis

Pour quelques journées de travail après un week end découverte...

Avant de repasser la frontière à Buffalo (je ne me suis arrêté que pour faire le plein, peut-être à tord, mais cette ville n’avait rien d’accueillante…que du building gris…), un collègue américain m'avait conseillé de faire une pause déjeuner à Niagara on the Falls, en face de Toronto, de l’autre coté du lac Ontario, c’est une petite ville très touristique, fleurie, avec la vue notamment sur un ancien fort militaire. Joli mais un peu trop de monde.

le fort de Niagara On the falls
 Le Nord de l'Etat de New York, Ithaca

Ithaca est une petite ville du nord de l'état de New York, ville très vivante notamment grâce aux nombreux étudiants de l'univeristé de Cornell. Peu de chance que vous y passiez un jour, mais je vous donne tout de même une très bonne adresse le :"Just a taste wine and tapas"!

Quelques rues commerçantes accueillantes...

malgré des arrières boutiques à l'américaine

Une petite ville animé, avec même une manifestation de rue pour une meilleure couverture sociale !

Des habitants très patriotes comme partout ailleurs aux Etats-Unis

Et y a un même un Toys R Us comme chez nous, malgré une devanture un peu rustique... 
Et la principale attraction se trouve aux abords de la ville, on y trouve des chutes d'eau restées dans un environnement plus naturel que Niagara Falls. Bien que méconnues du grand public, ça mérite une visite. 
les chutes d'Ithaca
Boston pour finir mon séjour...

Désolé, pas de photos (plus de batterie dans mon smartphone !), mais j’en parle tout de même rapidement car c’est vraiment une ville dans laquelle j’aurai aimé passer plus de temps. Boston est réputé pour sa qualité de vie à l’européenne, et c’est vraiment ce que j’ai ressenti. L’architecture est d’ailleurs bien plus proche de la nôtre. Tout le monde fait du jogging en début de soirée. On a l’impression qu’il y fait vraiment bon vivre.



Quoiqu'on puisse penser des Etat-Unis,  si vous avez l'occasion d'aller y passer quelques jours, faites le !  (Profitez de l'Euro "fort" à environ 1,40$)
Selon l'endroit où vous irez, vous pourrez avoir une image bien differente de celle qu'on nous fait passer au travers des séries télé.
Faire un peu de route dans le pays permet de voir les choses différemment, voir les contrastes, c'est intéressant de ne pas se limiter aux destinations touristiques habituelles.
Et c'est très facile à faire ! Avec quelques notion d'anglais, quelques dollars et une voiture de location, on réalise vite que l'on peut faire ce que l'on veut. En cas de besoin, il y a un toujours un Wallmart pas très loin, ouvert une bonne partie de la nuit...

Après avoir donc pas mal visité la côte Est, j’aimerais à présent aller sur côte Ouest, parcourir la Californie, emprunter une portion de la Route 66, découvrir le Grand Canyon, etc…l’idéal étant peut-être de partir un peu à l’aventure quelques semaines, au volant de sa voiture de location ou mieux de son petit camping car ! Une expérience que j’ai hâte de vivre, je vais commencer à préparer le paquetage sur le site campz.fr


Et surtout essayez de discuter un peu avec les gens, ils sont générallement très ouverts, vous vous ferez une idée de l'état d'esprit américain que j'aime bien. C'est vrai que j'ai la chance d'avoir des collégues américains qui n'avaient pas voté Georges Bush à l'époque...

Sur le même thème:

7 commentaires:

amine@livrepositif a dit…

un récit trés interessant ,sa donne envie d'aller au etats unis ,c'est un pays qui ma toujours impressionner.

Fred a dit…

Bonjour,
J'avais un a priori sur les Etats-Unis mais vous me donnez l'envie d'y aller, rien que pour découvrir leur mentalité.
Merci

Harun a dit…

haha tres interessant merci encore, j'ai passer quelque minute agreable à lire et cela ma permis de m'evader un peu du bureau :)) no holidays for mee :((

Cécile a dit…

Je partage votre avis sur les américains : ouverts, accueillants et très encourageant quand vous avez des idées qui sortent un peu de l'ordinaire.
Ca fait 3 ans que j'y vis maintenant, et j'étais venue au début pour "réspirer" un peu par rapport à la France. J'étais un peu fatiguée des gens qui râlent et de ceux qui me disaient "tu ne peux pas faire ça, c'est trop difficile". ;-)

Par contre, la qualité de vie est moins bonne qu'en France je trouve : difficile de trouver un centre-ville animé le soir, difficile de se déplacer sans voiture... Et ça manque un peu de fromage !

Olivier a dit…

@Amine, Fred, oui essayez de vous organiser un petit voyage un jour. Le plus pénible est de passer l’immigration, s’agit pas de blaguer…ensuite, les américains sont pour la grande majorité de je connais très accueillant, enthousiastes et très cool !

@Harun, sorry for you…ça fait toujours de plaisir de savoir que j’ai un petit peu contribué à ton dépaysement ! Bon courage…

@Cécile, ah oui le fromage c’est un vrai problème…tu vis dans quel coin ? tu n’as pas de supermarché Wegmans à proximité? C’est pas bon marché du tout comme Wallmart, mais ils ont du fromage français ! du camembert…Merci de ton retour d’expérience, à bientôt.

Cécile a dit…

Hello Olivier ! J'habite en Arizona en fait en cherchant bien on trouve du bon fromage, mais ce qui me manque c'est de l'avoir dispo "là tout de suite" plutôt que de devoir faire 30min de vélo pour aller en chercher comme c'est le cas en ce moment ! Et puis il y a moins de choix.
Mais il y a des compensations ;-)

Guillaume de komment devenir riche a dit…

Article très sympa!!!

Clair, les américains ont un esprit d'entrepreneuriat beaucoup développé que celui des Français!!!

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...