samedi 27 avril 2013

Un coaching pour son indépendance financière

Il y a un peu plus d’un an sur ce blog, je vous ai proposé l’interview de Cédric, coach en finances personnelles.

Je le retrouve aujourd’hui, son activité prospère, il est à présent entouré de 2 collaborateurs, qui l’ont aidé à développer de nouvelles formes de coaching.

L’idée est toujours la même, aider à mieux se connaître, à s’organiser, à prendre les bonnes décisions en matière d’argent.

Cédric vous présente ci-dessous sa vision du coaching. A vous de juger.



Indépendance financière : une méthode pour 2013

En quelques années seulement, il est possible d’atteindre la liberté, puis, l’indépendance financière. Mais êtes-vous réellement qualifié pour poser votre candidature au poste de « financièrement indépendant » ?

Ma journée idéale !

1. Je me lève ce mardi matin avec une mine resplendissante

2. Je prends tranquillement mon petit déjeuner vers 9h30

3. Je pars faire ce que j’ai toujours rêvé faire : envoyer ma lettre de démission à mon patron en lui expliquant que je pars pour une retraite heureuse et complète à l’âge de 47 ans.

4. Après avoir déposé mon courrier à la Poste, je constate que mon compte en banque a été crédité du revenu provenant de l’ensemble de mes investissements. Ceci me permet de couvrir toutes mes dépenses, de me faire plaisir et de prévoir d’autres investissements...


Et vous, dans quel état psychologique seriez-vous à cet instant précis de la journée ?

Quelle serait votre vie si votre revenu actuel était intégralement remplacé par un revenu passif ?

La solution…




… J’active maintenant le levier magique pour partir à la retraite avant les autres

Car ce sont souvent :

  • les salariés les mieux payés qui ont les plus grandes difficultés à joindre les 2 bouts…
  • Ces mêmes personnes qui accumulent des dizaines de livres sur l’éducation financière sur leurs étagères sans passer à l’action…

Et c’est bien cela le problème :

Un diplômé d’études supérieures dispose de toute la connaissance pour gagner merveilleusement bien sa vie, mais ne dispose d’aucun outil concret et fiable pour piloter son revenu.

Et pourtant…

… il suffit de suivre 6 étapes pour me préparer à l’indépendance financière…



ETAPE 1 : IDENTIFIEZ VOTRE RAPPORT PSYCHOLOGIQUE AVEC L’ARGENT

Nous produisons des résultats en rapport avec notre héritage culturel avec l’argent. Par exemple, si vos parents vous répétaient sans cesse : « Les riches sont des radins et des voleurs », vous aurez tendance à programmer votre cerveau à échouer à développer des revenus passifs. La plupart du temps, vous serez saisi par la peur à l’idée de faire quoi que ce soit dans ce domaine.



ETAPE 2 : ORGANISEZ VOTRE NIVEAU DE VIE ACTUEL

Pour savoir où vous souhaitez aller, déterminez d’abord où vous vous trouvez. En faisant cet exercice, vous découvrirez quelque chose d’étonnant : vous n’êtes pas si pauvre que cela !



ETAPE 3 : DEFINISSEZ VOS CAPACITES A CREER UN REVENU ET VOS MOTIVATIONS

Faîtes l’inventaire de ce que vous savez faire et votre capacité à entrer en contact avec d’autres personnes pouvant vous venir en aide pour atteindre vos objectifs. Définissez clairement les atouts et les inconvénients de vos activités actuelles et regardez si elles peuvent vous mener vers votre but de revenus passifs.



ETAPE 4 : DETERMINEZ LA PERFORMANCE DE VOTRE TRAIN DE VIE

Voilà un travail effectué par une minuscule minorité ! La performance de votre train de vie est votre degré de satisfaction par rapport à votre gestion. Et une bonne gestion n’est pas forcément synonyme de privation. Cette étape vous permet de connaître votre niveau de liberté et de déterminer qui est le VRAI PILOTE de votre budget.


ETAPE 5 : ANALYSEZ SI VOTRE STRATEGIE FINANCIERE REPOND A L’OBJECTIF « INDEPENDANCE FINANCIERE »

En faisant l’état des lieux des choses capables de produire un revenu, vous mettez les mains dans votre moteur à créer de l’argent. La distinction entre le patrimoine productif et improductif est la clé de voûte de votre gestion.


ETAPE 6 : DETERMINEZ VOS BUTS DE VIE

Mettez un chiffre sur votre niveau de satisfaction actuelle. Ceci vous permet de concentrer votre énergie sur les éléments de votre gestion qui contribuent à votre épanouissement personnel.



Et si vous pensez que l’atteinte de l’indépendance financière est la médaille d’or olympique obtenue grâce à un travail d’équipe, un champion ne le serait jamais devenu sans le soutien de son coach…






Sur le même thème :

12 commentaires:

Jos a dit…

Bonjour et merci pour cet article!

Moi j'aurais tout de même commencé par le point 6, à savoir quels sont les buts que nous poursuivons. Ensuite en fonction de ces buts, on regarde comment y arriver!

Déterminer son rapport psychologique à l'argent est pour moi quelque chose de clé. Mais pas toujours évident quand on évolue dans certains milieux.

A bientôt!

Plénit'Team a dit…

Bonjour Jos,
Merci pour votre commentaire encourageant...
Effectivement,nous aurions pu commencer par le point 6 mais il nous a paru important de comprendre auparavant la situation financière globale de la personne.
Le rapport psychologique à l'argent est en effet une dimension "clé" d'une radiographie psycho-financière. Et indiscutablement d'une grande nécessité en France...
A bientôt !
L'équipe Plénit'Finances.

Hervé d'Argentinvestir.com a dit…

Bonjour,

L'étape essentielle est, à mon avis, de déterminer ses buts dans la vie. il faut également se donner une date finale, pour atteindre chaque but.

Avec la vie de tous les jours, on a tendance à oublier ses objectifs moyen et long terme, le danger est là.

Plénit'Team a dit…

Bonjour Hervé,

Merci pour votre commentaire pertinent.
Sachez toutefois que les "buts de vie" ne doivent pas être confondus avec des "objectifs moyens et/ou long terme". En coaching, nous faisons bien la différence entre ces deux concepts...

En ce qui concerne les objectifs,il est en effet impératif de se fixer une date pour fortifier sa détermination alors que pour des buts de vie (l'exercice en question de notre Plénit'Scanner), il s'agit de définir concrètement un horizon pour rendre tangible une vision.La nuance est de taille.
Ce qui est recherché dans la définition des buts de vie, c'est de nourrir RÉGULIÈREMENT la racine et le moteur de la motivation de l'aspirant à l'indépendance financière.
Pour info, l'indépendance financière est un objectif (généralement à long terme, d'autant plus si on ne bénéficie pas d'un accompagnement...) pas un but de vie car ce n'est pas une fin en soi! Beaucoup d'aspirants se méprennent sur ce point là...

Anonyme a dit…

un article invité redondant, on a plus d'idée pour ce blog...?

Eric a dit…

Je dois quand même dire que l'article est intéressant, les étapes sont bien organisés et l'on peut bien apprendre de ses conseils. Je dois toutefois mentionné qu'un coach n'est qu'un guide et que c'est surtout la force de notre volonté personnelle qui peut nous guider vers le succès.

Ben a dit…

Moi aussi j'ai apprécié cet article qui est plus concret que la première interview ! (Avec le contenu de qualité proposé chaque semaine, Olivier n'est pas près de nous lasser !)
Apres, j'ai toujours du mal a dépenser de l'argent pour me faire accompagner alors que je sais ce qu'il faut faire (en théorie). J'ai l'impression que quoiqu'il arrive, il me sera compliqué de concilier vie familiale harmonieuse et objectif d'indépendance ambitieux...

Plénit'Team a dit…

Bonsoir Eric
Merci pour votre compliment sur notre article. Il est juste de préciser que le coach est un guide et pas un assistant : il n'est en effet pas là pour faire le travail à votre place mais pour vous permettre de révéler tout votre potentiel ! Beaucoup de gens attendent que le coach règle toutes leurs problématiques...Mais quand ils s'aperçoivent qu'il va falloir participer en s'appuyant sur leur "volonté personnelle", ils sont déçus et parfois mettent un terme au coaching... Le coach est l'associé de votre "succès", non pas son magicien !
Cédric de l’Équipe Plénit'

Plénit'Team a dit…

Bonsoir Ben,

Sachant que j'avais déjà présenté mon activité de coaching financier l'année dernière, il nous paraissait, mes associés et moi même, judicieux de proposer cette fois ci une solution concrète pour les lecteurs de ce blog. L'idée nous est venu de concevoir une solution d'auto-coaching pour tester sa motivation à suivre un programme de coaching financier. L'objectif est de permettre notamment à tous ceux qui ont du mal "à dépenser de l'argent pour se faire accompagner" de mettre un pied à l'étrier et d'aviser ensuite en connaissance de cause...

C'est la prise de conscience suscitée par cette radiographie psycho-financière qui sera le carburant de la motivation des aspirants à l'indépendance financière...
Comme vous le dites, il ne suffit pas seulement de savoir ce qu'il faut faire, il faut surtout avoir la volonté de le faire...
Le coaching financier, c'est le seul remède efficace contre l'attentisme dans la gestion de son argent !
Cédric de l’Équipe Plénit'

Helene a dit…

C'est une bonne stratégie. merci beaucoup mais il faut d'abord savoir le but et suivant ce que vous voulez vous planifier votre vie

Plénit'Team a dit…

Bonjour Hélène,

Merci pour votre intervention. Effectivement définir préalablement nos buts de vie est le socle d'un cycle de coaching financier.
Planifier sa vie "c'est tout un programme" qui consiste essentiellement à apprendre à gérer efficacement son temps et son argent.
N'hésitez pas, Hélène, à nous contacter personnellement pour en discuter...
Cédric de l'équipe Plénit'

Siageo a dit…

C'est très important d'avoir une feuille de route pour savoir ce dont vous aurez besoin (argent), sans que ce soit une obession. Ne rien définir à l'avance peut vous amener dans le doute a contrario !

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...