lundi 31 octobre 2011

Créer un site de niche : une source de revenus passifs

Cet article a été écrit par Thomas que j’ai connu à l’occasion du petit concours de rentrée, il avait gagné le livre Rework. J’ai ainsi découvert que Thomas avait la même démarche que beaucoup d’entre nous, essayer de gagner en indépendance financière notamment en développant d’autres sources de revenus, en particulier au travers de sites Internet. Je lui ai donc proposé de présenter ici son expérience sur la création de site de niche



Bonjour à tous. Je m'appelle Thomas et suis un fidèle lecteur de ce blog. Comme Olivier, je m'intéresse aux revenus passifs et il m'offre aujourd'hui la possibilité de vous présenter une des réalisations que j'ai menée en ce sens.

Site de niche et revenus passifs

Les revenus passifs et les sites de niche sont donc deux sujets qui m'attirent. Après avoir beaucoup lu, j'ai décidé d'agir et j'ai créé un site permettant de faire (et surtout de réussir) un dossier de location (le document qui est toujours demandé par les propriétaires et/ou l'agence lors d'une location de logement). Un document qu'Olivier demandera sûrement à ses locataires, dans sa vie de propriétaire ;-).

Mon objectif avec ce genre de site ? Certainement pas devenir millionnaire mais alimenter un ensemble de flux de revenus passifs, générant de quoi vivre correctement. Ce (petit) site semble être peu mais, couplé à d'autres sources de gains, j'ai bon espoir de créer un ensemble cohérent, solide et que j'espère être, à terme, bénéfique.

Avec le recul, je me rends compte que j'ai déjà gagné : j'ai beaucoup appris et le site commence à être efficace. Et vous pouvez faire de même !

Historique du projet

Inspiré par des blogs de développement personnel, d'indépendance financière, de sujets de niches, j’ai donc eu envie de tenter quelque chose moi aussi. Ne manquait qu’un sujet.

J'ai alors suivi une méthode proposée par Earl Nightingale dans son livre Lead the Field et chroniqué par Olivier Roland. J'ai listé 20 sujets qui m'intéressaient : s’y trouvait "Dossier de location". Pourquoi ? Car je venais d'en produire un pour obtenir mon logement et j'avais le sentiment d'avoir fait "un peu plus" que la moyenne. L'agence me l'avait d'ailleurs confirmé : la qualité de mon dossier m'avait permis de passer devant d'autres candidats à plus hauts revenus. J'avais trouvé un thème sur lequel je pouvais offrir une valeur ajoutée à mes lecteurs : je me suis alors lancé dans le projet.

Quelques réflexions, une liste des éléments à valoriser, une bonne motivation et je tenais ma première version : un site proposant une vidéo expliquant les points importants du dossier de location ainsi qu'un formulaire complexe permettant de créer un élément que je sais différenciant : une page de garde récapitulative. Une fois personnalisée, j'en proposais l'achat, via Paypal. J'ai eu le bonheur de réaliser quelques ventes (c'est vraiment une sensation particulière quand un inconnu reconnaît la valeur de votre travail et le signale en achetant votre produit !) mais tout cela était trop complexe et lourd.

J'ai donc compris que je devais simplifier mon produit. Fini le formulaire incompréhensible : j'ai produit un pack regroupant un guide, une vidéo et des modèles de pages de garde. Plus clair et simple ! J'ai aussi rendue "privée" la vidéo en ne l'offrant qu'à ceux laissant leur e-mail. Un bon moyen de garder le contact !

C'est toujours cette méthode qui est en ligne, même si des petites choses évoluent sans cesse : je mesure, compare et adapte, notamment grâce à de l'A/B testing. Et il reste des choses à faire : améliorer le référencement, trouver des leviers (publicité, partenariats) pour continuer à développer DossierLocation.fr.

Photo par ~ Pil ~


Mais dès maintenant, et depuis plusieurs mois, le site me rapporte !

Un rapide bilan financier

Tout ces efforts ont-ils été payants ? Oui ! Sur les mois de juin à septembre, le site m'a rapporté entre 50 et 80 euros par mois. Pas si mal ! Mais ce fut une période conjoncturelle et durant laquelle mon produit était en forte promotion : le mois d'octobre fut beaucoup plus bas, avec 25€ de revenus. Cela reste intéressant !

Si je regarde le temps passé, le bilan est cependant clairement défavorable. Mais il ne mesure pas tout ce que j'ai appris ! Des compétences que je peux désormais réutiliser dans d'autres projets (par exemple dans un nouveau site de niche dédié à la punaise de lit).

L'objectif est de toute façon d'alimenter un revenu passif. En l'état actuel, le site pourrait donc me rapporter entre 400 et 500 euros par an, sans que je n'y touche. Un bon petit ruisseau !


Neuf points à retenir

J'ai donc beaucoup appris sur ce projet : en voici l'essentiel en neuf leçons rapides.

3 grosses erreurs commises :

- Un premier produit beaucoup trop complexe ! KISS : Keep It Simple, Stupid ! Voila un point que j'aurais dû appliquer. J'ai sans doute perdu beaucoup d'énergie et de temps au début du projet. Un vrai besoin d’efficacité !

- Un marché trop peu étudié. J'ai pris trop peu de temps pour le valider, trop content d'avoir trouvé une idée. Le thème est relativement peu porteur pour m'offrir des revenus conséquents.

- Un référencement trop sommaire. Seule la première position de Google compte, et je n'y suis pas. Un point à travailler.


3 gros bénéfices :

- J'ai énormément appris. Passer d'une idée à sa réalisation, savoir évoluer, mesurer, tester, comparer, découvrir de nouveaux outils ... Autant de savoirs enrichissants.

- Les remerciements de clients. J'ai reçu des messages me remerciant pour mon produit, que cela les avait aidés. C'est très valorisant !

- Gagner en ne faisant rien. Quel bonheur de manger une glace l'été et recevoir un mail disant qu'un inconnu vient de me faire confiance et que des revenus viennent d'arriver. Cela procure une grande satisfaction ... en plus du gain financier !


3 conseils pour que vous fassiez pareil ... et même mieux :

- Lancez vous sans attendre. Listez 20 sujets que vous maîtrisez, choisissez le plus intéressant et rentable puis produisez. Un blog, un guide, une vidéo : peu importe !

- Ne dépensez presque rien. Inutile de faire de la pub ou d'investir dans un logiciel de montage vidéo pour débuter.

- Apprenez et amusez vous ! Blogs, livres, podcasts : il y a beaucoup de ressources pour vous guider sur la voie de l'indépendance financière sans avoir l’impression de travailler.


À votre tour !

Avec l’immobilier ou la bourse, créer un site de niche est donc une voie supplémentaire pour arriver à l'indépendance financière. Toutes sont viables et tentantes, à vous de voir lesquelles vous attirent le plus ... et de vous lancer sans attendre !






Sur le même thème :


22 commentaires:

Anonyme a dit…

Très intéressant, merci :) Il est vrai que ca semble une excellente technique pour générer des compléments de revenus.

En revanche, je me posais deux petites questions :
- Quel est le coût de l'hébergement et du nom de domaine par rapport aux recettes ?
- Parmi les recettes, j'imagine que tout vient de la vente de l'aide pour les dossiers de location ? Est-il impensable de générer un quelconque revenu correct avec de la publicité ?

Merci :)

Thomas Malbaux a dit…

Merci encore, Olivier, de m'accueillir :-)

@Anonyme :
- Pour l'hébergement, il faut compter environ 35€ par an (deux noms de domaines, le .com et le .fr, et un espace de stockage). Néanmoins, j'ai plusieurs sites qui partagent un seul espace de stockage. Dans mon cas, la dépense est donc d'un peu moins de 20€ par an.
- Les recettes sont exclusivement des ventes, oui. J'avais tenté l'affichage de publicités Adsense, sans trop de succès. C'est cependant une voie que je creuse : je discute en ce moment l'affichage d'une bannière et/ou d'un lien recommandé dans les mailings. Le fort ciblage de mon audience réduit le nombre de partenaires potentiels mais augmente les revenus éventuels. C'est donc une source qui devrait évoluer dans les prochaines semaines. Pour la petite histoire, j'ai contacté des sites comme pap.fr ou seloger.com pour leur proposer un espace publicitaire : je n'ai jamais eu de réponse (même négative). A retenter néanmoins !

Retaill a dit…

Bravo à toi Thomas ;- )) C'est aussi ma stratégie avec un autre site que je vais créer et qui est sur une niche mais un peu plus grosse.

Par qui passe tu pour mettre en place ce site? joomla, wordpress?

Pourrais tu apporter plus d'info sur le réfèrencement? Tu le travailles comment (par de la communication) je ne vois pas trop vu que ton site reste fixe dans le temps.

Thomas Malbaux a dit…

@Retaill :
Merci pour tes encouragements.
Le site étant "petit" et statique (je l'ai voulu ainsi), le développement est assuré par mes soins, en PHP. Pas de wordpress ou quoi que ce soit, juste un "bloc-note" ;-)

Le site a une vocation "one-shot" : je ne cherche pas à vraiment créer un lien avec mon audience. Il n'y a donc pas des articles réguliers, comme sur ce blog par exemple. Cela limite donc les possibilités de travailler le référencement ! Du coup, je le fais en commentant et ajoutant des liens sur des blogs/forums/sites partageant le même thème (mon record de visite m'est par exemple arrivé après un commentaire sur un blog PagesJaunes). Cet article est également un bon exemple de communication/référencement (tout en apportant de la valeur à d'autres, je l'espère !). Je suis aussi présent dans des annuaires dédiés au référencement.
Je n'ai pas suivi la même technique avec mon site sur la punaise de lit : les textes sont là beaucoup plus orientés référencement (url, mots clés, ...). Mais le volume de contenu et l'objectif (pub vs vente) ne sont pas comparables.

Bon courage dans ton projet !

Julien de Espritbusiness.fr a dit…

Sympa le projet de dossier location ! Ton article arrive au bon moment car j'ai bien l'intention de préparer quelque chose d'ici la fin de l'année. Ca boost !
La punaise de lit, c'est de la niche de chez niche ! Comment t'es venu l'idée ? Tu te sentais concernée par la chose ? :-)

Encore merci

Thomas Malbaux a dit…

@Julien :
Merci pour ton retour :-) Bon courage d'avance pour ton futur site !

Je n'ai pas été confronté à la punaise de lit, non (bien que je connaisse du monde qui ait du la combattre). J'ai trouvé le sujet avec la liste des 20 idées (évoquée dans l'article). Parmi elles : "cafard" (un voisin a été infesté).
J'ai ensuite creusé (plus "scientifiquement") le thème (estimation adsense, volume de recherches/traffic, ...) et je suis arrivé à la punaise de lit.
Un niche pas si petite : il y a déjà quelques acteurs, les publicités sont assez élevées et il y a des partenaires potentiels qui souhaiteront (je l'espère) diffuser leurs offres.

Possible qu'à terme, si le site fonctionne, je lance un petit blog racontant cette création avec transparence, pour répondre plus en détails à ces questions. Stay tuned ;-)

Rom a dit…

Bien joué Thomas, c'est vrai quel bonheur de partager ce que l'on aime tout en gagnant de l'argent en travaillant pour soi.
Je rajouterai que la démarche de création d'un blog ressemble à la création d'un vrai business, et relève un trait de caractère d’entrepreneur apprécié de nombreux employeur!

Bien à toi
Classebusiness.fr

Thomas Malbaux a dit…

@Rom :
Merci pour tes remarques chaleureuses :-)
J'ai, au passage, découvert ton blog que j'ajoute à mon Google Reader.

Thomas@revenuspassifs a dit…

Bonjour !

Article tres intéressant !

Wordpress convient tres bien à la création d'un site de niche !

Thomas Malbaux a dit…

@Thomas@revenuspassifs :
Merci :-)
C'est vrai que Wordpress est très bien foutu et dispose de nombreuses extensions pour simplifier la mise en place d'un site de niche (référencement, publicité, ...). Autre point : il y a énormément de ressources pour débuter et avancer facilement ! Je le recommande donc autant que toi.

Arnaud d'Avenir-plus-riche a dit…

L'idée est très intéressante quand on a pour but de créer des revenus passifs.
Il est évident que le sujet choisi concerne énormément de monde.
Bon courage

Thomas Malbaux a dit…

@Arnaud :
Merci !
Plus généralement, il est clair qu'il y a encore énormément de sujets de niches, avec une vraie audience qualifiée, qui n'attendent que d'être traités. Il y a encore des opportunités !

Raphael a dit…

Bonjour,
bravo pour l'idée et la réussite !
Lequel des 2 sites (punaise vs location) est le plus porteur ? il est clair qu'il s'agit de 2 concepts bien différent...
Bonne continuation.

Thomas Malbaux a dit…

Bonjour Raphael et merci pour ta remarque et tes encouragements :-)

Actuellement, c'est dossierlocation.fr qui me rapporte le plus. Cependant, la-punaise-de-lit.com est toujours en phase de "croissance" et l'arrivée prochaine d'un guide gratuit ainsi que de liens d'affiliation devrait permettre de passer un nouveau cap. En tout cas, le potentiel semble plus fort avec ce second site qu'avec le premier.

Une chose importante à garder à l'esprit : il faut regarder les revenus rapportés au temps passé quotidiennement. Par exemple, dossierlocation.fr est désormais "en régime permanent" et me rapporte alors que j'y consacre moins d'une heure par mois. A l'inverse, je développe toujours la-punaise-de-lit.com mais j'espère qu'une fois complètement passif, cela sera vraiment intéressant.

As tu toi aussi un projet de site de niche ?

Raphael a dit…

Merci pour ta réponse.
Je suis actuellement sur un projet, assez proche de punaise de lit, je te l'avoue...
Pour l'instant, c'est tout nouveau, donc je n'ai pas encore de retour... Nous verrons bien.
Je suis cependant assez déçu du rendu actuel, je trouve que ça ne fait pas "assez pro"... Par ailleurs, j'ai du mal à comprendre pourquoi un internaute cliquerait sur une pub. J'avoue moi même savoir pertinemment ce qui est du ressort du site internet, et ce qui est du ressort de la pub (que ce soit sur un blog, sur une page recherche google, ou un lien d'affiliation).
Quand je "clique" sur ces liens, c'est clairement en connaissance de cause, et pour "remercier" l'auteur, comme sur ce blog, par exemple.
Pire, quand le blog ou le site ne me plait pas et que la pub me plait, ou m'apporte une info inédite, je préfère prendre le lien pour "shinter" le webmaster.
Ceci dit, je dois être un peu "atypique"...

En tout cas, je continue de te suivre, tout comme ce blog ;-)

Thomas Malbaux a dit…

Effectivement, tu as un comportement assez atypique ;-)

Actuellement, sur punaise de lit, environ 2% de mes visiteurs cliquent sur une pub. Cela reste faible (un bon potentiel d'amélioration !) mais cela prouve que la publicité est régulièrement adaptée.

Comme souvent évoqué ici, le top reste de vendre un produit : on est alors certain du ciblage et de l'intérêt pour le lecteur ! Je suis persuadé que ce doit être un objectif pour quiconque démarre un site de niche.

N'hésite pas à me contacter par mail (thomas.malbaux@gmail.com) si tu veux un regard supplémentaire sur ton site.
Et s'il est proche du mien, nous pouvons en discuter afin de voir si des formes de partenariats sont envisageables :-)

Bon courage dans ton projet !

création d'entreprise a dit…

"le site m'a rapporté entre 50 et 80 euros par mois" : même avec le statut d'auto-entrepreneur, et une CFE minimum d'environ 500 euros par an, cela constitue un revenu très limité.

Thomas Malbaux a dit…

Bonjour et merci pour votre remarque.

C'est vrai que c'est un revenu assez faible mais ce n'est pas (encore) un revenu principal.
Cependant :
- 50 à 80€ par mois, ce n'est pas négligeable. Un A/R en train, quelques places de concert, une licence logicielle pour mener un nouveau projet ... chaque mois ! C'est déjà bien.
- c'est un revenu pour moins de 30 minutes de travail par mois. Cela fait un revenu horaire de 150€ !
- il s'agit d'un revenu complémentaire passif. 10 sites comme celui-ci et on pourra parler d'un vrai revenu.
- ce n'est qu'un début : l'objectif est bien sûr d'augmenter ces revenus, par ce site ou d'autres.

Dans l'immédiat, cela ne me permet pas de vivre (je travaille principalement en indépendant dans ma propre société). Mais c'est toujours bon à prendre :)

Thomas Malbaux a dit…

Bonjour à tous,

Un rapide commentaire pour vous signaler que de l'affiliation est désormais proposée sur le site : http://www.dossierlocation.fr/affiliation.

50% du montant des ventes réalisées est reversé. Si vous avez un site et que le produit est en phase avec votre audience, profitez en ;-)

Gortix1 a dit…

Bonjour,
J'avais quelques questions:
- Vous souciez vous des mots-clés de la longue traine?
- Quel hébergeur utilisez vous pour vos sites de niche?
- Utilisez vous tous à l'unanimité Wordpress? Si non, qu'utilisez vous?

Merci beaucoup pour tout ces articles!

Thomas Malbaux a dit…

Bonjour Gortix1,

voici les réponses en ce qui concerne l'un de mes site, www.dossierlocation.fr. D'autres pourront donner leur avis qui sera peut être différent :)

Longue traine
Mon projet à un mot clé principal (dossier location) et j'essaie de produire un article complet et précis pour chaque mot clé "mineur" associé. Par exemple "dossier location livret de famille" ou "dossier location paris", etc. Cela est efficace dans mon cas car cela est très précis mais n'est peut être pas pertinent (ou plus complexe) dans le cadre d'un site plus "vaste".

Hébergeur
J'utilise OVH, que j'apprécie, en multi domaine. Je ne suis pas assez avancé pour savoir s'il y a des différences entre les hébergeurs.

Wordpress
C'est pour moi un outil avec un bon ratio entre fonctionnalité, complexité, facilité, mises à jour... Probablement un bon moyen de commencer !

Gortix1 a dit…

D'accord merci pour toutes ces réponses!

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...