samedi 8 janvier 2011

Sur quelles bourses mondiales fallait-il investir en 2010 ? Mes satisfactions et mes erreurs !

En 2010, pour l’investisseur qui souhaitait placer son argent en actions, un seul marché boursier était finalement à éviter, notre CAC40 français ! qui aura perdu près de 4%, alors que la plupart des autres places boursières auront fait des performances très honorables.

Encore une fois la preuve qu’il ne faut absolument pas se limiter aux seules actions de sociétés françaises. Aujourd’hui la croissance économique est ailleurs, principalement dans les pays émergeant (l’Asie, l’Amérique latine…) comme le montre la carte mondiale ci-dessous des performances boursières en 2010. Et cette image est également valable sur 3 ou 5 ans.


Évidemment, il y a toujours de très bonnes affaires à faire à la bourse de Paris, mais globalement, celui qui veut actuellement faire croitre ses placements de façon dynamique a tout intérêt à regarder ce qui se passe ailleurs dans le monde.

Acheter des actions en direct de sociétés étrangères via un compte-titres est généralement assez coûteux en frais de courtage. De plus, encore faut-il être capable d'identifier les entreprises dignes d’intérêt, en particulier en Chine ou dans d’autres pays émergeant, dont la notoriété n'est pas forcément parvenue jusque chez nous...

Mieux vaut donc investir dans des Fond Commun de Placements (FCP) pilotés par des gérants, qui se chargent de créer et de faire vivre le portefeuille d’actions. Il existe des milliers de FCP, certains très diversifiés, d’autres beaucoup plus focalisés sur un pays en particulier, voir même un type de matières premières.

Et l’un des placements les mieux adapté pour investir dans ces FCP est l’assurance vie multi-support proposée notamment par la plupart des banques en lignes, Fortuneo, Boursorama, IngDirect…les contrats d'assurance vie en ligne ayant l'avantage de proposer des frais quasi nul et des services bien plus efficaces que les contrats des banques traditionnelles.

Mon bilan 2010

2010 aura été la 4ème année où je gère un portefeuille de FCP via une assurance vie en ligne, chez Fortuneo.

Ma performance 2010 : + 5,92%

En comparaison des années précédentes :

2009 : + 6,84%

2008 : -12,2% (l’année de la crise financière…)

2007 : +17,6% (un portefeuille d’un petit montant pour commencer, avec lequel j’avais pris pas mal de risques, de gros gains sur l’Inde notamment)

Donc une année correcte, mieux que le fond en euros qui fera sûrement moins de 4%, bien mieux que le CAC40, mais également bien moins que ce qu’il est possible d’atteindre au regard des performances de certains FCP en 2010.



Quels sont les fonds sur lesquels j’ai investi en 2010: 

Saint Honoré Chine (FCP investi en actions de sociétés chinoises)

HSBC GIF brazil Equity A EUR C (FCP investi en actions de sociétés brésiliennes)

BFG World Mining (FCP investi en actions de sociétés d’exploitations minières, aurifère notamment)

Parvest agriculture (FCP indexé sur les cours des matières premières agricoles)

Carmignac Patrimoine (FCP diversifié ayant la possibilité d’être investi en actions de toutes les zones géographiques, sans limitation, et ce en proportion très variable. Le reste étant en obligations, monétaire…)

Fond en euros (obligations, fond au taux garanti annuellement par l’assureur, typiquement autour de 4% actuellement, moins probablement en 2011).



Mes erreurs :

Pourquoi n’ai-je pas pu dépasser les 5,92% de rendement en 2010 alors que j’ai pourtant investi dans certains FCP de pays émergeant ?

1_ J’ai revendu et pris mes bénéfices bien trop tôt dans l’année sur les 2 fonds émergeants, Chine et Brésil, avec respectivement +8,1% et + 6,8%.

Si j’avais conservé ces FCP jusqu’en fin d’année, le rendement de mon portefeuille n’aurait pas été de 5,92% mais de 7,3%. Une erreur classique qui est de couper trop tôt ses gains et par contre en général de laisser filer ses pertes…

2_ Ne pas avoir pris davantage de risque en plaçant une plus grosse part de mon portefeuille sur ces fonds de pays émergeant: seulement 10% de mon portefeuille de l’époque.

3_ Avoir conservé une part importante de mon capital sur le fond en euros, peu rémunérateur: J’attendais une opportunité pour placer cet argent sur un fond un peu plus dynamique, j’attendais une petite rechute des bourses pour entrer au bon moment, ce qui n’est finalement pas intervenu, et je suis donc resté passif. Attendre le bon timing pour investir est bien souvent une erreur, c’est très difficile, mieux vaut investir régulièrement. 



Mes satisfactions :

_ Un bon aller-retour sur le fond matières premières World Mining, assez volatile, avec un +16,8% pour 8% de mon portefeuille investi. Je n’aurais pas gagné beaucoup plus en ayant conservé le fond jusqu'à la fin d’année.

_ Et Carmignac patrimoine, une valeur sûre avec laquelle on n’est jamais déçu qui aura assuré un rendement de + 7% cette année, même si ce FCP aura un peu sous performé par rapport à sa moyenne annuelle historique de plus de 9%. J’ai petit à petit, tout au long de l’année, augmenté la part de mon portefeuille sur ce fond.



Ma situation actuelle et mes perspectives pour 2011: 

Je peux considérer que je commence l’année 2011 comme j’ai fini 2010, avec un portefeuille très sécurisé, 30% sur le fond en euros et 70% sur Carmignac patrimoine.

Que faire pour 2011 ?

En 2010, il fallait être présent sur l’ensemble des pays émergeant et à moindre mesure les Etats-Unis. Le scénario de 2011 sera-t-il le même? L’Europe va-t-elle essayer de rattraper un peu le retard pris cette année? Peut-être que le CAC40, bien en retrait pourrait être le meilleur placement 2011? J'en profiterais alors au travers des actions que j 'achète en direct sur mon compte-titres. Mais pas au travers de Fond Commun de Placement.

J’ai personnellement la conviction que les pays émergeant resteront de bons supports d’investissement. Mais ces marchés sur lesquels la croissance est la plus forte sont aussi ceux qui corrigent le plus vite en cas de crack boursier, comme on a pu le voir en 2008. L’histoire montre aussi actuellement leur capacité de rebond très rapide, 2008 est déjà oublié.

Ceci dit, ça reste risqué, et je n’ai un profil d’investisseur suffisamment casse cou pour y placer la totalité de mon portefeuille.

Je vais commencer à placer progressivement les 30% actuellement sur le fond en euros sur un FCP diversifié dans les pays émergeant. Magellan est l’un de ces fond les plus réputé, il m’avait permis de gagner pas mal d’argent en 2007.
Magellan présente l'avantage de ne pas se limiter à un pays, voir même à une zone géographique, la répartition actuelle est la suivante : Amérique Latine 28%, Asie (Pays Développés) 21%, Asie (Émergente) 19%, Afrique 15%, Etats-Unis 9%

En 2010, la performance du FCP Magellan a été de +28%, de manière très régulière, ce qui lui a permis d’avoir une valeur liquidative supérieure à son plus haut de fin 2007.

Peut-être est-ce trop tard ? une telle courbe sent la correction à venir… mais je suis bien décidé à investir pour conserver sur du long terme, le risque me parait alors très limité.  


4.14 assurance vie_300x250


Sur le même thème:

9 commentaires:

Etienne a dit…

Tu peux aussi acheter des titres d'entreprises qui bénéficient à plein régime de la croissance des émergents. Certaines sociétés européennes ou US réalisent la majorité de leur CA dans les zone émergentes.
Par exemple Coca réalise 60% de son CA hors Europe + US.
Toutes les grandes sociétés de bien de ,consommation non durables sont concernées (Coca, McDo, Nestlé, Unilever, Colgate,etc...) mais aussi celle du secteur de la santé et assimilé (essilor par exemple) le luxe bien sûr!

jerome F. a dit…

Carmignac, à terme, sera dans mon portefeuille mais j'attends la fin de mon assurance-vie ...
Pour info, le fond en euros était rémunéré à combien chez toi pour 2007,2008,2009?
Le "carmignac patrimoine" que t'as pris est celui dont le ticket est à plus de 5000?

Olivier a dit…

@Etienne, effectivement, dans le cadre d’achat d’actions en direct, la capacité d’une société à être présente sur les marchés émergeant est un critère de choix très important. Merci de ton commentaire.
@Jérome, le fond en euros de Fortuneo (anciennement assurance vie Symphonis vie) a été rémunéré de la façon suivante ces 3 dernières années : 2007, 4,51%, 2008, 4,50% et 2009, 4,10%. Plutôt pas mal, à l’image de la plupart des contrats en ligne. Un peu moins de 4% cette année pour 2010 ? Concernant Carmignac Patrimoine, la dernière valeur liquidative était de 5 360,77€ en effet. Mais tu ne peux acheter qu’une fraction d’une part complète. Tu peux ne placer que 1000€ dessus sans problème par exemple.

Joel a dit…

Je vois que comparé au CAC 40:
2007: 1,31%
2008: -42,68%
2009: 22,32%
2010: -3,34%

A part en 2009, tu fais un bien meilleur résultat que le CAC...

Bravo!

Etienne a dit…

Pour répondre à la question du titre :
la Mongolie +138%
http://www.fb-bourse.com/2011/01/bilan-des-bourses-2010/3/

PEL a dit…

Pas mal comme bilan, félicitations pour ce bilan positif ! Je suis sûr que ton bilan 2011 sera toujours plus positif, courage !

Anonyme a dit…

Bonjour,

Que penses tu des trackers (LYXOR ETF EMERGING par exemple) ?
Il y a 0,65% de gestion, mais c'est bcp moins cher que les FCP et ca couvre un grand nombre de pays emergents.
En plus, ils sont éligibles au PEA.

jf

Olivier a dit…

jf, désolé je ne connais pas du tout ce type de tracker, je ne préfère donc pas me prononcer. Concernant la diversification sur les pays, des FCP type Magellan ou Federal indiciel APAL couvrent également très large. Tu peux en savoir plus sur leur composition sur un site comme morningstar. Bonne continuation

bvl a dit…

Oui, il vaut mieux investir sur les trackers. Les FCP suivent malheureusement le marché. Je vous conseille également de vous intéresser à l'analyse technique. Grâce aux indicateurs on peut détecter les bons moments et fuir les mauvais.

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...