lundi 7 juin 2010

Suivi locatif de mon studio meublé

Comme expliqué dans cet article, mon 1er locataire quittera le studio à la mi-juillet. J’ai donc envisagé différentes options pour rentabiliser au mieux mon investissement le reste de l’année.

Il se trouve qu’en discutant avec mon locataire, étudiant en MBA, j’ai appris que son départ s’expliquait pas le fait qu’il devait passer quelques mois à l’étranger pour sa formation, mais qu’il reviendrait finir son année au même endroit, 2 mois complets en novembre et décembre. Bonne nouvelle, l’appartement lui a plu, et il était très intéressé pour revenir y loger les 2 derniers mois, s’il était toujours libre bien sûr…

En parallèle, j’ai appris qu’un collègue de travail, en cours de déménagement, cherchait à se loger un mois cet été, de mi-juillet à mi-août. Une aubaine pour moi pour occuper l’appartement durant l’été, sans les contraintes d’une location saisonnière comme envisagée. Je connais bien cette personne, les formalités de location sont donc très simples. Je lui loue en tant que particulier et il se fera rembourser par une note de frais, les ressources humaines de la société ont accepté sans problème.

Fort de ce mois supplémentaire de location acquis, j’ai donc regardé de plus prêt mon niveau d’autofinancement et de rentabilité sur l’année en cours.

Avec l’hypothèse que je relouais à mon locataire étudiant 2 mois en fin d’année, il me restait 2 mois et demi de vacance locative. Un peu trop à mon goût, je visais un 1 mois et demi / 2 mois maximum. Mais en même temps, la simplicité de la solution était attrayante, pas de nouveau locataire à chercher, pas de frais associés, pas de perte de temps (nouveau contrat, état des lieux…).

J’ai donc proposé à mon locataire actuel de lui réserver l’appartement en novembre et décembre, en contrepartie d’un petit effort financier de sa part, 500€…un petit loyer sans charges. Et, comme je l’imaginais, il a accepté tout de suite ! C’est une opération gagnant / gagnant, de mon coté j’assure une année de rentabilité tout à fait convenable, et de son coté, pas de soucis de nouvelle recherche d’appartement pour seulement 2 mois, et je lui laisse même la clef de la cave pour y entreposer ses affaires personnelles.

Au final, d’un point de vue autofinancement, ma contribution au financement de l’appartement devrait être en 2010 de 1700€ (dont 360€ pour la cagnotte travaux de la copropriété),  pour un gain en capital de 3000€ sur cette première année.

Et si tout se passe comme planifié actuellement, une année de gestion locative qui ne m’aura pas pris beaucoup d’énergie.


Articles sur le même sujet :

Suivi locatif : mon locataire et mon état d’autofinancement
Mon premier locataire
Mon investissement locatif va-t-il s’autofinancer ?

5 commentaires:

Investissement locatif a dit…

Bonjour,

Dans votre article, vous précisez qu'il n'y a pas besoin de nouvel état des lieux à la nouvelle entrée de votre locataire étudiant.

N'y a-t-il pas besoin de nouvel état des lieux à chaque nouveau contrat ?

Nothan a dit…

Bonjour, en effet si mon locataire part mi-juillet et reviens en novembre, je ferais tout de même un état des lieux de sortie et un nouveau d'entrée. par contre ce sera avec une personne qui connait déjà tout l'équipement, c'est tout de même plus simple. Avec un étudiant étranger, j'avais tout de même bien passé 2 bonnes heures lors de son arrivée, je n'avais pas toutes les notices en anglais! De plus au niveau contrat, je ferais juste un avenant pour la fin d'année, idem pas besoin de rediscuter les points qui concernent le paiement de l'ADSL, l'EDF, etc...Bonne journée

Olivier Leroux a dit…

Intéressant, merci pour ton retour d'expérience.

Je lis souvent sur les blogs de finances personnels français et américain que l'investissement immobilier n'est intéressant que dans de très rares cas.

Quels sont pour toi les meilleures conditions pour devenir propriétaire ?

Je conçois également que l'investissement locatif est différent que l'investissement dans une résidence principale, mais je m'interroge quand même par rapport à ça.

Quel est ton avis ?

Merci

Olivier Leroux

Nothan a dit…

Olivier, merci pour ton commentaire, déjà pour moi, je différencie clairement résidence principale et investissement locatif. C’est vrai que dans pas mal de cas, il peut être plus avantageux de louer que d’acheter pour y vivre, si on peut placer de l’argent tout en payant son loyer. C’est purement regarder la question d’un point de vue financier. Maintenant ce qui n’est pas pris en compte, c’est le cadre de vie. Et en ce qui me concerne, je préfère rembourser un crédit disons de 1000€ par mois pour ma maison que de louer un apart 500€ par mois et placer 500€, même si je suis financièrement perdant. On ne compare pas la même chose, donc difficile de conclure. Ensuite en ce qui concerne un investissement locatif, je pense que les 2 points clefs sont la valeur d’achat du bien et la demande locative. Il faut acheter au bon prix et si possible en dessous, et je pense que très peu des annonces du type « idéal pour investisseur » sont réellement de bonnes affaires. Et il faut s’assurer qu’il n’y aura aucun problème à louer. Bonne soirée

Attentifimmo a dit…

Article pertinent sur le suivi locatif.

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...