vendredi 2 avril 2021

Location touristique Airbnb en temps de COVID-19


Mon dernier article parlant d'investissement locatif et plus précisément de location touristique de type Airbnb remonte à juin 2020.  Quelle est la situation aujourd'hui de mon gite Airbnb début 2021 ? 

J'expliquais comment un investissement extrêmement rentable pour lequel tous les voyants étaient au vert et dont la pérennité paraissait assurée, a tout de même était impacté par l'improbable (ou pas finalement, mais peu importe...), la pandémie de COVID-19.

Première leçon, ne jamais croire que tout est acquis ! Définitivement. L'important est d’être suffisamment agile pour s'adapter. C'est vrai de manière générale et donc en particulier en terme d'investissements. 

Dans cet article, on sortait du premier confinement, plutôt tous confiant. La demande reprenait fortement pour des séjours de courte durée, et peu de personnes n'imaginait vraiment sérieusement une 2ème ou même 3ème vague...

Les recettes ont donc été plutôt bonnes, au moins au même niveau que les années précédentes de juin à Octobre. 

Mais évidemment la 2ème confinement de Novembre a à nouveau impacté les résultats.Ceci dit la fin 2020 aura été marqué par une location important qui détermine notre début d'année 2021. je vais y revenir. 

Comme vous pourrez le voir un peu plus bas, sur le 1er graphique, les recettes totales de 2020 atteignent tout de même 13 400€, à comparer aux 17 à 18000€ réguliers des 3 années précédentes. 

Le COVID-19 aura donc impacté mes recettes locatives 2020 d'environ 4000€.  Pas de quoi se plaindre tout de même, beaucoup ont perdu beaucoup plus...

Un changement notable l'année dernière aura été la forte baisse des touristes étrangers au profit des français. Avec une proportion non négligeable de parisiens désireux de s'éloigner de la ville et venir se promener en forêt. 

Il s'avère que nous avons eu beaucoup de chance d’accueillir en novembre un couple de parisien, fuyant le confinement et souhaitant limiter leurs risques de contacts pour des raisons de santé.

 

Comment s'est adapté mon Airbnb au COVID-19 en 2021 ?   

En effet, très rapidement, ils ont exprimé leur souhait de louer à nouveau le gite très rapidement, et si possible sur la durée. 

Ma location touristique de courte durée s'est naturellement transformée en location meublée de longue durée !

Nous avons évidemment revu nos tarifs à la baisse. jusque mi-mai, nous hébergerons donc les même voyageurs. 

Nous avions plusieurs réservations de voyageurs étrangers pour mars et Avril, qui de toute façon se toutes annulées les unes derrières les autres suite à la situation sanitaire et aux mesures de restrictions en France. 

Cette solution de location "longue" durée sur plusieurs mois est donc une véritable opportunité. 

A ce jour, si on considère également les autres réservations déjà prévues pour juin, juillet et aout, nous sommes sur les mêmes bases de revenus que l'année dernière, avec pour le moment environ 7000€ pour 2021.

 

Un investissement tout de même autofinancé en 2021 ?

Il faut maintenant aussi regarder les dépenses associées à ces recettes locatives (remboursement de mensualité d'emprunt, électricité, gaz, eau...)

En 2020, j'avais expliqué que nous avions décidé de repousser 6 mensualités de remboursement du prêt. (sur un total de 12 mensualité reportables)

Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, les dépenses 2020 sont donc tombées à 8800€. Pour 13400€ de recettes. j'ai donc dégagé un bénéfice de 4500€, malgré le coronavirus ! 

Mais pour 2021, je souhaiterai éviter de renouveler ce report de mensualité, pour conserver les 6 mois restants en cas de situation vraiment problématique. 

Je serai donc une base d'environ 13200€ de dépenses pour 2021. 

si je pars du principe que mes revenus de l'année 2021 seront au moins du même niveau que ceux de 2020, soit 13400€, je ne dégagerai quasiment pas de cashflow, mais je serai tout de même autofinancé ! pas d'argent à ajouter de ma poche, ce qui serait déjà une très belle réussite pour cette 2ème de COVID-19.

En vert : les recettes annuelles

En rouges : les dépenses annuelles

En violet : la différence entre les recettes et les dépenses (= cash obtenu)

Cette hypothèse me parait tout de même assez probable aujourd'hui, avec l'espoir que d'ici quelques mois la vaccination nous offre un automne et un hiver 2021 plus serein, avec la disparition petit à petit des limitations, et la reprise du tourisme. 

On refait un point prochainement, à suivre !


 

 

0 commentaires:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...