mardi 9 mars 2010

Quels sont les espoirs de gain avec mes stock options ?


Comme souvent en début d’année dans la société où je suis salarié, je viens d'avoir droit une distribution de stock options…C’est toujours une reconnaissance qui est la bienvenue, mais quels sont réellement mes espoirs de gain ? Ce type de rémunération est-il vraiment attractif à mon niveau ?

Déjà quelle est la règle d’utilisation ?

Un première obligation est de les conserver au moins 4 ans avant de pouvoir en faire quelque chose; donc celles que je viens d’avoir ne pourront pas être exploitées avant début 2014.

D’autre part, il faut être toujours employé de la société au moment de leur exercice. C’est notamment un outil utilisé pour fidéliser les employés que la société souhaite retenir.

Au bout des 4 ans, il y a plusieurs possibilités :

_ Si la valeur des stocks options est supérieure au cours l’action, ça n’a aucun intérêt. Il faut attendre en espérant que l’action monte et dépasse un jour la valeur des stocks options qui peuvent être exercées.

_ Si la valeur des stock options est inférieure au cours de l’action, on peut les exercer. Les stock options donnent droit à acheter des actions de la société au prix des stock options, on achète donc à un prix préférentiel. Et surtout on peut revendre dans la foulée instantanément, pour empocher la plus value, et ceci sans avoir à sortir d’argent. C’est le gros avantage de cette solution. Par contre l’inconvénient est d’être lourdement taxé l’année suivante sur ces gains, à 41%.

_ Une autre possibilité est de décider d’acheter des actions au prix de ces stocks options (donc au tarif préférentiel) et de les conserver. Le problème est de qu’il faut alors avoir les fonds pour acheter ces actions. Si on les conserve pendant 2 ans avant de revendre, on est moins taxé sur les plus values, seulement à 27%. Mais bien sûr le risque est qu’on ne sait pas comment va évoluer le cours de ses actions pendant ces 2 années…on peut au final perdre de l’argent.

Dans mon cas, j’ai exercé une fois mes droits en 2008: j’avais 250 stock options, obtenues en 2004, à utiliser à la valeur de 11,3$. Je n’ai pas cherché à minimiser la taxation, ayant une grosse incertitude sur l’évolution du cours de bourse dans les mois suivants. J’ai donc revendu immédiatement, sans sortir de liquidités, et ce dès le 1er jour où j’ai pu le faire. Le cours de l’action de ma société était au plus haut depuis pas mal de temps, à 26$, j’ai ainsi gagné après impôts un peu près 1400€. Quelques mois après, l’action s’écroulait avec la crise, sa valeur étant presque divisée par 4 au plus bas…pas mécontent donc d’après pris ce que je pouvais prendre à ce moment là !

Il faut savoir aussi que les valeurs des stock options distribuées sont toujours un peu supérieures à la valeur de l’action au moment de la distribution…je ne connais la règle exacte, la valeur doit être établie par une moyenne sur les 3 derniers mois de cotation, plus un certain pourcentage (au moins 10%). Une façon de motiver les gens à bien performer pour agir sur le cours des actions de sa société…

Pour ce que je dispose à ce jour de stock options non encore exercées :

_ si je pouvais tout utiliser aujourd’hui, au cours de l’action du jour, j’empocherais un gain de 1700€
_ si le cours de l’action prends 20%, le gain serait de 2900€
_ si le cours de l’action prends 50%, le gain serait de 6700€
_ si le cours de l’action prends 100%, le gain serait de 19000€

Il y a donc tout de même un potentiel de gain très intéressant. Depuis le point bas de l’action en pleine période de crise, la valeur à tout de même repris plus de 100%...reste à espérer un autre 100% dans les 4 prochaines années ! La probabilité que ça arrive ? La confiance que j'ai que ça arrive ? Absolument aucune idée…

En pratique, peu de personnes ont le pouvoir d’influencer le cours de l’action, moi en particulier ! Ça reste donc très aléatoire et très dépendant de la conjoncture globale de l’économie. Je parle de sociétés de taille assez importante, pour des start’up, ce système de rémunération peut être en effet assez motivant et très rémunérateur en cas de succès…

Dans mon cas, mieux vaut donc ne pas trop compter dessus et prendre ça réellement comme un vrai bonus. Et ça reste suffisamment incertain pour que ça ne puisse pas constituer un outil véritablement efficace à lui seul pour retenir le personnel. Mieux vaut penser à négocier au mieux les augmentations de son salaire fixe, voir des parts variables qui dépendent en théorie beaucoup plus directement de ses performances.


0 commentaires:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...