samedi 7 septembre 2019

Combien rapporte une location sur Airbnb ?


C’est la question que je me posais il y a 3 ans lorsqu’ai investi dans une maison de ville pour en faire un gite touristique loué toute l’année, et que j’ai décidé d’utiliser la plateforme Airbnb pour l’exploiter. 

Combien de revenus annuels pouvais-je espérer ? Est-ce que l’argent gagné allait couvrir l’ensemble des dépenses, incluant notamment les mensualités de remboursement du crédit ? Est-ce que je pouvais même espérer générer un peu de cash-flow ? 

Après 3 ans d’exploitation, les résultats dépassent finalement largement mes scenarios les plus optimistes. 

En effet d’une part, 2017, 2018 et 2019 sont 3 années sur lesquelles non seulement l’investissement est autofinancé, mais génère en plus un surplus d’argent conséquent !  Impôts compris. 

Plus de 15000€ de cash flow sur ces 3 années, et l’année 2019 n’est pas terminée !

Plus de détails sur le graphique suivant avec : 

Le barre graph en vert correspond aux recettes. Tous les revenus de location cumulés sur l’année.
En rouge, il s’agit de l’ensemble des dépenses annuelles (mensualité de crédit, EDF, gas, eau, internet, assurance, impôt foncier, CFE, expert-comptable, CGA…)
En violet, le cashflow généré par an.
Et en bleu, le gain global, si j’ajoute le capital remboursé chaque année. 




J’ai donc pu utiliser une partie de cet argent supplémentaire pour effectuer chaque année des travaux de rénovation supplémentaire ou d’amélioration. Je fais bonifier mon capital, et de cette façon je réduis voir même j’annule mes impôts. 

L’investissement est effet déclaré avec un numéro SIRET, en bic réel, toutes les dépenses sont donc retranchées des revenus, les travaux effectués par des professionnels, mais également l’amortissement du bien. Ainsi aucun impôt sur ces revenus pour le moment. 

Les revenus mensuels

Est-ce que les rentrées d’argent seront régulières ? Le gite sera-t-il loué toute l’année ou plutôt de manière saisonnière ?
C’étaient également le type de question que je posais. 

En pratique, il s’avère que des revenus ost générés tous les mois. Sauf si bien sûr je décide de bloquer le calendrier de réservation pour des travaux comme par exemple cette année en janvier. 

Le printemps et l’automne sont toutes de même les meilleures saisons, mais de manière générale, je sais après 3 ans d’expérience que je peux gagner 500 à 1000€ par mois minimum, tous les mois de l’année.  

Avec des revenus réguliers, la comptabilité est donc plus simple à gérer. 

 






Combien de nuits louées par an ? 

Ce niveau de revenu correspond pour mon gite capable d’accueillir jusqu’à 6 voyageurs aux nombre de nuits louées suivantes d’après les statistiques que Airbnb : 

165 nuits en 2017
181 nuits en 2018 (mon année record)
140 nuits à ce jour pour 2019, mais il reste encore des disponibilités sur les 3 derniers mois de l’année. Il y aura encore au moins 10 nuits louées cette année je pense.
28 nuits sont même déjà réservées pour 2020. 

A cela s’ajoute également une dizaine de nuits par an, louées en direct, hors Airbnb, soit à ces personnes du village, des connaissances, ou des personnes qui reviennent et me recontacte directement pour éviter les frais de gestion Airbnb. 

On parle donc environ d’une cinquantaine de groupes de voyageurs par an, 50 entrées / sorties à gérer donc. 

Il ne s’agit donc pas d’un revenu passif, c’est une vrai activité, il ne faut pas négliger le temps nécessaire au ménage, à la préparation et à l’entretien régulier. 

Mais louer en location touristique avec Airbnb est de loin le meilleur investissement que j’ai pu réaliser à ce jour ! 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...