lundi 7 février 2011

Payer une mutuelle santé ou se la faire soi-même ?

Cette année, j’ai décidé de regarder de plus près mes dépenses diverses en termes d’assurances.

Et la première sur laquelle je me suis penché est la mutuelle santé. Celle que j'ai tendance à le plus oublier, étant donné qu’elle m’est retenue directement sur ma feuille de paye !

Et le bilan est assez éloquent, au point que je me pose de sérieuses questions sur l’intérêt de payer une mutuelle santé ! Quel est le risque de se la faire soi-même ?

Bilan de mes dépenses de mutuelle en 2010 :

Cotisations : 34,13€ par adulte (x2) et 21,47€ par enfant (x2), pour l’option de base

Soit 111,2€ par mois, ce qui veut dire une dépense totale sur 2010 de 1334,4 €.

C’est tout de même une belle somme pour des garanties assez limitées et surtout pour un montant de remboursements (médecin, pharmacie, etc….) de seulement 230€ en 2010 ! Seulement 17% des sommes engagées….


Certes, pas de gros pépin de santé l’année passée, pas de changement de lunette, auquel cas on aurait pu bénéficier d’un forfait fixe de 170€ + 600% de la sécurité sociale (600% de presque rien…). Ca aurait monté les remboursements de mutuelle à 400€.

Je ne me suis pas « amusé » à faire un bilan aussi détaillé pour les années précédentes, mais l’ordre de grandeur est le même, si je récupère un tiers des dépenses par an, c’est le grand maximum.

Évidemment, c'est le principe des mutuelles, certains nécessitent de gros remboursements et les mutuelles doivent au final être à l’équilibre. Je ne conteste pas cela.

On peut toutefois se demander si un bon placement de son argent ne peut pas représenter une alternative crédible à une cotisation.

Et si je cotisais sur une assurance vie ?

Au lieu de cotiser tous les mois 111€, pourquoi ne pas placer cette somme à 2% sur un livret A ,voir mieux à 4% sur le fond en euros d’une assurance vie ? De quoi récupérer quelques dizaines d’euros d’intérêts en fin d’année.


  • Bilan fin 2010 avec ma mutuelle : + 230€ de remboursement – 1334€ de cotisation = -1104 €
  • Bilan sans mutuelle en plaçant l’équivalent des cotisations: + 0€ de remboursement + ~50€ d’intérêts – 0€ de cotisation = +~50€

Sur ce cas précis, sur une année, l'avantage de conserver son argent sur un placement financier est très net,  avec plus de 1100€ d’économisés.

Maintenant, il s’agissait d’une année sans gros problème de santé.

Je ne mettrais de coté (réservé exclusivement à la santé) que 1334€ par an (plus les intérêts). Je prends  donc un risque si je me retrouve dans une situation où les remboursements de la mutuelle auraient couvert plus de ces 1334€ !

Par exemple, même dans mon contrat de base, une chambre individuelle pour une hospitalisation est prise en charge par la mutuelle à hauteur de 60€ par jour. 10 jours représentent déjà 600€…

Il y a donc un risque réel, on ne peut le nier. 

Je n’ai pas tranché la question personnellement, et ma femme n’est pas prête psychologiquement à se passer de mutuelle ! alors...

Ce qui est certain est que sans mutuelle, il est indispensable de se constituer une épargne de précaution spécifique à la santé.

Je vais continuer à étudier ma situation, tout d’abord en regardant la concurrence. J'ai fait  quelques comparaisons entre assureurs, notamment sur Les Furets assurance, il y a de gros écarts de tarifs, mais attention à comparer ce qui est comparable. Avoir une idée concrète du montant des prestations est toujours un exercice un peu compliqué ! (200% de la BR (bases de remboursement de l'assurance maladie), 10% de la PMSS (plafond mensuel de la sécurité sociale) ...)

Avez-vous déjà réfléchi à cette situation ? Êtes-vous prêt à vous passer de mutuelle santé pour vous la constituer vous-même ?



Assurland.com

20 commentaires:

Jérémy a dit…

Depuis que je ne suis plus étudiant, j'ai décidé moi aussi de me passer de mutuelle. Aucune des entreprises dans lesquelles j'ai travaillé ne m'en a proposé, et celle de mon assureur ne me convenait pas, donc je préfère mettre cette somme (une 20aine d'euros environ) de côté chaque mois, plutôt que la "perdre" dans une mutuelle qui ne me sert pas, pour l'instant. Mon agent d'assurance ne cesse de me tanner pour que je la lui prenne, mais elle va avoir du mal à me décider. (et pourtant j'ai régulièrement des dépenses de santé, les lentilles, des médicaments réguliers, etc).

PEL a dit…

Tant que je suis étudiant je peux profiter de la mutuelle étudiante (LMDE) qui n'est pas très cher mais je pense que je n'en prendrais pas lorsque je commencerai à travailler si elle ne me convient pas et qu'elle est trop cher, je préfère mettre l'argent de côté et dépenser un peu plus lorsque je fais des dépenses de santé (rare) que de dépenser de grandes sommes dans une mutuelle qui ne me servira pas...

Karedas a dit…

En effet j'ai toujours fais le même bilan pour les frais de santé classiques (médecin, pharmacie ..), je cotise plus que je ne suis remboursé.

En revanche j'ai cette année de gros travaux dentaires, et là, ça change la donne. La mutuelle va me rembourser l'équivalent de 3 ans de cotisation.

Cat06 a dit…

Je pense pour ma part qu'il est risqué de ne pas avoir de mutuelle santé. Travaillant dans le milieu médical, je vois très souvent des patients qui regrettent d'avoir radié leur mutuelle mais il est trop tard car étant malades, le tarif d'adhésion est bcp plus élevé.

Quand à mettre de l'argent de côté pour pallier à l'absence de mutuelle, c'est une bonne idée mais les sommes engagées peuvent s'avérer vite insuffisantes en cas de lourde pathologie ( cancer, accident entraînant une longue rééducation en centre etc etc...). De plus plus on vieillit, plus on est susceptible d'avoir des dépenses donc ce raisonnement ne tient que lorsqu'on est jeune.

Quand on dépense peu, il est préférable de se tourner vers une complémentaire pratiquant la franchise cautionnée qui te rend des sous à la fin de l'année.

Pour moi, il y a trois assurances à ne pas négliger :
- complémentaire santé / assurance dépendance
- assurance auto
- assurance appartement / maison

Les conséquences peuvent être trop graves donc il vaut mieux ne pas négliger d'être bien couvert.

Ceci dit, je te souhaite une excellente santé à toi et tes proches

Simon de Toile-filante.com a dit…

Les assurances c'est toujours la même chose, si on ne les utilise pas, c'est à fond perdu. Mais le jour où ca devient utile, ça peut nous sauver la mise, 5 jour d'hospitalisation c'est déjà dans les 500 Euros uniquement pour l'hébergement, sans compter les frais des médicaments, interventions... Pour les dents, 700 Euros pour en refaire une, remboursé 50 Euros par la Sécu, sans mutuelle, la douloureuse a du mal à passer...

Thibaud a dit…

Un article original qui pointe bien du doigt une dépense qu'on ne pense pas forcément à remettre en cause.

Personnellement, je ne me risquerais pas à me passer d'une mutuelle.

En revanche, il est important de faire un bilan chaque année des différentes assurances/complémentaires auxquelles nous souscrivons pour éviter les doublons et payer 2 fois la même prestation. C'est un travail un peu long et fastidieux mais qui peut faire économiser quelques centaines d'euros !

Riche Idée a dit…

Personnellement, j'ai la chance d'être dans une entrerpise dont un petite partie est prélevée sur le salaire (25€/mois) et une grosse partie est payée par l'entreprise.
Si je n'avais pas eu de mutuelle en un an, j'aurais perdu au moins 5000€ alors que là je ne la sens même pas vu que c'est de l'argent que je suis obligé de ne pas toucher.
Franchement, se passer de mutuelle est de plus en plus à éviter car un dépassement d'honoraires sur une opération peut monter très vite à quelques centaines d'euros, des soins dentaires, le changement de lunette, etc...

Olivier a dit…

Merci à tous pour vos retours d’expérience ! Très intéressant ! Ma femme pourra s’appuyer sur vos commentaires (sauf peut-être ceux des plus jeunes…) pour me dire qu’elle avait raison !!! A conserver donc, parce qu’un jour ou l’autre on est bien content de l’avoir, mais à optimiser, parce que c’est tout de même l’une des assurances les plus couteuses avec l’assurance auto. Notamment lorsque je regarde des mutuelles qui remboursent à un niveau supérieur à la mienne, on est très vite à plus de 2000€ / an (pour 4 personnes) !

Cyril a dit…

Sans opter pour une mutuelle haut de gamme, on peut faire le choix d'une mutuelle moyenne gamme en privilégiant les soins dont on souhaite être bien remboursés (dents, lunettes) et mettre le complément à faire fructifier ? Ça permet de moins 'mettre l'argent par les fenêtres' (seules 17% des sommes engagées par Olivier pour sa mutuelle sont utilisées !) et de se constituer une épargne de précaution en cas de coup dur grâce aux intérêts composés (assurance vie par exemple).

Exemple pour 100,00 € engagés mensuellement : 50,00 € mutuelle + 50,00 € en placements. Au final, il vous manque toujours 100,00 € tous les mois mais d'ici quelques années, sans doute les 50,00 € suffiront-ils pour votre mutuelle et le matelas constitué (5 000,00 € à 10 000 €) permettra de palier aux éventuels coups durs et continuera encore à travailler pendant ce temps.

Mais pour démarrer, j’en conviens, il faudrait pouvoir commencer avec un matelas d’au moins 3 000 € pour minimiser les risques.

A méditer.

DavidB_riche-et-heureux.fr a dit…

Tiens c'est amusant, j'ai fait un article sur le sujet il y a qq mois, je ne sais pas si je peux mettre le lien ?

http://riche-et-heureux.fr/comment-gagner-plusieurs-centaines-deuros-chaque-annee-avec-une-mise-initiale-de-quatre-euros/

Tu supprimeras si tu n'est pas d'accord ;-)

Et j'ai à peu près la même conclusion : jeune et en bonne santé, surtout avec une de ces mutuelles qui fait prendre des vessies pour des lanternes style 100% remboursement SS en dentaire ou optique, c'est vraiment de l'argent jeté par les fenêtres, qui set à sponsoriser des bateaux de course ou des équipes cyclistes...
Place-le sur un compte sans JAMAIS le toucher et dans 10 ans tu fais tes comptes.
Si un pépin arrive, le placement est là pour ça.
Le gros risque lui est assuré par la SS.

Olivier a dit…

@Cyril, merci, c'est une approche intéressante. j'avais envisagé de monter de gamme dans quelques années pour les futurs frais d'orthodontie des enfants notamment...la gamme moyenne me reviendrais à plus de 160€ au lieu de 111€ / mois. une option est donc de garder la mutuelle de base (pour les coup dur, l'hospitalisation notamment), et de placer 50€ par mois sur un compte "santé"...à calculer. Bonne journée !

Olivier a dit…

DavidB, très bon article, beaucoup d'autres commentaires pertinents! Merci pour le lien;-) A bientôt

ChrisTooner a dit…

Oui la Mutuelle Santé çà parait cher ! Je me fais souvent la réflexion ! Mais votre employeur participe et votre cotisation est faible : voyez pour 2 adultes je paie 2272 euros par an (en retraite il n'y a plus de participation employeur) ! mais aussi en cas d'accident et hospitalisation, les frais sont soudain "énormes", et il subsiste une part de frais hospitaliers non pris en charge par la Sécu ! sans le souhaiter bien sur un accident peut arriver, j'en ai connu un à 27 ans (voiture) et là on apprécie d'avoir une mutuelle ! Donc il faut se focaliser sur la couverture des frais hospitaliers, et oublier les dents et les yeux qui sont en fait annexes, surtout quand on est jeune, donc se couvrir pour les options les plus nécessaires ! voilà mon avis !!

Herblain a dit…

Personnellement je pense, pour reprendre le titre de ce site, qu'on ne devient pas "riche" en mégotant sur de petites sommes, surtout si elles peuvent un jour éviter d'en débourser de grosses.

Billetkai a dit…

Je pense également que se créer une epargne avec un taux de rendement acceptable est plus utile que payer une mutuelle santé.
J'irais meme jusqu'a dire qu'il vaut mieux acheter une once d'or chaque année et s'en servir en cas de besoin. Rentabilité assurée!

Arlette50 a dit…

Avec mon mari nous sommes pris en charge à 100 % par la sécurité sociale, notre retraite est petite et ça commence a faire lourd toutes ses augmentations.
Mon mari est soigné son cancer et moi pour mon diabète et ma tension. Je me pose encore la question celle d'épargner ma cotisation mensuelle qui est de 135 euros. Mais l'âge est là, alors je ne suis pas très sûre de faire le bon choix. Amicalement.

top dog a dit…

Pourquoi pas une complémentaire hospitalisation seule ?
Différence cotisation annuelle par rapport à complémentaire moyenne gamme
1900 € environ en moins chaque année
avec: Actes, Soins, Honoraires
Dépassement Honoraires
Frais de séjour
Forfait journalier > 24h
Chambre particulière 30j/an
Accompagnement enfants et adultes
Hospitalisation à domicile
Transport en et hors hospitalisation
Frais pré et post dans les 30 j
Remboursements Sécu plus complémentaire Hosp.: 100% du Réel
Mon exemple actuel: 2 retraités 73 ans
médicaments, consultations et actes en ville, autres prestaions
Relevé annuel Sécu: 646 €
Remboursements mutuelle générale environ (?) 30%: 194 €
Cotisation annuelle complémentaire générale: 2703 €
Je vais résilier pour souscrire un contrat hospitalisation seule
chez une compagnie avec un nom commençant et finissant par A

JOAQUIM PINTO a dit…

Bon jour je recherche une Mutuelle santé que je paye par rapport a mes dépenses santé.
Je vous remercie pour la information
Joaquim

dkirsner a dit…

Bonjour,

En activité, la complémentaire santé est le plus souvent déductible des impôts et souvent prise en charge à 60% par l'employeur. La question ne se pose donc pas vraiment.
Depuis que je suis à la retraite, j'ai cessé de cotiser et j'ai détaillé mes raisons ici : http://bit.ly/dk_compl%C3%A9mentaire_sant%C3%A9

dkirsner a dit…

Voici des statistiques édifiantes qui devraient inciter les retraités à ne pas prendre de mutuelle : http://blog.kirsner.fr/post/2015/11/11/Quelle-compl%C3%A9mentaire-sant%C3%A9-%C3%A0-la-retraite

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...