lundi 2 août 2010

Ouvrir un PEA ou un Compte-titres pour débuter en bourse ?

Comme je l’ai évoqué dans les 2 articles précédents, je souhaite me sensibiliser de plus près à la bourse. J'ai mis jusqu'à présent un premier pas sur les marchés au travers de l’assurance vie, qui a été pour moi un 1er support d'investissement simple à assimiler. Je pense que c’est une bonne initiation en se limitant au simple choix de fonds pilotés par des gérants qui se chargent de la sélection des actions.

Je voudrais tenter maintenant de gérer un portefeuille en direct. Le risque principal que je vois actuellement n’est pas celui de perdre mon argent (je vais y aller en douceur...). Si je perds, j’apprendrais et soit je finirais par gagner un jour, aggueri par quelques mauvaises expériences, soit je conclurais que la bourse n’est définitivement pas pour moi et j'utiliserais alors mon temps et mon argent d’une meilleure façon. Non, ce que je crains le plus est de manquer de temps pour m’y investir personnellement. Je ne crois pas à l’achat pour du long terme, en se disant qu’on est toujours gagnant, la bourse assurant historiquement 10% par an sur du long terme. On peut être perdant actuellement en ayant investi au mauvais moment il y a 10 ans, par contre c’est vrai que ceux qui ont investi il y a 30 ans restent très positifs. Mais 30 ans c’est très long... mon objectif est d’arriver à générer des plus values substantielles en un temps acceptable. Et pour cela, il n’y a guère le choix que d’être un minimum actif, réactif même, savoir acheter mais surtout vendre, donc prendre le temps d’assurer un suivi, beaucoup plus fréquent que pour des fond communs de placement je pense. Mais difficile de savoir avant d’avoir expérimenté alors je vais me lancer.
Je me suis alors posé la question suivante, dans mon cas quel est le meilleur support pour enter en bourse ? le PEA (plan d’Epargne en Actions) ou le Compte-titres ? tous les courtiers en ligne ou les banques proposent les 2 solutions.

Les principales caractéristiques du PEA :

  • 1 PEA maximum par personne
  • Plafond de 132 000€ pour un célibataire (c’est déjà pas mal…), le double pour un couple marié (qui peut alors ouvrir 2 PEA)
  • Permet d’investir dans la plupart des actions de la bourse de Paris, mais également les trackers, sicav ou Fond commun de Placement qui détiennent au moins 75% de valeurs européennes, mais ne donne pas accès aux produits dérivés type warrants ou certificats. Un premier point négatif de mon point de vue, la limitation des supports d'investissements…
  • Imposition : au delà de 5 ans de détention du PEA, les plus values et dividendes ne sont soumises qu’aux prélèvements sociaux de 12,1%. Avant les 5 ans, si le seuil de cession de titres dépasse 25730€, taxation à 30,1% entre 2 et 5 ans et à 34,6% avant 2 ans. 
  • Retrait : tout retrait entraine la clôture du PEA avant les 8 ans du contrat. Au-delà de 8 ans, les retraits partiels sont possibles, mais il devient alors impossible d’alimenter le compte. Autre limitation, la disponibilité de son argent.
Les principales caractéristiques du Compte-titres :

  • Possible d’ouvrir plusieurs compte-titres
  • Pas de plafond du montant du portefeuille
  • Permet d’investir dans n’importe quel type de produit financier, actions, warrants, etc…sur toutes les places boursières, très flexible. 
  • Imposition : sous le seuil de 25730€ de cession de titres dans l’année, les plus values taxées à 12,1% (prélèvements sociaux), au dessus du seuil de 25730€, taxées à 30,1%
  • Retraits : totalement libres sans effet sur le contrat.

Bilan par rapport mes objectifs personnels
On parle beaucoup de l’avantage fiscal du PEA, mais ce n’est vrai qu’à partir de 5 années de détention du contrat et surtout si le montant de cession de titres par an dépasse les 25730€ ! En dessous de ce seuil, aucune différence avec le compte-titres, les plus values sont taxées à 12,1% (prélèvements sociaux). Le PEA ne se justifie que pour de gros portefeuilles, et encore à voir puisqu’il est limité à 132000€…

Le PEA est plus contraignant, le compte-titres offrant davantage de liberté sur 2 aspects importants : la disponibilité de l’argent placé et le panel de supports sur lesquels investir. Je ne vais surement pas sauter sur le premier warrant venu, mais j’aime le principe de ne se fermer aucune porte.

Mon objectif à moyen terme est d’avoir un portefeuille d'un ordre de grandeur de « seulement » 10000€. (je cherche plutôt à diversifier mon patrimoine avec les assurances vie ou l’immobilier par exemple). Etant donné la somme limitée, aucun risque de dépasser le seuil de cession très pénalisant d’un point de vue fiscal (supérieur à 25000 €), alors je n'ai aucun intérêt à subir les contraintes du PEA, mieux vaut choisir la souplesse du compte-titres dans mon cas.

Reste à présent à identifier le courtier en ligne chez qui ouvrir ce compte…

Articles sur le même sujet :

12 commentaires:

david a dit…

Je suis entièrement d'accord avec cette analyse. C'est également le choix que j'ai fait pour me lancer dans mon aventure d'investisseur débutant en bourse avec 0€ de capital !

Cédric a dit…

Entièrement d'accord avec toi concernant le choix entre un PEA ou un compte titre. Par contre investir en bourse pour faire des plu values à court terme n'est pas une bonne stratégie. Je travaille informatique de la salle des marchés d'une des plus grande banque d'investissement française. Tu n'as aucune chance face à tous les tradres que je cotoie tous les jours, et ce, même en prenant "10 minutes par jours" pour éffectuer tes arbitrages. Les gars des banques d'investissments disposent eux de 12 heures par jours, disposent d'outils de pricing, de bloobmerg, reuters, datastream en real time (Licence reuters 15 000 UDS par an), de commandos prets à developepr n'importequel macro, etc...

ChrisToonet a dit…

OK aussi sur ton choix : compte titres genre Boursorama ou autre !
Il faut regarder pour chaque action (CAC 40) quels sont les objectifs de cours à 3 mois ! Ne pas espérer jouer comme les pros ! Mais faire le point souvent sur le niveau du CAC40 et assez régulièrement sur ton compte pour voir les postes qui grimpent et ceux qui ne suivent pas !
ChrisToonet

Anonyme a dit…

oui bien d'accord, sauf que la réforme fiscale (merci les retraites) imposera les plus-values dès le 1er euro l'année prochaine...donc le PEA me semble ainsi plus intéressant.

Tablet PC a dit…

Très bonne analyse!

Grégory a dit…

Bonne synthése PEA / compte-titre.

Après avoir automatisé mes mouvements financiers et ouvert une assurance-vie, j'envisage moi aussi de ma lancer là-dedans. Mais sans avoir ton ambition de gagner un minimum à court terme. Comme ça, ça me semble un peu utopique mais je me trompe peut être. En tout cas, tiens nous au courant de la suite.

Robin des Bonds a dit…

Hélas, la suppression du seuil de cessions rend le compte titres beaucoup moins intéressant.
Néanmoins, je préfère le compte titres pour sa souplesse, notamment pour pouvoir passer sur des obligations lorsque la bourse me paraît surévaluée.
Et ce, même si la capitalisation des impôts non payés année après année donne mathématiquement l'avantage au PEA.

Nothan a dit…

Bonsoir, merci à tous pour vos commentaires
@David, j’ai commencé à suivre tes débuts en bourse, toujours instructif, merci, j’essayerai de partager aussi mon évolution.
@Cédric, je n’ai l’intention d’essayer de spéculer à tout vent pour des plus values rapides, je n’ai pas cette prétention du tout…pour le moment, j’ai pris quelques positions, un mixte entre des investissements sur des actions à fort dividende, comme toi;-) (France Telecom notamment, proche de 9%) et un ou 2 « coups », action de société Internet notamment, en suivant quelques recommandation de la presse.
@Grégory, comme précisé ci-dessus, faire mieux que le fond en euros de mon assurance vie (disons 4%) serait déjà bien pour commencer... Je partagerai bientôt dans ce blog mes premiers pas !

Laurent a dit…

Pour faire des plus-values à court terme miser sur les warrants et turbos (put ou call) mais attention à la volatilité, on peut vite perdre sa chemise.

Uniquement sur compte-titres pour miser les warrants

Laurent a dit…

Pour faire des plus-values à court terme miser sur les warrants et turbos (put ou call) mais attention à la volatilité, on peut vite perdre sa chemise. Pour miser les warrants et turbos uniquement sur compte-titres

Erwan a dit…

Pour moi, les deux sont complémentaires.

Ouvir un compte PEA pour le très long terme avec des actions "solides" et utiliser le compte titre pour les aller-retour plus rapide.

Il faut aussi noter que toutes les actions ne sont pas éligibles sur un PEA, il est donc intéressant d'avoir les deux.

Je conseille très fortement d'ouvrir un PEA même si on ne l'utilise pas.

emmanuelle bataille a dit…

"Depuis 2010, les choses ont bien changé sur le plan fiscal : https://www.en-bourse.fr/optimiser-la-fiscalite-france/

Cependant, le sujet reste toujours d'actualité.
PEA = enveloppe fiscale, mais très peu de flexibilité
Compte titre : fiscalité lourde mais beaucoup de flexibilité.
Cela dit, après 2 ans de détention, les plus-value ne sont plus taxées que sur 50 % de gains. À méditer..."

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...